Saint-Mard (Gaume)

Saint-Mard (en gaumais Sié-Mâ ou Sî-Mâ, en wallon Sint-Må-dlé-Vierton) est un village belge qui fait partie de la commune de Virton située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

Pour les articles homonymes, voir Saint-Mard.

Saint-Mard

Héraldique
Administration
Pays Belgique
Région  Région wallonne
Communauté  Communauté française
Province  Province de Luxembourg
Arrondissement Virton
Commune Virton
Code postal 6762
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Saint-Mardois(e)
Géographie
Coordonnées 49° 33,3′ nord, 5° 31,85′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg
Saint-Mard
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Saint-Mard
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Saint-Mard

    Histoire

    Église Saint-Martin de Vieux-Virton.

    Saint-Mard était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977 et possédait ses armoiries communales.

    Saint-Mard était connu au début du XXe siècle pour être le pays des vanniers car on y plantait « la sau ». On y fit de la grosse et de la petite vannerie, de manière professionnelle ou privée. Il y avait aussi de nombreux cultivateurs et de petites entreprises.

    À l'époque, la commune vit l'extension des chemins de fer et l'ouverture du dépôt de machines à vapeur transféré de Saint-Mard à Latour, village proche. De nombreux chemin-de-ferristes habitèrent la localité. La gare de Virton Saint-Mard est actuellement desservie par la ligne 165 Athus-Libramont.

    Géographie

    Situé juste au sud de Virton, le village est traversé par la route nationale 88 reliant Florenville et Athus (Aubange). Il est également traversé par la Vire et le Ton, ce dernier recevant les eaux de la première en bordure ouest du village avant de continuer son trajet vers la Chiers.

    Vie associative

    Fête du village

    La localité est aussi connue pour sa fête qui se déroule fin août, la journée la plus populaire étant le mardi, avec au programme de la Royale Philharmonie de Saint-Mard de nombreuses polkas, marches, scottish, etc. sans oublier la Troïka et le quadrille. Tous les habitants du village et de nombreuses personnes des villages voisins se réunissent autour du kiosque (1886), monument classé, récemment restauré.

    Détermination de la date : le week-end du 4e dimanche d'août. Le début a lieu le vendredi avec le bal de la jeunesse jusqu'au mercredi, "l'enterrement de la fête". Le mardi a lieu la fête de la jeunesse où la philharmonie va chercher les jeunes dans le village pour les amener à la messe. Le maître-jeune homme, habillé en costume, décide du chemin parcouru dans le village.Il y a ensuite un discours du maire au centre culturel. La journée se finit sur le kiosque où la philharmonie joue la traditionnelle troïka et autres morceaux folkloriques le tout avec un verre de rosé à la main. Tout le monde s'habille en costume folklorique qui, pour les hommes, est un sarrau bleu et un pantalon noir avec un nœud autour du cou et, pour les femmes, un boléro noir sur une chemise blanche ainsi qu'une robe rouge vif .

    Personnalités

    Notes et références

      Voir aussi

      Bibliographie

      • Frédéric Hannut et Philippe Mignot, Les caves romaines sous le cimetière de l’église Saint-Martin : fouilles de Gérard Lambert, Namur, Institut du patrimoine wallon, coll. « Études et documents / Archéologie » (no 19), , 259 p. (ISBN 978-2-87522-043-1).
      • Portail de la province de Luxembourg
      Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.