Samaipata

Samaipata est une ville et un site archéologique préhispanique situés en Bolivie dans le département de Santa Cruz.

Fort de Samaipata *
Coordonnées 18° 10′ 30″ sud, 63° 49′ 10″ ouest
Pays Bolivie
Subdivision Département de Santa Cruz
Type Culturel
Critères (ii) (iii)
Numéro
d’identification
883
Zone géographique Amérique latine et Caraïbes **
Année d’inscription 1998 (22e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le site est célèbre pour son immense rocher tabulaire aménagé de bassins et de canaux creusés à même la roche qu'accompagnent deux figures de félin, ainsi que pour ses niches latérales, façonnées de la même manière. Classé patrimoine mondial de l'UNESCO en 1998[1], ce site est supposé avoir été érigé à des fins religieuses et cérémonielles par des populations pré-incaïques. En colonisant la région, les Incas se le seraient approprié et en auraient poursuivi l'aménagement. La plupart des vestiges qu'offre Samaipata restent toutefois bercés de mystères et leur interprétation est ardue.

Le naturaliste A. d'Orbigny sera le premier à dresser un plan de Samaipata en 1832, mais de façon erronée, il en fit un « lavage d'or » inca. L'expression « fuerte de Samaipata » (fort de Samaipata) qui s'utilise pour désigner le rocher pourrait laisser entendre qu'il s'agissait d'un complexe défensif. Ce terme est cependant bien plus vraisemblablement un héritage des premières décennies de l'époque coloniale. Pour lutter contre les Indiens Chiriguano, les Espagnols élevèrent en effet en ce lieu des fortifications précaires.

Ville de Samaipata

Samaipata
Samaipata
Localisation de Samaipata en Bolivie.

La petite ville de Samaipata est le chef-lieu de la province de Florida, l'une des quinze provinces qui composent le département de Santa Cruz. Sa population était de 2 926 habitants en 2001. Elle est construite dans les premiers contreforts des Andes, à quelque 1 800 mètres d'altitude.

Située à deux heures de route de la ville de Santa Cruz de la Sierra, c'est un important centre touristique et artisanal.

Notes et références

  1. « Fort de Samaipata », sur Unesco (consulté le 27 mars 2015)

Liens externes

  • Portail de la Bolivie
  • Portail du patrimoine mondial
  • Portail de l’archéologie
  • Portail de l’Amérique précolombienne
  • Portail de la civilisation inca
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.