SOMUA S-40

Le char Somua S-40 est un prototype de char de combat français de la Seconde Guerre mondiale, inspiré du char moyen Somua S-35.

Somua S40
Caractéristiques générales
Équipage 3 hommes (conducteur, opérateur radio, commandant/canonnier)
Longueur 5,670 m
Largeur 2,120 m
Hauteur 2,648 m
Masse au combat 20,5 t
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 40 mm (frontal), 60 mm (tourelle ARL 2C)
Armement
Armement principal 1 Canon de 47 mm SA 35
Armement secondaire 1 Mitrailleuse Reibel de 7,5 mm coaxiale,)
Mobilité
Moteur Somua 8 cylindres 125x140 de 13745 cm3
Puissance 230 ch et 2 200 tours à utilisation maximale
Vitesse sur route 45 km/h (sur route)
Puissance massique 11,22 ch/t
Autonomie 250 km sur route

Historique

Le S-40 est une évolution du char de cavalerie S-35. Il s'agit de l'aboutissement du projet d'étude visant à répondre à la demande d'un char d'infanterie de 20 tonnes. Le nouveau char reçoit une amélioration du train de roulement, ayant pour objectif de passer un obstacle horizontal de 80 cm, là où le S-35 n'atteint que 50 cm.

Le train de roulement est de conception chenille inclinée que l'on retrouvera sur un certain nombre d'autres modèles. On lui installe aussi un moteur plus puissant, capable de supporter la tonne supplémentaire qui va s'ajouter. Outre ces quelques modifications, les premières versions étaient prévues pour être produites à hauteur de 80 chars, mais ces derniers devaient être équipés de la tourelle du S-35. La seconde tranche de construction devait recevoir la nouvelle tourelle ARL 2C, exploitant la nouvelle technique de la soudure électrique, lui procurant des arêtes plus vives à l'instar du S-35 qui, lui, est complètement moulé. Le char devait recevoir par ailleurs en tourelle le canon de 47 mm SA-35 équipant déjà le S-35 ainsi qu'une mitrailleuse MAC-31 coaxiale.

Production

Prototype de canon automoteur SAu40.

Il semblerait que les carcasses du S-40 aient été commandées dès septembre 1939, vides de tout matériel. Cependant rien n'est moins sûr quant à la production de ces dernières en série. Leur production revenait aux établissements Schneider et Cail. Ainsi la tourelle devait être fabriquée par un autre fournisseur. Somua était chargé de les transformer et de les équiper en matériel de combat après qu'elles eurent été usinées par différents établissements. Somua avait alors programmé les quatorze premiers chars complets en juillet 1940.

Un projet de canon automoteur équipé d'un canon de 75 mm modèle 1929 est basé sur le S-40. Au moins un prototype a participé à la bataille de France[1].

Notes et références

  1. « Somua SAu 40 », sur World of Tanks (consulté le 12 janvier 2020).
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
  • Portail des chars de combat
  • Armée et histoire militaire françaises
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.