Royal Louis

Nom donné traditionnellement au premier des vaisseaux de la Marine royale de par sa taille et l'importance de son artillerie, du milieu du XVIIe siècle au début du XIXe siècle[1].

Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant de bateaux partageant un même nom.
Modèle réduit de l'un des six trois-ponts qui ont porté le nom de Royal-Louis entre 1668 et 1815. (Musée de la Marine, Paris)

Les différents Royal-Louis

Six bâtiments se succédèrent ainsi, tous vaisseaux à trois-ponts de prestige destinés à montrer le prestige royal et sa puissance militaire sur mer :

« Si les six Royal-Louis ont eu dans l'ensemble une carrière assez peu glorieuse, leurs dimensions et leur somptuosité témoignent néanmoins d'un savoir-faire des constructeurs du royaume. » (Grégoire Gasser)[2].

Notes et références

  1. Grégoire Gasser, Dictionnaire d'Histoire maritime, sous la direction de Michel Vergé-Franceschi, collection Bouquins, éditions Robert Laffont, 2002, p.1270-1271.
  2. Ibidem.

Bibliographie

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Olivier Chaline, La mer et la France : Quand les Bourbons voulaient dominer les océans, Paris, Flammarion, coll. « Au fil de l’histoire », , 560 p. (ISBN 978-2-0813-3327-7)
  • Georges Lacour-Gayet, La marine militaire de France sous le règne de Louis XVI, Paris, éditions Honoré Champion, (lire en ligne)
  • Georges Lacour-Gayet, La Marine militaire de la France sous le règne de Louis XV, Honoré Champion éditeur, 1902, édition revue et augmentée en 1910 (lire en ligne)
  • Jean Meyer et Martine Acerra, Histoire de la marine française : des origines à nos jours, Rennes, éditions Ouest-France, , 427 p. (ISBN 2-7373-1129-2).
  • Rémi Monaque, Une histoire de la marine de guerre française, Paris, éditions Perrin, , 526 p. (ISBN 978-2-262-03715-4)
  • Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, t. 1, de 1671 à 1870, éditions LTP, , 530 p. (lire en ligne)
  • Michel Vergé-Franceschi, La Marine française au XVIIIe siècle : guerres, administration, exploration, Paris, SEDES, coll. « Regards sur l'histoire », , 451 p. (ISBN 2-7181-9503-7)
  • Michel Vergé-Franceschi, Dictionnaire d'Histoire maritime, Paris, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1508 p. (ISBN 2-221-08751-8 et 2-221-09744-0). 

Lien interne

Liens externes

Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.