Royaume-Uni au Concours Eurovision de la chanson

Le Royaume-Uni participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa deuxième édition, en 1957 et l'a remporté à cinq reprises : en 1967, 1969, 1976, 1981 et 1997[1].

Royaume-Uni au Concours Eurovision
Pays  Royaume-Uni
Radio diffuseur BBC
Participations
1re participation Eurovision 1957
Participations 63 (en 2020)
Meilleure place 1er (en 1967, 1969, 1976, 1981 et 1997)
Moins bonne place Dernier (en 2003, 2008, 2010 et 2019)
Liens externes
Page officielle du diffuseur
Page sur Eurovision.tv

Pour la participation la plus récente, voir :
Royaume-Uni au Concours Eurovision de la chanson 2019

Le Royaume-Uni fait partie des cinq plus importants contributeurs financiers de l'UER, avec l’Allemagne, l’Espagne, la France et l’Italie. Ensemble, ils constituent le groupe dit des « Big Five ». Depuis l'édition 1999 du concours, ceux-ci ont la garantie d’une place automatique en finale, indépendamment de leur résultat, l'année précédente[2].

Participation

Le Royaume-Uni aurait dû participer à la première édition du concours, en 1956. Mais la télévision publique britannique ne put respecter la date limite d’inscription et dut s’abstenir. Elle diffusa cependant la finale et fit ses débuts, l’année suivante[3].

Le pays participe donc depuis 1957, ne manquant qu'une seule édition du concours : celle de 1958. Ce fut alors la dernière fois que le Royaume-Uni ne participa pas à une finale. Il revint en 1959 et détient toujours le record du plus grand nombre de participations consécutives au concours[4]. Seule l’Allemagne au Concours Eurovision de la chanson a participé plus souvent, n’ayant manqué qu’une seule édition, en 1996[5]. Et seule la France a participé aussi souvent, n’ayant également manqué que deux éditions, en 1974 et en 1982[6].

Résultats

Le Royaume-Uni a remporté le concours à cinq reprises.

La première fois, en 1967, avec la chanson Puppet on a String, interprétée par Sandie Shaw[7]. La représentante britannique devint à cette occasion la première artiste de l'histoire du concours à chanter nu-pieds sur scène. Elle exprima à de nombreuses reprises son aversion à propos de sa chanson. Pourtant celle-ci rencontra un immense succès, partout en Europe et demeure l'un des plus grands triomphes commerciaux de l'histoire du concours[8].

La deuxième fois, en 1969, avec la chanson Boom Bang-a-Bang, interprétée par Lulu[9]. Pour la première fois de l’histoire du concours, le vote se termina sur un ex aequo, l’Espagne, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni obtenant chacun 18 votes. Cette possibilité n’ayant pas été envisagée par le règlement, ces quatre pays furent déclarés vainqueurs. Il y eut donc quatre chansons gagnantes : Vivo cantando, interprétée par Salomé pour l'Espagne ; Un jour, un enfant, interprétée par Frida Boccara pour la France ; De troubadour, interprétée par Lenny Kuhr pour les Pays-Bas et Boom Bang-a-Bang, interprétée par Lulu pour le Royaume-Uni. Il n’y eut ni deuxième, ni troisième, ni quatrième place[10].

La troisième fois, en 1976, avec la chanson Save Your Kisses for Me, interprétée par Brotherhood of Man. Save Your Kisses for Me se vendit à plus de six millions d'exemplaires, devenant la chanson gagnante la plus vendue de l'histoire du concours[11]. Elle fut numéro un des ventes dans trente-quatre pays[12] et demeura six semaines en tête des classements anglais[13]. En 2005, lors de l'émission spéciale Congratulations, elle fut élue cinquième meilleure chanson à jamais avoir été présentée au concours[14].

