Rue des Orties-du-Louvre

La rue des Orties-du-Louvre, ou rue Saint-Nicolas-du-Louvre, est une ancienne voie de l'actuel 1er arrondissement de Paris (à l'époque dans l'ancien 1er arrondissement). Elle ne doit pas être confondue avec la rue des Orties-Saint-Honoré, qui reliait la rue d'Argenteuil à la rue Sainte-Anne et qui a disparu lors du percement de l'avenue de l'Opéra.

Anc. 1er arrt
Rue des Orties-du-Louvre
(disparue vers 1800)
Situation
Arrondissement Ancien 1er (aujourd'hui dans le 1er)
Quartier Tuileries
Début Rue Saint-Thomas-du-Louvre
Fin Place du Carrousel
Historique
Disparition Années 1800
Ancien nom Rue Saint-Nicolas-du-Louvre

Origine du nom

Elle doit sans doute son nom aux orties qui croissaient près du mur ou du rempart qui régnait le long du quai, avant que l'on construise la grande galerie du Louvre[1].

Situation

Elle commençait rue Saint-Thomas-du-Louvre et finissait place du Carrousel. Elle était située dans le quartier des Tuileries[2],[3].

Historique

La rue longeait la galerie du bord de l'eau (ou grande galerie) du palais du Louvre, construite entre 1594 et 1610[4]. Elle était également nommée « rue Saint-Nicolas-du-Louvre », l'église Saint-Nicolas-du-Louvre se trouvant dans cette rue avant sa destruction en 1780. Les bâtiments situés au nord de la rue sont rasés en 1808 afin de dégager la cour du Louvre[2].

Notes et références

  1. Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.
  2. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, 1844, p. 702 [lire en ligne].
  3. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 4e quartier « Tuileries », îlot no 24, cote F/31/73/44, îlots nos 25 et 26, cote F/31/73/45, îlot no 27, cote F/31/73/46.
  4. Germain Brice, Description de Paris, Paris, 1698, p. 68-83.

Articles connexes

  • Portail de Paris
  • Portail de la route
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.