Rue du Bailly

La rue du Bailly est une voie de communication de Saint-Denis.

Pour les articles homonymes, voir Rue du Bailly.

Rue du Bailly

Entrée sud de la rue. Le coin de cet immeuble est toujours occupé par un restaurant.
Situation
Coordonnées 48° 54′ 46″ nord, 2° 21′ 22″ est
Pays France
Région Île-de-France
Ville Saint-Denis
Quartier(s) La Plaine Saint-Denis
Début Avenue du Président-Wilson (Plaine Saint-Denis)
Fin Avenue du Président-Wilson (Plaine Saint-Denis)
Morphologie
Type Rue
Histoire
Anciens noms Chemin du Bailly
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Géolocalisation sur la carte : Seine-Saint-Denis

Situation et accès

Cette voie incurvée sur toute sa longueur, présente la particularité de commencer et terminer sur l'avenue, rectiligne, du Président-Wilson. Au sud, son tracé est prolongé par celui de la rue de la Montjoie.

Origine du nom

Elle porte ce nom, car jusqu'en 1720 cette voie était utilisée par les rois, reines et princes de sang pour les porter jusqu'à leur dernière demeure, la basilique de Saint-Denis.

Historique

Cette voie est le reste de l'ancien chemin qui reliait Paris à Saint-Denis jusqu'en 1720 date de la construction de la Grande rue de Paris à Saint-Denis.
Ce chemin était balisé par 7 montjoies qui avaient été construites aux endroits ou se reposa Philippe III le Hardi qui transporta, le , sur ses épaules les cendres de son père de Notre-Dame de Paris à la basilique de Saint-Denis[1],[2].

Jusqu'en 1860, cette voie est connue comme le « chemin du Bailly ». Elle prend son nom actuel en 1862[3].

Au début du XXe siècle, des grèves fréquentes troublèrent les usines de la Plaine, où étaient embauchés de nombreux travailleurs étrangers, notamment espagnols. En 1905, l'une d'elles fut déclenchée dans une usine de tuyauterie située dans la rue. Elle marqua l'histoire du syndicalisme, car la Bourse du Travail de Saint-Denis donna raison aux ouvriers[4].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

La rue est la localisation approximative de la Croix Faron, Seconde Croix, ou Deuxième Grosse Croix, montjoie, située sur le grand chemin pavé de Saint-Denis à Paris[5]. Une gravure anonyme du milieu du 18e siècle reproduit neuf socles de plan hexagonal[6].

Notes, sources et références

  • Portail de la Seine-Saint-Denis
  • Portail de la route
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.