La quatrième fois, en 1981, avec la chanson Making Your Mind Up, interprétée par Bucks Fizz[15]. Le groupe avait été spécialement formé pour l'occasion et était composé de deux filles et deux garçons. Leur prestation fut particulièrement remarquée et demeure un des moments iconiques du concours. Arrivés à la strophe « But if you wanna see some more », les garçons dégrafèrent le jupon des filles, les laissant en mini-jupes. Le crédit de cette trouvaille revient au manager du groupe, Nichola Martin. Leur victoire suscita la controverse dans les médias. Elle fut décrite comme une victoire du style sur la substance. Nombre d'observateurs critiquèrent la qualité vocale de la prestation et son aspect racoleur. Ils accusèrent les membres du groupe d'avoir été choisis pour leur physique et dénoncèrent la superficialité du concours. Cependant, la chanson gagnante remporta un très grand succès commercial : elle fut numéro des ventes dans dix pays européens et se vendit à plus de quatre millions d'exemplaires. Quant au groupe Bucks Fizz, ce fut pour lui le début d'une longue carrière[16].

La cinquième fois, en 1997, avec la chanson Love Shine a Light, interprétée par Katrina and the Waves[17]. Trois records furent établis ce soir-là. Premièrement, en obtenant 227 points, le Royaume-Uni battit le record de 226 points, obtenu par l’Irlande en 1994. Ce record ne fut surpassé qu’en 2004, lorsque l’Ukraine obtint 280 points. Deuxièmement, le pays obtint à dix reprises la note maximale, surpassant le record précédent établi en 1982, par l’Allemagne, qui l’avait obtenu à neuf reprises. Ce record fut battu en 2009, par la Norvège qui l’obtint à seize reprises. Troisièmement et pour la deuxième fois dans l’histoire du concours, après 1978, un pays obtint la note maximale à cinq reprises consécutives. Ce record fut égalé par la Suède en 2012.

Le pays a terminé à quinze reprises, à la deuxième place : en 1959, 1960, 1961, 1964, 1965, 1968, 1970, 1972, 1975, 1977, 1988, 1989, 1992, 1993 et 1998[1]. Le Royaume-Uni est le pays participant à avoir le plus souvent terminé à la deuxième place.

Le pays a en outre terminé à trois reprises, à la troisième place : en 1973, 1980 et 2002.

A contrario, le Royaume-Uni a terminé à la dernière place, à quatre reprises : en 2003, 2008, 2010 et 2019. Le pays a en outre obtenu un nul point à une reprise : en 2003[1].

Pays hôte

Londres accueille l'édition de 1960 au Royal Festival Hall.

Le Royaume-Uni a organisé le concours à huit reprises, un record toujours inégalé[18] : en 1960, 1963, 1968, 1972, 1974, 1977, 1982 et 1998.

En 1960, l'évènement se déroula le mardi 29 mars 1960, au Royal Festival Hall, à Londres. La présentatrice de la soirée fut Katie Boyle et le directeur musical, Eric Robinson[19]. Les Pays-Bas, qui avait remporté l’édition 1959, ne souhaitèrent pas se charger de l’organisation de l'édition 1960. Les responsables de la télévision publique néerlandaise estimèrent que la charge serait trop importante, si tôt après avoir financé l’édition 1958. Le Royaume-Uni, qui avait terminé deuxième, prit alors le relais[20]. Ce fut la dernière fois que le concours se tint au milieu de la semaine. Par la suite, il eut toujours lieu durant le week-end[21].

Le Television Center de la BBC situé à Londres reçoit l'évènement en 1963.

