Saku Koivu

Saku Antero Koivu (né le à Turku en Finlande) est un joueur professionnel finlandais de hockey sur glace. Il évoluait au poste de centre[1].

Pour les articles homonymes, voir Koivu.
Saku Koivu
Nationalité Finlande
Naissance ,
Turku (Finlande)
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la Gauche
A joué pour SM-liiga
TPS Turku
LNH
Canadiens de Montréal
Ducks d'Anaheim
Repêc. LNH 21e choix au total, 1993
Canadiens de Montréal
Carrière pro. 1992-2014

Temple de la renommée de l'IIHF : 2017

Temple de la renommée finlandais : 2015

Il est membre et porte-parole des athlètes du Comité international olympique depuis 2006[2].

Biographie

Les débuts en Europe

Saku Koivu commence sa carrière professionnelle en 1992 avec le TPS Turku, le club qui l'a formé, dans la SM-liiga[3]. Il y joue trois saisons, remportant deux fois le championnat de Finlande. Lors de la saison 1994-1995, il termine meilleur compteur du championnat et est élu joueur de l'année, meilleur joueur du championnat et meilleur joueur des séries éliminatoires[4]. Toujours en 1995, il fait partie de l'équipe de Finlande qui devient championne du monde pour la première fois. Koivu joue sur la première ligne de l'équipe en compagnie de Ville Peltonen et Jere Lehtinen et tous les trois sont élus dans l'équipe-type du tournoi alors que Koivu est élu meilleur attaquant[5].

Il est par la suite sélectionné à de nombreuses reprises en équipe nationale dont il devient le capitaine. Il remporte notamment la médaille d'argent à la Coupe du monde 2004 et aux Jeux olympiques de Turin en 2006, ainsi que celle de bronze aux Jeux olympiques de 1994, 1998 et 2010.

Avec les Canadiens de Montréal

Saku Koivu avec les Canadiens de Montréal.

Choisi au 21e rang par les Canadiens de Montréal au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey en 1993, il joue son premier match dans la LNH le contre les Flyers de Philadelphie. En 1998, il est sélectionné pour jouer le 48e Match des étoiles de la ligue. La même année, il joue pour l'équipe de la Finlande aux Jeux olympiques gagnant la médaille de bronze.

En 1999, il est nommé capitaine de l'équipe des Canadiens de Montréal[6]. En 2001-2002, atteint d'un cancer (lymphome intra-abdominal non-hodgkinien[7]), il rate presque toute la saison, mais revient au jeu pour les trois dernières parties et les séries éliminatoires. Cette même année, il reçoit le Trophée Bill Masterton[8].

En 791 parties en saison régulières avec Montréal, il marque 191 buts et 450 passes pour un total de 641 points. Il participe à 54 matches de séries éliminatoires où il marque 16 buts et 32 passes pour un total de 48 points.

Le , Saku Koivu signe une entente le liant au Canadien de Montréal pour les trois saisons suivantes. L'entente, d'une valeur de 14,25 millions de dollars américains, est assortie d'une clause de non-échange. Il égale Jean Béliveau en tant que joueur ayant été capitaine le plus longtemps de l'histoire du Canadien (10 ans).

En série éliminatoire de cette même année, Koivu est victime d'une blessure à l'œil : un coup de bâton accidentel de Justin Williams des Hurricanes de la Caroline met un terme à sa saison.

En début de saison 2006-2007, Koivu marque 14 buts et 18 passes en 29 parties. Il finit la saison avec un différentiel de -21 et 75 points (22 buts et 53 passes), un sommet personnel.

Le , Koivu obtient sa 400e passe dans la LNH dans un match opposant le Canadien de Montréal au Lightning de Tampa Bay. Le , il dépasse Maurice Richard au nombre de passes : lors de son 732e match dans la LNH, dans une rencontre contre les Coyotes de Phoenix, il réussit deux passes pour terminer la soirée avec 422 passes, une de plus que le Richard qui avait eu besoin de 978 matchs pour marquer 421 passes[9]. Après s'être emparé du 11e rang des pointeurs dans l'histoire du Canadien, Koivu devient le meilleur pointeur européen de l'histoire de l'équipe, devançant Mats Naslund.

