Rosarium Virginis Mariae

Rosarium Virginis Mariae est une lettre apostolique de Jean-Paul II sur la récitation du rosaire. Elle vise à rappeler le caractère christologique et contemplatif de cette prière et rappelle son utilité pour l'Église après le concile Vatican II.

Rosarium Virginis Mariae
Lettre apostolique du pape Jean-Paul II
Date
Sujet Utilité de la récitation du rosaire et instauration des mystères lumineux

Cœur du propos

Le rosaire y est décrit comme un résumé de l'évangile, une façon de supplier et d'annoncer le Christ avec Marie. Il est rappelé que Léon XIII et Paul VI avaient exhorté à sa récitation dans leurs encycliques Supremi apostolatus officio et Marialis Cultus.

Les mystères joyeux, douloureux et glorieux du rosaire sont décrits comme étant une excellente façon d'intégrer le mystère du Christ à la vie spirituelle. C'est au no 19 que le pape propose la méditation d'une nouvelle série de mystères : les mystères lumineux, afin de permettre au rosaire d'être pleinement centré sur le Christ[1].

Le silence, l'écoute de la parole, le Notre Père, les ave Maria, le Gloria et l'oraison jaculatoire constituent les éléments-clés de cette forme de spiritualité. Le Saint-Père le recommande pour la paix, la famille et les enfants.

Notes et références

  1. Pour que l'on puisse dire de manière complète que le Rosaire est un “résumé de l'Évangile”, il convient donc que, après avoir rappelé l'incarnation et la vie cachée du Christ (mystères joyeux), et avant de s'arrêter sur les souffrances de la passion (mystères douloureux), puis sur le triomphe de la résurrection (mystères glorieux), la méditation se tourne aussi vers quelques moments particulièrement significatifs de la vie publique (mystères lumineux). Cet ajout de nouveaux mystères, sans léser aucun aspect essentiel de l'assise traditionnelle de cette prière, a pour but de la placer dans la spiritualité chrétienne, avec une attention renouvelée, comme une authentique introduction aux profondeurs du Cœur du Christ, abîme de joie et de lumière, de douleur et de gloire. (Jean-Paul II, Rosarium Virginis Mariae, 2002)

Lien externe

Le texte de la lettre sur le site du Vatican

  • Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme
  • Portail du Vatican
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.