En 1963, l'évènement se déroula le samedi 23 mars 1963, au Television Center de la BBC, à Londres. La présentatrice de la soirée fut Katie Boyle et le directeur musical, Eric Robinson[22]. La France, qui avait remporté l'édition 1962, ne put organiser le concours cette année-là, à la suite de difficultés financières. À l'instar de 1960, ce furent le Royaume-Uni et la BBC qui se chargèrent de l'organisation[23]. Ce fut la première fois de l'histoire du concours que deux salles distinctes furent employées : les studios TC3 et TC4. Le premier accueillit la présentatrice, le public et le tableau de vote. Le second, à l'acoustique meilleure, accueillit les artistes et l'orchestre[24]. La nouveauté technique majeure de l'édition 1963 (expliquant le recours à deux salles distinctes) fut l'emploi de microphones suspendus. Ceux-ci, invisibles à l'écran, permirent une plus grande liberté de mouvements aux artistes et une mise en scène plus élaborée. Chaque artiste eut ainsi droit à une présentation personnalisée[22]. Cette technique donna lieu à une rumeur tenace mais inexacte : les artistes auraient enregistré leurs prestations à l'avance et n'auraient donc pas chanté en direct[23].

L'édition de 1968 se déroule au Royal Albert Hall de Londres.

En 1968, l'évènement se déroula le samedi 6 avril 1968, au Royal Albert Hall, à Londres. La présentatrice de la soirée fut Katie Boyle et le directeur musical, Norrie Paramor. Ce fut la toute première fois que le concours fut filmé et diffusé en couleurs. Mais seuls six pays tirèrent bénéfice de cette innovation technique : l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Les autres pays le diffusèrent en noir et blanc[25]. Katie Boyle raconta par la suite, avoir dû prendre sur elle durant toute la cérémonie. Son mariage traversait alors une phase difficile et elle avait tellement pleuré ce jour-là qu’elle dut rester allongée plusieurs heures auparavant avec de pommes de terre crues sur les yeux[26].

Édimbourg est la ville hôte de l'Eurovision 1972, avec l'Usher Hall.

En 1972, l'évènement se déroula le samedi 25 mars 1972, au Usher Hall d'Édimbourg. La présentatrice de la soirée fut l'actrice Moira Shearer et le directeur musical, Malcolm Lockyer[27]. Monaco, qui avait remporté l'édition 1971, se retrouva dans l'incapacité d'organiser l'édition 1972, faute de financement et de matériel adéquat. Les responsables de la télévision monégasque demandèrent l'aide de la télévision publique française, qui accepta d'organiser le concours. Les discussions n'aboutirent cependant jamais. La télévision monégasque souhaitait que le concours se tienne à Monaco ; la télévision française, en France. Les responsables monégasques en appelèrent finalement à l'UER et ce fut la BBC qui se retrouva chargée de l'organisation[28]. Ce fut la première fois que la BBC choisit d'organiser le concours en dehors de Londres. Ce fut également la première fois dans l'histoire du concours, qu'un écran mural fut employé[27].

Le Dome de Brighton accueille l'édition de 1974.

En 1974, l'évènement se déroula le samedi 6 avril 1974, au Dome de Brighton. La présentatrice de la soirée fut Katie Boyle et le directeur musical, Ronnie Hazlehurst[29]. Le Luxembourg, qui avait remporté et déjà organisé l'édition 1973, ne put se charger de l’organisation de l’édition 1974, faute de budget. Ce fut finalement la BBC qui s'offrit pour organiser le concours[30]. Katie Boyle officia pour la quatrième (et dernière) fois, un record dans l’histoire du concours[29]. Durant les répétitions apparut un problème vestimentaire majeur. La robe couleur saumon que Katie Boyle s'était choisie était trop ajustée. Sous l'éclairage violent, elle laissait transparaître les sous-vêtements de la présentatrice. Le costumier de la BBC ne parvint pas à rendre la robe opaque. Quelques minutes avant le début du concours, Katie Boyle se résolut à enlever ses sous-vêtements. Elle monta donc sur scène, nue sous la fameuse robe, mais se sentit particulièrement mal à l'aise durant toute la retransmission[31].

