SOPHIE

SOPHIE (acronyme signifiant « Spectrographe pour l’Observation des Phénomènes des Intérieurs stellaires et des Exoplanètes ») est un spectrographe échelle à haute résolution installé au foyer du télescope de type Cassegrain de 1,93 m de l'Observatoire de Haute-Provence, dans le sud-est de la France. Cet instrument est consacré l'astérosismologie[1] et à la détection d'exoplanètes par la méthode des vitesses radiales[2]. Il a été mis en service en octobre 2006 et remplace l'ancien spectrographe ÉLODIE. En 2013, SOPHIE, qui avait jusqu'alors une précision de 5-6 mètres par seconde, est amélioré pour atteindre une précision de 1-2 mètres par seconde[3]. L'instrument est renommé SOPHIE+ à cette occasion[3].

Pour les articles homonymes, voir Sophie.

Notes et références

  1. (en) B. Mosser, François Bouchy, M. Martic, T. Appourchaux, C. Barban, G. Berthomieu, R. A. Garcia, J. C. Lebrun, E. Michel, J. Provost, F. Thévenin et S. Turck-Chièze, « Asteroseismology of Procyon with SOPHIE », Astronomy & Astrophysics, vol. 478, no 1, , p. 197-202 (lire en ligne) DOI:10.1051/0004-6361:20078337
  2. (en) S. Perruchot, D. Kohler, François Bouchy, Y. Richaud, P. Richaud, G. Moreaux, M. Merzougui, R. Sottile, L. Hill, G. Knispel, X. Regal, J.-P. Meunier, S. Ilovaisky, H. Le Coroller, D. Gillet, J. Schmitt, Francesco Pepe, Michel Fleury, Danuta Sosnowska, P. Vors, Denis Mégevand, P. E. Blanc, C. Carol, A. Point, A. Laloge et J.-C. Brunel, « The SOPHIE spectrograph: design and technical key-points for high throughput and high stability », Proceedings SPIE, vol. 7014, (lire en ligne) DOI:10.1117/12.787379
  3. http://www.aanda.org/articles/aa/pdf/2013/01/aa19979-12.pdf

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de l’astronomie
  • Portail des exoplanètes
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.