Scott S. Sheppard

Scott Sander Sheppard (né en 1977) est un astronome du Department of Terrestrial Magnetism à l'Institut Carnegie pour les sciences. Il était autrefois chercheur et étudiant à l'université d'Hawaï.

Pour les articles homonymes, voir Sheppard.
Scott S. Sheppard
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Site web

L'astéroïde (17898) Scottsheppard lui est dédié.

Découvertes

Il est le découvreur de la planète naine potentielle V774101 ; il est aussi crédité (en collaboration) des découvertes depuis 2000 de nombreuses petites lunes de Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, et aussi d'objets transneptuniens comme 2012 VP113 ou (541132) 2015 TG387 (The Goblin) :

Astéroïdes numérotés découverts[1] : 19
(79978) 1999 CC158février 1999[1] [2] [3]
(131695) 2001 XS2549 décembre 2001[2] [4]
(131696) 2001 XT2549 décembre 2001[2] [4]
(131697) 2001 XH25511 décembre 2001[2] [4]
(148975) 2001 XA2559 décembre 2001[2] [4]
(168700) 2000 GE1472 avril 2000[2] [3]
(200840) 2001 XN2549 décembre 2001
(341520) Mors-Somnus14 octobre 2007[3]
(385571) Otréré16 octobre 2004[3]
(385695) Clété8 octobre 2005[3]
(469420) 2001 XP25410 décembre 2001[2] [4]
(469421) 2001 XD2559 décembre 2001[2] [4]
(471143) Dziewanna13 mars 2010[3] [5] [6]
(471165) 2010 HE7921 avril 2010[3] [5] [7]
(471921) 2013 FC2817 mars 2013[3]
(508792) 2000 FX5331 mars 2000[2] [3]
(523671) 2013 FZ2716 mars 2013
(523672) 2013 FJ2816 mars 2013
  1.   avec J. X. Luu
  2.   avec D. C. Jewitt
  3.   avec Chadwick Trujillo
  4.   avec J. T. Kleyna
  5.   avec A. Udalski
  6.   avec M. Kubiak
  7.   avec R. Poleski

Voir aussi

  • Liste d'objets célestes découverts par Scott S. Sheppard

Références

  1. (en) « Minor Planet Discoverers (by number) », Minor Planet Center, (consulté le 28 mai 2019)

Liens externes

  • Portail de l’astronomie
  • Portail des planètes mineures et comètes
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.