En 1977, l'évènement se déroula le samedi 7 mai 1977, au Wembley Conference Center, à Londres. La présentatrice de la soirée fut Angela Rippon et le directeur musical, Ronnie Hazlehurst[32]. La date initialement fixée pour la finale était le samedi 2 avril 1977. Mais les caméramans et les techniciens de la BBC se mirent en grève, paralysant toute l'organisation du concours. La finale nationale britannique ne put même pas être diffusée. L'édition 1977 menaçant d'être annulée, les responsables de la télévision publique néerlandaise proposèrent de se charger de son organisation. Cependant les syndicats et les techniciens néerlandais se déclarèrent solidaires de leurs collègues britanniques et menacèrent de se mettre en grève à leur tour. Finalement, un arrangement finit par être trouvé et la date du concours fut reportée de cinq semaines[33].

L'édition de 1982 se déroule au Conference Center d'Harrogate.

En 1982, l'évènement se déroula le samedi 24 avril 1982, au Conference Center d'Harrogate. La présentatrice de la soirée fut Jan Leeming et le directeur musical, Ronnie Hazlehurst. La décision de la BBC de choisir Harrogate comme ville hôte causa une certaine surprise. Car jamais le concours n’avait été organisé dans une si petite ville. La BBC voulait en fait profiter des facilités offertes par son nouveau centre de conférence, inauguré cette année-là[34].

Birmingham est la ville hôte de l'Eurovision 1998, avec la National Indoor Arena.

En 1998, l'évènement se déroula le samedi 9 mai 1998, à la National Indoor Arena de Birmingham. Les présentateurs de la soirée furent Ulrika Jonsson et Terry Wogan et le directeur musical, Martin Koch[35]. Ce fut la toute dernière fois de l’histoire du concours qu’un orchestre joua en direct durant une transmission. Terry Wogan fut la première personne de l’histoire du concours à cumuler les fonctions de présentateur et de commentateur. Lorsqu’il n’était pas en scène, il se trouvait dans sa cabine réservée et fournissait les commentaires nécessaires aux téléspectateurs de BBC One[36].

Faits notables

En 1958, la chanson britannique durait 1 minute et 52 secondes, la plus courte jamais présentée au concours. À l'opposé, la chanson italienne durait 5 minutes et 9 secondes, la plus longue jamais présentée au concours. Il fut ensuite décidé de modifier le règlement et de fixer une durée obligatoire pour chaque chanson : trois minutes au maximum. Cette règle est toujours en vigueur[37].

En 1963, le représentant britannique, Ronnie Carroll, fut le premier artiste de l'histoire du concours à être accompagné sur scène par des choristes.

En 1966, le représentant britannique, Kenneth McKellar, fut le premier artiste masculin de l'histoire du concours à porter un kilt sur scène[38].

En 1968, les bookmakers étaient certains de la victoire du représentant britannique, Cliff Richard, qui avait déjà remporté de nombreux succès auparavant, en musique et au cinéma. Le titre de sa chanson était à l’origine « I think I love you », mais fut changé en « Congratulations » à la dernière minute. Après le concours, ce fut elle qui remporta le plus grand succès commercial[39]. En 2005, lors de l'émission spéciale Congratulations, elle fut élue huitième meilleure chanson jamais présentée au concours[14]. Dès qu’il eut quitté le podium après sa prestation, Cliff Richard, tenaillé par l’angoisse, alla s’enfermer dans les toilettes. Il y resta jusqu’au bout du vote et ce fut donc là que son manager lui apprit sa défaite[40].

En 1971, le concours étant organisé pour la première fois en Irlande, la BBC, soucieuse des répercussions possibles du conflit nord-irlandais sur sa participation, décida d'envoyer Clodagh Rodgers au concours. La chanteuse était née en Irlande du Nord et était fort populaire en Irlande. Malgré cela, Rodgers reçut plusieurs menaces de mort de l'IRA[41]. Elle déclara à ce propos : « Et me voilà, une bonne petite fille catholique représentant le Royaume-Uni à Dublin, entre tous les endroits[42]

En 1973, comme lors de sa participation en 1968, Cliff Richard alla s'enfermer dans les toilettes jusqu'à la fin du vote. C'est à nouveau là qu'il apprit l'issue du concours et sa troisième place[43].

