Sarrola-Carcopino

Sarrola-Carcopino est une commune française située dans la circonscription départementale de la Corse-du-Sud et le territoire de la collectivité de Corse. Elle appartient à l'ancienne piève de Mezzana dont elle était le chef-lieu.

Sarrola-Carcopino

L'aqueduc de Mezzana.
Administration
Pays France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Corse-du-Sud
Arrondissement d'Ajaccio
Canton Gravona-Prunelli
Intercommunalité Pays Ajaccien
Maire
Mandat
Alexandre Sarrola
2014-2020
Code postal 20167
Code commune 2A271
Démographie
Population
municipale
3 267 hab. (2017 )
Densité 121 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 01′ 43″ nord, 8° 50′ 36″ est
Altitude Min. 15 m
Max. 1 133 m
Superficie 27,01 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Corse
Sarrola-Carcopino
Géolocalisation sur la carte : Corse
Sarrola-Carcopino
Géolocalisation sur la carte : France
Sarrola-Carcopino
Géolocalisation sur la carte : France
Sarrola-Carcopino

    Géographie

    Situation

    Sarrola Carcopino est une vaste commune qui s'étend du village jusqu'à la plaine de Mezzavia. Elle appartient à l'espace périurbain d'Ajaccio.

    Voies de communication et transports

    Sarrola-Carcopino est desservie par le chemin de fer à la gare de Mezzana et la halte d'Effrico sur la ligne de Bastia à Ajaccio.

    Toponymie

    Le nom en corse de la commune est Sarrula.

    Histoire

    Economie

    Sur le territoire de la commune est implanté le centre commercial Atrium, plus grand centre commercial de Corse avec notamment l'hypermarché Auchan.

    Politique et administration

    Tendances politiques et résultats

    Administration municipale

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    1946 2006 Noël Sarrola MRG puis PRG Conseiller général (1957-2007)
    Président du conseil général (2001-2004)
    2007 en cours Alexandre Sarrola DVG puis DVD Fonctionnaire
    Conseiller général (2007-2015)
    Conseiller départemental "union de la droite" depuis 2015
    Les données manquantes sont à compléter.

    Intercommunalité

    La commune fait partie de la communauté d'agglomération du Pays Ajaccien.

    Population et société

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

    En 2017, la commune comptait 3 267 habitants[Note 1], en augmentation de 47,23 % par rapport à 2012 (France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
    421443511550605643710930759
    1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
    930949834927931974905900761
    1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
    878756796816830876601698511
    1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2017
    5345088121 4241 8011 8302 0442 5883 267
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Culture et patrimoine

    Lieux et monuments

    Personnalités liées à la commune

    • Jérôme Carcopino (1881-1970), grand maître de l’Antiquité, universitaire demeurant une référence incontestée, un épigraphiste renommé et eu un rôle essentiel dans le domaine de l’archéologie (désormais intégrée dans la Code du Patrimoine). Il a favorisé la recherche à Aleria, intervenant autant pour les investigations de terrain que pour la conservation du mobilier exhumé que pour la préservation du site antique. Il fut ministre de Vichy, mais il sera absous par la Haute Cour en juillet 1947. Il entrera à l'Académie française en 1951.
    • Noël Sarrola (1919-2007), homme politique, maire de la commune de 1946 à 2006, président du conseil général de 2001 à 2004. Une place publique porte son nom[5]

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la Corse
    • Portail de la mer Méditerranée
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.