Saison 1931-1932 de la LNH

La saison 1931-1932 est la quinzième saison de la Ligue nationale de hockey. Les huit équipes engagées ont joué chacune 48 matchs de saison régulière, à la suite de quoi les Maple Leafs de Toronto ont battu les Rangers de New York en 3 matchs en finale de Coupe Stanley.

Saison 1931-1932
Ligue nationale de hockey
Vainqueur Maple Leafs de Toronto
Nombre d'équipes 8
Nombre de matchs 48 (saison régulière)

Saison régulière

En raison de difficultés financières, les Quakers de Philadelphie sont contraints de mettre fin à leur activité et les Sénateurs d'Ottawa décident de suspendre leur franchise, portant le nombre d'équipes engagées dans la ligue de dix à huit.

L'ancienne Association américaine de hockey (devenue la « Ligue américaine de hockey » l'année précédente) est attaquée par le président de la LNH, Frank Calder, et accusée d'être une ligue hors la loi. En effet, Calder a cité comme raisons, le fait que la AHA avait installé une franchise à Chicago (qui était alors déjà la ville d'une franchise de la LNH) ainsi qu'une franchise à Buffalo où une équipe de LNH avait déjà mis en place une affiliation avec une équipe de ligue mineure. Pour résoudre le problème, l'équipe de Buffalo est dissoute et Calder réussit, après des négociations, à faire fusionner l'équipe de Chicago de l'AHA, les Shamrocks de Chicago de James Norris et les Falcons de Détroit qui frôlaient alors la faillite.

C'est également l'année de la construction de la patinoire de la franchise de Toronto : le Maple Leaf Gardens et ceci en grande partie grâce aux efforts combinés de Conn Smythe et de Frank Selke. La fête d'inauguration est tout de même en partie gâchée par une défaite 3 à 1 contre les Black Hawks de Chicago. Le premier but dans la patinoire est marqué par le joueur de Chicago Mush March.

Classements finaux

Les trois premières équipes de chaque division sont qualifiées pour les séries éliminatoires. Les premiers de chaque division sont directement qualifiés pour les demi-finales alors que les quatre autres équipes jouent un quart de finale.

Division Canadienne[1]
Clt Équipe PJ  V   D N BP BCPts
+001,Canadiens de Montréal482516712811157
+002,Maple Leafs de Toronto482318715512753
+003,Maroons de Montréal481922714213945
+004,Americans de New York48162489514240
    Division Américaine[1]
    Clt Équipe PJ  V   D N BP BCPts
    +001,Rangers de New York482317813411254
    +002,Black Hawks de Chicago481819118610147
    +003,Falcons de Détroit481820109510846
    +004,Bruins de Boston4815211212211742
    • Vainqueur du trophée O'Brien
    • Qualifié pour les demi-finales des séries éliminatoires
    • Qualifié pour les quarts de finale des séries éliminatoires

    Meilleurs pointeurs

    Statistiques des meilleurs pointeurs[2]
    Joueur Équipe PJ  B   A  Pts
    Busher JacksonToronto48282553
    Joe PrimeauToronto46133750
    Howie MorenzCanadiens de Montréal48242549
    Charlie ConacherToronto44341448
    Bill CookRangers de New York48331447

    Séries éliminatoires

    Tableau récapitulatif

    Quarts de finale Demi-finales Finale
      24, 26, 27 et 30 mars   3, 5, 9, 11 et 14 avril
     
    Canadiens de Montréal 1
        Rangers de New York 3  
    29 et 31 mars
    Rangers de New York 0
    27 et 29 mars
        Maple Leafs de Toronto 3
    Black Hawks de Chicago 2  
    Maple Leafs de Toronto 6  
    Maple Leafs de Toronto 4
    27 et 29 mars
        Maroons de Montréal 3
    Falcons de Détroit 1
    Maroons de Montréal 3

    Finale de Coupe Stanley

    La finale de la Coupe se joue au meilleur des 5 matchs entre les Rangers, tombeurs des Canadiens de Montréal, et les Maple Leafs qui ont éliminé deux clubs pour accéder à la finale. Les Maple Leafs remportent le 1er match 6-2 à New York puis le 2e 6-4 à Boston, le Madison Square Garden n'étant pas disponible en raison de la présence d'un cirque. Ils remportent ensuite le 3e match 6-4 à domicile pour s'adjuger la 3e Coupe Stanley de leur histoire.

    5 avril New York 4-6
    (1-1, 1-, 2-1)
    Toronto Madison Square Garden
    17 000 spectateurs


    7 avril New York 2-6
    (1-0, 1-2, 0-4)
    Toronto Boston Garden
    13 000 spectateurs


    9 avril Toronto 6-4
    (2-0, 1-1, 3-3)
    New York Maple Leaf Gardens
    14 866 spectateurs


    Honneurs remis aux joueurs et aux équipes

    Trophées

    Trophées individuels
    Trophée Joueur Équipe
    Trophée HartHowie MorenzCanadiens de Montréal
    Trophée Lady ByngJoe PrimeauMaple Leafs de Toronto
    Trophée VézinaCharlie « Chuck » GardinerBlack Hawks de Chicago
    Trophées collectifs
    Trophée Équipe
    Trophée Prince de GallesRangers de New York
    Trophée O'BrienCanadiens de Montréal
    Coupe StanleyMaple Leafs de Toronto

    Équipes d'étoiles

    Joueurs sélectionnés
    Position Première équipe Deuxième équipe
    Joueur Équipe Joueur Équipe
    Gardien de but Charlie GardinerBlack Hawks de ChicagoRoy WortersAmericans de New York
    Défenseur Ching JohnsonRangers de New YorkKing ClancyMaple Leafs de Toronto
    Défenseur Eddie ShoreBruins de BostonSylvio ManthaCanadiens de Montréal
    Ailier gauche Busher JacksonMaple Leafs de TorontoAurèle JoliatCanadiens de Montréal
    Centre Howie MorenzCanadiens de MontréalHooley SmithMaroons de Montréal
    Ailier droit Bill CookRangers de New YorkCharlie ConacherMaple Leafs de Toronto

    Références

    1. (en) « 1931-1932 Standings », sur www.nhl.com (consulté le 24 février 2013)
    2. (en) « NHL 1931-32 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 24 février 2013)
    3. (en) « Toronto defeats Rangers, 6-4 in stirring match », The Gazette, vol. CLXI, no 83, , p. 14 (lire en ligne).
    4. (en) W. R. Wheatley, « Leafs come from behind to defeat Ranger six, 6 to 2 », The Gazette, vol. CLXI, no 85, , p. 16 (lire en ligne).
    5. (en) Steve Lansky, « 1932 Stanley Cup Playoff boxscores », sur bigmouthsports.com,

    Voir aussi

    • Portail du hockey sur glace
    • Portail des années 1930
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.