En 1974, la représentante britannique n'était autre qu'Olivia Newton-John. La chanteuse avait déjà rencontré quelques succès en Australie, son pays d'origine, en Europe et aux États-Unis. Le choix de sa chanson fut décidé par les téléspectateurs britanniques, qui purent voter par courrier[44]. Ils se décidèrent finalement pour Long Live Love, un hymne à l'Armée du salut[45]. Olivia Newton-John, qui aurait préféré interpréter une ballade, se montra particulièrement mécontente de ce choix. Elle se montra pourtant professionnelle jusqu'au bout et termina à la quatrième place. Quatre ans plus tard, elle tournait dans Grease et devenait une star planétaire[44].

En 1975, les représentants anglais, les Shadows, étaient alors le groupe instrumental ayant remporté le plus de succès dans l'histoire du disque. Ils avaient déjà accompagné Cliff Richard sur la scène du concours en 1973. Lors de leur prestation, le chanteur Bruce Welch oublia les paroles de la deuxième strophe, soulignant son erreur d'un « I knew it !»[46].

En 1984, pour la première fois de l'histoire du concours, une chanson et ses interprètes furent hués par le public. Il s'agit de la chanson anglaise et du groupe Belle & The Devotions, composé de Kit Rolfe, Laura James et Linda Sofield. La cause de cet incident demeure encore difficile à déterminer. Deux hypothèses sont généralement avancées. Premièrement, une réaction des spectateurs luxembourgeois à des évènements survenus le 16 novembre 1983. Ce jour-là, à l'issue d'un match de football opposant les équipes anglaises et luxembourgeoises, des hooligans britanniques mirent à sac la ville de Luxembourg, causant de vastes dégâts et suscitant l'indignation de l'opinion publique luxembourgeoise. Deuxièmement, une réaction des spectateurs à un trucage supposé de la prestation. Il semblerait que seule Rolfe ait réellement chanté. Les micros de James et Sofield seraient demeurés coupés et leur chœur, interprété par trois choristes, dissimulées derrière les piliers du décor[47].

En 1995, La chanson anglaise, Love City Groove, fut la première chanson rap présentée au concours. Elle termina à la dixième place mais rencontra un réel succès commercial[48].

En 1996, la représentant anglaise, Gina G, porta une robe métallique créée par Paco Rabanne. Cette robe était destinée à l’origine à Cher, qui la refusa. Gina G la reprit et la fit transformer en minijupe[49]. Sa chanson, Ooh Aah… Just a Little Bit, devint numéro un des ventes de disques au Royaume-Uni. Ce fut la première fois depuis Bucks Fizz en 1981, qu’un représentant anglais atteignit pareil résultat. De même, la chanson atteignit la douzième place dans les classements américains, la meilleure position jamais obtenue par une chanson représentant le Royaume-Uni au concours[50]. Ooh Aah… Just a Little Bit devint donc le plus grand succès commercial de l’édition 1996 et décrocha même une nomination aux Grammy Awards, au titre de « Best Dance Act »[51].

En 2003, pour la toute première fois, le Royaume-Uni termina à la dernière place avec "nul point". Les représentants britanniques, le groupe Jemini, donnèrent comme cause de ce résultat, les problèmes techniques rencontrés avec leurs écouteurs tout au long de leur prestation[52].

En 2009, la chanson britannique avait été écrite et composée par Andrew Lloyd Webber et Diane Warren. Lloyd Webber prit place lui-même sur la scène et accompagna au piano la chanteuse Jade Ewen[53]. Celle dernière connut un léger incident durant sa prestation. S'étant approchée d'un de ses violonistes, celui-ci heurta de la main son micro. Ewen continua cependant son numéro, sans autre difficulté.

