Saint-Martial-le-Mont

Saint-Martial-le-Mont est une commune française située dans le département de la Creuse, en région Nouvelle-Aquitaine.

Pour les articles homonymes, voir Saint-Martial.

Saint-Martial-le-Mont

L'église Saint-Martial.

Blason
Administration
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Guéret
Canton Ahun
Intercommunalité CC Creuse Sud-Ouest
Maire
Mandat
Claude Fayadas
2014-2020
Code postal 23150
Code commune 23214
Démographie
Population
municipale
261 hab. (2017 )
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 02′ 56″ nord, 2° 05′ 33″ est
Altitude Min. 350 m
Max. 508 m
Superficie 10,25 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Saint-Martial-le-Mont
Géolocalisation sur la carte : Creuse
Saint-Martial-le-Mont
Géolocalisation sur la carte : France
Saint-Martial-le-Mont
Géolocalisation sur la carte : France
Saint-Martial-le-Mont

    Géographie

    Généralités

    La Creuse aux Chambons Hauts, au pont de la RD 18A2.

    Dans le centre du département de la Creuse, la commune de Saint-Martial-le-Mont s'étend sur 10,25 km2. Elle est arrosée par la Creuse.

    L'altitude minimale 350 mètres se trouve localisée au nord-ouest, en amont de Pontsebrot, là où la Creuse quitte la commune et entre sur celle de Moutier-d'Ahun. L'altitude maximale avec 508 mètres est située au sud-ouest, près du puy Chabanne.

    À l'intersection des routes départementales (RD) 53 et 54, le bourg de Saint- Martial-le-Mont est situé, en distances orthodromiques, douze kilomètres au nord-ouest d'Aubusson.

    Le territoire communal est également desservi par les RD 18, 18A2, 54A2 et 942.

    Communes limitrophes

    Carte de Saint-Martial-le-Mont et des communes avoisinantes.

    Saint-Martial-le-Mont est limitrophe de huit autres communes.

    Au nord-ouest, son territoire est distant de 400 mètres de celui de Chamberaud.

    Histoire

    Politique et administration

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    Les données manquantes sont à compléter.
             
    mars 2001 2008 Jean Depatureaux    
    mars 2008 En cours Claude Fayadas DVD Retraité

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

    En 2017, la commune comptait 261 habitants[Note 1], en augmentation de 17,04 % par rapport à 2012 (Creuse : -2,37 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    810756766741706681676653667
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    7016721 538744843783790830876
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    821789715627579505506464430
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
    359356316265255276267227256
    2017 - - - - - - - -
    261--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Culture locale et patrimoine

    Lieux et monuments

    • L'église Saint-Martial du XIIIe siècle, dominant toute la vallée de la Creuse, est une ancienne église fortifiée. Elle abrite un antependium du XVIIIe siècle[5] unique en Limousin, en cuir de fabrication italienne. L'église est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1969[6].
    • Sur la place de l'église se trouve un fragment d'une colonne gallo-romaine classé au titre des monuments historiques depuis 1938[7].
    • Sur cette même place se trouve également une stèle commémorative du peintre Jacques Lagrange qui a vécu à Saint-Martial-le-Mont.
    • Les maisons typiques du bourg en pierres de taille avec corniches sont dignes des maçons de la Creuse.
    • Au village de Chantaud se situent une chapelle dédiée à Marie-Madeleine et des vestiges gallo-romains dont la « pierre des mesures », un ancien coffre funéraire double.

    Personnalités liées à la commune

    • Jacques Lagrange (1917-1995), peintre, a vécu à Saint-Martial-le-Mont de 1967 à 1992.

    Héraldique

    Les armoiries de Saint-Martial-le-Mont se blasonnent ainsi :

    « Tiercé en pairle renversé: au 1er de gueules au vase d'or, au 2e d'azur à deux fasces ondées d'argent, au 3e d'argent à la moucheture d'hermine de sinople. »

    Photothèque

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    • Portail de la Creuse
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.