Saga de Hervor et du roi Heidrekr

La Saga de Hervor et du roi Heidrekr ou Hervarar saga ok Heiðreks est une saga islandaise qui relate des faits présentés comme réels, en mettant en scène les anciens scandinaves.

La mort de Hervor.
Peter Nicolai Arbo

Composition

La saga est composée de trois poèmes très anciens. Le premier raconte l’histoire de Hervor, une vierge guerrière qui arrache l'épée Tyrfing par la violence à son père enterré sous un tertre, et cause ainsi la malédiction de sa lignée. Le deuxième décrit un combat d’énigmes. Le troisième relate un affrontement entre les Goths et les Huns, vers le IVe siècle, près de la mer Noire[1].

La saga comprend enfin un épilogue intitulé « Les descendants d'Angantyr », composé dans l'édition moderne de deux chapitres : le XV nommé Les ancêtres des rois danois et suédois, et le XVI nommé Du roi Ingi Steinkelson, qui retracent la généalogie et l'histoire des rois mythiques ou historiques d'Upsal jusqu'au XIe siècle.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Bibliographie

  • Régis Boyer, La saga de Hervor et du roi Heidrekr, Berg International, Paris 1988. (ISBN 978-2-9002-6953-4) 90 p.
  • Portail de l’Islande
  • Portail de la mythologie nordique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.