En 2010, la chanson britannique avait été écrite et composée par Pete Waterman. Ce dernier, membre du trio Stock Aitken Waterman, avait connu de très grands succès commerciaux, en produisant notamment Kylie Minogue, Rick Astley et Bananarama[54].

En 2011, ce fut la toute première fois, depuis ses débuts en 1957, que le Royaume-Uni choisit ses représentants en interne. Jusque-là, le public britannique était toujours intervenu, soit pour le choix de l'artiste, soit pour celui de la chanson[55].

En 2018, la chanteuse SuRie est interrompue lors de sa prestation par un homme qui est monté sur scène et lui a pris son micro. Il voulait protester contre la présence du Royaume-Uni malgré le Brexit[56]. La BBC demande alors un nouveau passage, ce qui lui a été accordé. Quelques minutes après cette annonce, la BBC révèle que la représentante anglaise SuRie « se dit satisfaite de sa prestation et ne souhaite pas repasser »[57].

Représentants

Année Artiste(s) Chanson Traduction française Finale
Place Points
1957 Patricia BredinAllTout 0706
Retrait en 1958.
1959 Pearl Carr & Teddy JohnsonSing, Little BirdieChante, petit oiseau 0216
1960 Bryan JohnsonLooking High, High, HighEn cherchant très, très haut 0225
1961 The AllisonsAre You Sure?Es-tu certaine ?02 24
1962 Ronnie CarrollRing-A-Ding GirlUne fille ring-a-ding 0410
1963 Ronnie Carroll Say Wonderful ThingsDis-moi de jolies choses04 28
1964 Matt Monro I Love the Little ThingsJ'aime les petites choses 0217
1965 Kathy KirbyI BelongJ'appartiens 0226
1966 Kenneth McKellarA Man Without LoveUn homme sans amour 0908
1967 Sandie ShawPuppet on a StringMarionnette sur un fil01 47
1968 Cliff RichardCongratulationsFélicitations 0228
1969 LuluBoom Bang-a-Bang-01 18
1970 Mary HopkinKnock, Knock Who's There?Toc, toc, qui est-là ? 0226
1971 Clodagh RodgersJack in the BoxDiable en boîte04 98
1972 The New SeekersBeg, Steal or BorrowMendier, voler ou emprunter 02114
1973 Cliff RichardPower to All Our FriendsLe pouvoir de tous nos amis 03123
1974 Olivia Newton-JohnLong Live LoveVive l'amour 0414
1975 The ShadowsLet Me Be the OneLaisse-moi être le seul 02138
1976 Brotherhood of ManSave Your Kisses for MeGarde tes baisers pour moi 01164
1977 Lynsey de Paul & Mike MoranRock BottomTout au fond02 121
1978 Co-CoThe Bad Old DaysLes mauvais vieux jours11 61
1979 Black LaceMary Ann- 0773
1980 Prima DonnaLove Enough for TwoAssez d'amour pour deux03 106
1981 Bucks FizzMaking Your Mind UpPour te décider01 136
1982 BardoOne Step FurtherUn peu plus loin07 76
1983 Sweet DreamsI'm Never Giving UpJe ne renoncerai jamais06 79
1984 Belle and the DevotionsLove GamesLes jeux de l'amour07 63
1985 Vikki WatsonLove IsL'amour est04 100
1986 RyderRunner in the NightFugitif dans la nuit07 72
1987 RikkiOnly the LightSeulement la lumière 1347
1988 Scott Fitzgerald GoPars02 136
1989 Live ReportWhy Do I Always Get It Wrong?Pourquoi est-ce que je me trompe toujours ?02 130
1990 Emma Give a Little Love Back to the WorldDonnez au monde un peu d'amour en retour0687
1991 Samantha JanusA Message to Your HeartUn message à votre cœur 1047
1992 Michael BallOne Step Out of TimeUn pas hors du temps 02139
1993 SoniaBetter the Devil You KnowMieux vaut encore un démon que l'on connaisse 02164
1994 Frances RuffelleLonely Symphony (We Will Be Free)Symphonie solitaire (Nous serons libres)1063
1995 Love City GrooveLove City GrooveLe groove de la ville de l'amour 1076
1996 Gina GOoh Aah... Just a Little BitOoh Aah... Juste un petit peu 0877
1997 Katrina and the Waves Love Shine a LightAmour, fais briller une lumière01227
1998 ImaaniWhere Are You?Où es-tu ? 02166
1999 PreciousSay It AgainDis-le encore 1238
2000 Nicki FrenchDon't Play That Song AgainNe rejoue plus cette chanson 1628
2001 Lindsay DracassNo Dream ImpossiblePas de rêve impossible1528
2002 Jessica GarlickCome BackReviens 03111
2003 JeminiCry BabyPleure bébé 2600
2004 James FoxHold Onto Our LoveS'accrocher à notre amour16 29
2005 JavineTouch My FireTouche mon feu22 18
2006 Daz SampsonTeenage LifeLa vie d'adolescent19 25
2007 ScoochFlying the Flag (For You)En portant le drapeau (pour toi)22 19
2008 Andy AbrahamEven IfMême si25 14
2009 Jade EwenIt's My TimeC'est mon heure05 173
2010 Josh DubovieThat Sounds Good to MeCela me paraît bien25 10
2011 BlueI CanJe peux11 100
2012 Engelbert HumperdinckLove Will Set You FreeL'amour te rendra libre25 12
2013 Bonnie TylerBelieve in MeCrois en moi19 23
2014 Molly Smitten-DownesChildren of the UniverseEnfants de l'univers17 40
2015 Electro VelvetStill In Love With YouToujours amoureux de toi24 05
2016 Joe and Jake You're Not AloneTu n'es pas seul 24 62
2017 Lucie Jones Never Give Up On You Ne jamais t'abandonner 15 111
2018 SuRie Storm Tempête 24 48
2019 Michael Rice Bigger than Us Plus grand que nous 26 11
2020 James Newman My Last Breath Mon dernier souffle Concours annulé suite
  • Première place
  • Deuxième place
  • Troisième place
  • Dernière place