Avec les Ducks d'Anaheim

Le , Saku Koivu, alors joueur autonome sans restriction, signe un contrat d'un an d'une valeur de 3,25 millions de dollars avec les Ducks d'Anaheim et rejoint ainsi un autre finlandais, Teemu Selänne. Après 5 saisons jouées avec les Ducks, il annonce sa retraite en septembre 2014[10].

Hors LNH

Il est le représentant finlandais au comité olympique.

Il a créé The Saku Koivu foundation (« la fondation Saku Koivu ») pour acheter un scanner TEP/CT (d'une valeur de huit millions de dollars). Au mois de septembre 2005, Koivu remettait ce scanner à l'hôpital général de Montréal.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club

Statistiques par saison[11],[1]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1992-1993TPS TurkuSM-liiga46371028113252
1993-1994TPS TurkuSM-liiga472330534211481216
1994-1995TPS TurkuSM-liiga4527477473137101716
1995-1996Canadiens de MontréalLNH822025454063148
1996-1997Canadiens de MontréalLNH5017395638513410
1997-1998Canadiens de MontréalLNH691443574862352
1998-1999Canadiens de MontréalLNH6514304438-----
1999-2000Canadiens de MontréalLNH243182114-----
2000-2001Canadiens de MontréalLNH5417304740-----
2001-2002Canadiens de MontréalLNH302201246104
2002-2003Canadiens de MontréalLNH8221507172-----
2003-2004Canadiens de MontréalLNH681441555211381110
2004-2005TPS TurkuSM-liiga20881628632530
2005-2006Canadiens de MontréalLNH721745627030222
2006-2007Canadiens de MontréalLNH8122537574-----
2007-2008Canadiens de MontréalLNH771640569373694
2008-2009Canadiens de MontréalLNH651634504440332
2009-2010Ducks d'AnaheimLNH7119335236-----
2010-2011Ducks d'AnaheimLNH751530453661676
2011-2012Ducks d'AnaheimLNH7411273850-----
2012-2013Ducks d'AnaheimLNH47819271871236
2013-2014Ducks d'AnaheimLNH6511182946130118
Totaux LNH 11242555778328098018415962
Totaux SM-liiga 15861921531714117223964

Au niveau international

Statistiques par compétition
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1992Championnat d'Europe junior6358184e place
1993Championnat du monde junior718965e place
1993Championnat du monde601127e place
1994Championnat du monde junior7369124e place
1994Jeux olympiques d'hiver843712 Médaille de bronze
1994Championnat du monde856114 Médaille d'argent
1995Championnat du monde8551018 Médaille d'or
1996Coupe du monde41344Défaite en quarts de finale
1997Championnat du monde622425e place
1998Jeux olympiques d'hiver628104 Médaille de bronze
1999Championnat du monde10412164 Médaille d'argent
2003Championnat du monde71101145e place
2004Coupe du monde63142Finaliste
2006Jeux olympiques d'hiver8381112 Médaille d'argent
2008Championnat du monde60334 Médaille de bronze
2010Jeux olympiques d'hiver60226 Médaille de bronze

Honneurs et distinctions

Palmarès

Vie personnelle

Marié à Hanna Norio, il a une fille, Ilona, et un fils, Aatos. Son frère cadet, Mikko, est capitaine du Wild du Minnesota également dans la LNH.

Il est très ami avec Craig Rivet[12], un ancien coéquipier chez le Canadien de Montréal et qui a fini sa carrière avec les Blue Jackets de Columbus.

Notes et références

  1. (en) « Saku Koivu », sur Eliteprospects.com
  2. (en) Koivu membre du CIO
  3. Saison 1992-1993 de Finlande sur http://www.passionhockey.com.
  4. Saison 1994-1995 de Finlande sur http://www.passionhockey.com.
  5. Championnat du monde 1995 sur http://www.passionhockey.com.
  6. Biographie de Koivu sur http://canadiens.nhl.com/.
  7. http://tvanouvelles.ca/lcn/sports/nouvelles/archives/2001/09/20010912-104908.html
  8. (en) Historique et récipiendaire du trophée Masterton sur http://www.nhl.com.
  9. Sur les traces du « Rocket », article sur http://canadiens.nhl.com.
  10. (en) « Saku Koivu retires after 18 NHL seasons », sur www.cbc.ca, (consulté le 12 septembre 2014).
  11. (en) « Saku Koivu hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  12. Face à face Koivu/Rivet sur le site www.rds.ca.
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de la Finlande
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.