Satelight

Satelight Inc. (株式会社サテライト, Kabushiki-gaisha Sateraito) est un studio d'animation japonais.

Satelight Inc.
Création Décembre 1995[1] à Sapporo, Hokkaidō
Personnages clés Michiaki Satō (Président)
Shōji Kawamori (Directeur exécutif)[1]
Forme juridique Kabushiki gaisha (filiale)[1]
Siège social Suginami, Tōkyō[1]
 Japon
Activité Médias et divertissement
Produits Séries et longs métrages d'animation[1]
Société mère Sankyo[1]
Effectif 108 (2018)[1]
Site web www.satelight.co.jp

Histoire

Le studio est fondé en décembre 1995 à Sapporo, sur l'île d'Hokkaidō[2]. Il est à l'époque une filiale de l'entreprise d'informatique B.U.G[2]. Le nom du studio Satelight s'explique de la façon suivante : « S » pour Sapporo, « A » pour Animate, « T » pour Technology et « E » pour Entertainement.[réf. nécessaire]

En décembre 1995, pour son premier travail, le studio participe à la production de Bit the Cupid[2], première série d'animation réalisée entièrement en digital. Par la suite, le studio s'occupe de la CG sur des projets comme Īhatōbu Gensō: Kenji no Haru, Perfect Blue et Escaflowne - Une fille sur Gaïa.

En 1998, un nouveau studio est créé à Tōkyō dans le quartier de Suginami[2]. Le studio produit ensuite la première série télévisée réalisée par Shōji Kawamori Chikyū Shōjo Arjuna en 2001.

C'est également en 2001 que Satelight prend son indépendance vis-à-vis de B.U.G[2].

De 2004 à 2006, la plupart des activités du studio sont progressivement transférées de Sapporo à Tōkyō[2].

En 2006, l’entreprise de pachinko Sankyo devient actionnaire majoritaire et fait du studio sa filiale[2].

Production

Série télévisée

Films

OVA

ONA

  • Yume Oukoku to Nemureru 100-Nin no Ouji-sama (10 ONA) (2017)

Autre travaux

Notes et références

Voir aussi

Source

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail de la télévision
  • Portail de l’animation
  • Animation et bande dessinée asiatiques
  • Portail des entreprises
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.