Galerie

Chefs d'orchestre, commentateurs et porte-paroles

Année Chef d'orchestre Commentateur(s) (en finale) Commentateur(s) (en demi-finale) Porte-parole
1956-Wilfrid Thomas-
1957Eric RobinsonBerkeley SmithDavid Jacobs
1958retraitPeter Haighretrait
1959Eric RobinsonTom SloanPete Murray
1960David JacobsNick Burrell-Davis
1961Harry RobinsonTom SloanMichael Aspel
1962Wally StottDavid JacobsAlex Macintosh
1963Eric RobinsonNicholas Parsons
1964Harry RabinowitzMichael Aspel
1965Eric Robinson
1966Hary Rabinowitz
1967Kenny WoodmanRolf Harris
1968Norrie Paramor-
1969Johnny HarrisMichael AspelColin-Ward Lewis
1970Johnny ArtheyDavid Gell
1971Dave Lee Travis-
1972David MackayTom Fleming
1973Terry Wogan
1974Nick IngmanDavid VineColin-Ward Lewis
1975Alyn AinsworthPete MurrayRay Moore
1976Michael Aspel
1977Ronnie HazlehurstPete MurrayColin Berry
1978Alyn AinsworthTerry Wogan
1979Ken JonesJohn Dunn
1980John ColemanTerry WoganRay Moore
1981Colin Berry
1982Ronnie Hazlehurst
1983John Coleman
1984
1985
1986-
1987Ronnie Hazlehurst
1988
1989
1990Alyn Ainsworth
1991Ronnie Hazlehurst
1992
1993Nigel Wright
1994Michael Reed
1995Mike Dixon
1996Ernie Dunstall
1997Don Airey
1998James McMillanKen Bruce
1999-Colin Berry
2000
2001
2002
2003Lorraine Kelly
2004Paddy O'Connell
2005Cheryl Baker
2006Fearne Cotton
2007Paddy O'Connell & Sarah Cawood
2008Paddy O'Connell & Caroline FlackCarrie Grant
2009Graham NortonPaddy O'Connell & Sarah CawoodDuncan James
2010Scott Mills
2011Scott Mills & Sara CoxAlex Jones
2012Scott Mills
2013Scott Mills & Ana Matronic
2014Scott Mills & Laura Whitmore
2015Scott Mills & Mel GiedroycNigella Lawson
2016Richard Osman
2017Katrina Leskanich
2018Scott Mills & Rylan Clark-NealMel Giedroyc
2019Rylan Clark-Neal

