Royal Exchange

Le Royal Exchange fut la première bourse de commerce de la Cité de Londres, fondée en 1565 par Thomas Gresham. Le site a été fourni par la Corporation de la Cité de Londres et la Worshipful Company of Mercers (« Compagnie pieuse des marchands de tissus »). Gresham a choisi la forme trapézoïdale pour le lieu, influencé par celle de la bourse à Anvers qu'il avait visitée. Elle a été transformée en centre commercial en 2001.

Royal Exchange
Présentation
Style
Architecte
Matériau
Statut patrimonial
Monument classé de Grade I (d)
Site web
Localisation
Adresse
Cornhill (en) et Threadneedle Street (en)
cité de Londres, Angleterre
 Royaume-Uni
Coordonnées
51° 30′ 49″ N, 0° 05′ 14″ O

Histoire

Richard Gresham fut le premier à avoir l'idée de construire une bourse à Londres, sans toutefois pouvoir la réaliser. L'idée fut reprise en 1565 par son fils Thomas Gresham. En 1570, la reine Elisabeth inaugura le bâtiment de style renaissance à Cornhill dans la City. C'est l'un des édifices célèbres conçus par Henri de Paschen, un architecte d'Anvers. Détruit par le grand incendie de 1666, il fut reconstruit à l'identique par Edward Jerman. Le roi Charles II lui-même en posa la première pierre. Il fut à nouveau la proie des flammes en 1838. William Tite le reconstruisit en style néoclassique, en conservant sa disposition générale, avec une cour centrale[1]. Le bâtiment fut inauguré par la reine Victoria en 1844. Plus tôt cette même année, une statue équestre du duc de Wellington par Francis Chantrey et Henry Weekes fut dévoilée dans la rue hors le bâtiment. La cour, qui était ouverte à l'origine, fut dotée d'un toit vitré par Charles Barry Jr. en 1883. Son rôle déclina au XXe siècle et, à partir de 1939, le bâtiment abrita les bureaux de la Guardian Royal Exchange Company. Depuis 2001, il est occupé par un centre commercial qui accueille des boutiques de luxe.

Galerie photographique

Articles connexes

Notes et références

  1. Kenyon 2012, p. 172

Annexes

Bibliographie

  • Nicholas Kenyon, The City of London. A Companion Guide, Thames & Hudson,

Lien externe

  • Portail de Londres
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.