Saison 1912 de la PCHA

La saison 1912 est la première saison de l'Association de hockey de la Côte du Pacifique (souvent désignée par le sigle PCHA en référence à son nom anglais : Pacific Coast Hockey Association), nouvelle ligue de hockey sur glace du Canada. Chacune des trois équipes qui commencent la saison doivent jouer seize parties mais finalement, deux équipes ne jouent que quinze rencontres ; à la fin du calendrier, les Royals de New Westminster sont la meilleure équipe de la PCHA et remportent le premier titre de champions de la ligue.

Saison 1912
PCHA
Vainqueur Royals de New Westminster
Nombre d'équipes Trois
Nombre de matchs Seize

Contexte

Le 7 décembre 1911, les frères Patrick, Frank et Lester, utilisent les finances de leur père, Joseph Patrick, pour annoncer la création d'une nouvelle ligue de hockey au Canada : l'Association de hockey de la Côte du Pacifique[1]. Ils décident de mettre en place trois équipes : les Senators de Victoria, les Royals de New Westminster et les Millionnaires de Vancouver ; des règles calquées sur celles de l'Association nationale de hockey, la grande ligue de hockey de l'époque[1].

W.P. Irving, dirigeant de l'Association de hockey de l'Ontario, est nommé premier président de la PCHA alors que Lester décide de prendre en main et de jouer avec l'équipe de Victoria ; son frère, quant à lui, est le propriétaire, dirigeant, entraîneur et défenseur des Millionnaires de Vancouver[1].

Grandes dates de la saison

Le premier match de la PCHA a lieu le 2 janvier 1912 dans la ville de Victoria, en Colombie-Britannique, entre les Senators de Victoria et les Royals de New Westminster. Devant 2 500 spectateurs, Ran McDonald, joueur des Royals, inscrit le premier but de la PCHA ; il inscrit un total de quatre buts pour la victoire des siens 8-3[1].

Le 5 mars, lors d'une victoire 10-6 de Vancouver sur New Westminster, le défenseur Frank Patrick inscrit six buts à lui tout seul, un record pour un défenseur qui ne sera jamais battu dans la PCHA[2]. Le 19 mars, les Royals comptent huit victoires et six défaites alors que les Millionnaires sont à sept victoires et six défaites ; le match entre les deux équipes peut donc être décisif et, effectivement, avec une victoire 7-5 les Royals décrochent le premier titre de champions de la PCHA[1].

Résultats

Résultats des matchs

Thomas Dunderdale avec le maillot de Victoria.
Résultats de la saison
Date Visiteurs Score Locaux
2 janvierNew Westminster8–3Victoria
5 janvierVancouver8–3New Westminster
9 janvierVictoria8–4Vancouver
12 janvierVancouver7–10Victoria
16 janvierVictoria3–4
(7 min 30 s P)
New Westminster
19 janvierNew Westminster6–4Vancouver
23 janvierNew Westminster2–3Victoria
26 janvierVictoria8–10Vancouver
30 janvierVictoria2–5New Westminster
2 févrierVancouver7–6
(3 min 30 s P)
New Westminster
6 févrierVancouver11–6New Westminster
9 févrierVancouver7–8
(7 min 15 s P)
Victoria
13 févrierVictoria6–4Vancouver
16 févrierNew Westminster4–2Victoria
20 févrierNew Westminster2–9Vancouver
23 févrierVictoria3–4New Westminster
27 févrierVancouver7–3Victoria
1er marsVictoria7–3Vancouver
5 marsNew Westminster6–10Vancouver
8 marsNew Westminster5–1Victoria
12 marsVictoria6–10New Westminster
15 marsVancouver6–8New Westminster
19 marsNew Westminster7–5Vancouver

Classement

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement[3]
Équipe PJ V D N  BP  BC
Royals de New Westminster 15 9  6  0 7877
Millionnaires de Vancouver1578010294
Senators de Victoria167908190

Joueurs

Équipe d'étoiles

À la fin de la saison, la PCHA désigne les meilleurs joueurs de la saison : Hugh Lehman en tant que gardien de but[4], Moose Johnson en défense[5], Thomas Dunderdale[6], Édouard « Newsy » Lalonde[7] et Harry Hyland[8].

Meilleurs pointeurs

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Avec vingt-quatre buts à la fin de la saison, Frank Patrick est le défenseur le plus prolifique de la PCHA[1] alors que Lalonde finit meilleur buteur de toute la PCHA avec vingt-sept buts, pour l'unique saison qu'il joue dans la PCHA[9].

Statistiques des meilleurs pointeurs[3]
Joueur Équipe PJ  B 
Lalonde, NewsyVancouver1527
Hyland, HarryNew Westminster1526
Dunderdale, ThomasVictoria1624
Patrick, FrankVancouver1523
Smith, DonVictoria1619
Nichols, SibbyVancouver1519
Phillips, TomVancouver1417
McDonald, RanNew Westminster1516
Mallen, KenNew Westminster1314
Rowe, BobbyVictoria1610

Gardiens de buts

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Ce tableau reprend l'ensemble des gardiens de but ayant évolué au cours de la saison pour une des équipes de la PCHA. La liste des joueurs est donnée sans aucun classement particulier autre que l'ordre alphabétique.

Statistiques des meilleurs gardiens
Joueur Équipe PJ V D Min BC BL Moy
Lehman, Hugh[4]New Westminster15969117705,07
Lindsay, Bert[10]Victoria16799759005,54
Parr, Allan[11]Vancouver15789119406,19

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 1912 PCHA season » (voir la liste des auteurs).
  1. Diamond 1998, p. 35
  2. Diamond 1998, p. 1802
  3. Coleman 1964
  4. Diamond 1998, p. 1667
  5. (en) « Moose Johnson, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 28 décembre 2011)
  6. (en) Ross Carpenter, « 1st Australian Ice Champions », sur Legends of Australian Ice (consulté le 22 décembre 2011)
  7. Diamond 1998, p. 742
  8. Diamond 1998, p. 722
  9. Diamond 1998, p. 1784–1785
  10. Diamond 1998, p. 1668
  11. (en) « Pacific Coast Hockey Association (PCHA) (1911-1924) », sur www.prohockeyfr.com (consulté le 28 décembre 2011)

Bibliographie

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports, , 1879 p. (ISBN 978-0836271140)
  • (en) Michael McKinley, Hockey: A People's History, McClelland & Stewart, , 384 p. (ISBN 0-7710-5769-5)
  • (en) Charles Coleman, The Trail of the Stanley Cup vol. 1, 1893–1926 inc., Sherbrooke Daily Record Company Ltd., NHL,
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail du Canada
  • Portail des années 1910
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.