Historique de vote

Depuis 1975, le Royaume-Uni a donné le plus de points en finale à :

Rang Pays Points
1 Irlande 230
2 Suède 207
3 Allemagne 147
4 Suisse 135
5 Israël 128

Depuis 1975, le Royaume-Uni a reçu le plus de points de la part de :

Rang Pays Points
1 Irlande 219
2 Autriche 168
3 Portugal 156
4 Allemagne 153
5 France 152

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. http://www.eurovision.tv/page/history/by-country/country?country=6
  2. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=314#About%20the%20show
  3. KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.8.
  4. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., pp.12-13
  5. http://www.eurovision.tv/page/history/by-country/country?country=9
  6. http://www.eurovision.tv/page/history/by-country/country?country=2
  7. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=284#About%20the%20show
  8. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.30.
  9. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=286#About%20the%20show
  10. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.36.
  11. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=292#About%20the%20show
  12. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1956-1980, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.14.
  13. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.65.
  14. http://www.eurovision.tv/page/history/congratulations-show
  15. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=297#About%20the%20show
  16. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.86.
  17. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=312#About%20the%20show
  18. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.152.
  19. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=277#About%20the%20show
  20. http://www.eurovision.tv/page/news?id=50963&_t=52_years_ago_today_-_bbc_staged_their_first_contest
  21. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.16.
  22. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=280#About%20the%20show
  23. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.22.
  24. http://www.eurovision.tv/page/news?id=76343&_t=recalling_the_50th_anniversary_of_the_1963_contest
  25. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=285#About%20the%20show
  26. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.33.
  27. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=288#About%20the%20show
  28. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.48.
  29. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=290#About%20the%20show
  30. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.56.
  31. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., pp.56-57.
  32. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=293#About%20the%20show
  33. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.68.
  34. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=298#About%20the%20show
  35. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=313#About%20the%20show
  36. http://www.eurovision.tv/page/news?id=1663&_t=do_you_remember..._birmingham_1998
  37. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.11.
  38. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., 2005, p.12.
  39. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., p.6.
  40. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit, p.34.
  41. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.46.
  42. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., p.7.
  43. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.55.
  44. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.57.
  45. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., p.9.
  46. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.62.
  47. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., pp.97-98.
  48. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.142.
  49. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.146.
  50. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.147.
  51. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=311#About%20the%20show
  52. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=217#About%20the%20show
  53. http://www.eurovision.tv/page/news?id=51823&_t=countdown_to_baku_-_moscow_2009
  54. http://www.eurovision.tv/page/news?id=8503&_t=pete_waterman_to_write_united_kingdom_entry
  55. http://www.eurovision.tv/page/news?id=24783&_t=blue_to_represent_the_united_kingdom_in_duesseldorf
  56. Aymeric Parthonnaud, « VIDÉO - Eurovision 2018 : un homme arrache le micro de la chanteuse britannique », sur rtl.fr, (consulté le 14 mai 2018).
  57. (en) « BBC Eurovision on Twitter », sur twitter.com, (consulté le 14 mai 2018).
  • Portail de l’Eurovision
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.