Scouts de Kansas City

Les Scouts de Kansas City sont une franchise de hockey sur glace d'Amérique du Nord. Ils évoluent pendant deux saisons dans la Ligue nationale de hockey, entre 1974 à 1976 dans la ville de Kansas City dans le Missouri. À la suite de ces deux saisons, la franchise est déménagée dans le Colorado, à Denver, et devient les Rockies du Colorado, qui eux-mêmes deviendront par la suite les Devils du New Jersey[1].

Scouts de Kansas City
Fondation 1974
Disparition 1976 (Rockies du Colorado)
Siège Kansas City (Missouri, États-Unis)
Patinoire (aréna) Kemper Arena
19 500 places
Couleurs Bleu, rouge et jaune
Ligue Ligue nationale de hockey

Historique

La création d'une nouvelle franchise

La salle des Scouts, le Kemper Arena.

Le 8 juin 1972, la ville de Kansas City reçoit le droit d'avoir une équipe de la LNH et la ville lance alors le chantier de la construction de la future salle de hockey : le Kemper Arena[2],[3]. La nouvelle équipe doit alors se doter d'une identité propre et il est proposé le nom de « Mohawks » afin d'essayer de réunir dans la nouvelle appellation des références aux deux États de la ville. Ainsi, Mohawks reprend l'abréviation postale du Missouri, MO, et le surnom des habitants du Kansas, Jayhawkers.

Le « scout » l'éclaireur sioux surplombant le centre-ville de Kansas City.

Cette idée ne plait pas aux Black Hawks de Chicago, qui veulent conserver l'exclusivité du surnom « Hawks ». Finalement, le nom adopté par la franchise est celui de « Scouts », en référence aux amérindiens, mais cette fois-ci aux éclaireurs en général et à une statue de la ville en particulier. Cette statue est située sur les hauteurs de la ville et est tournée vers la ville jumelle et homonyme de l'état du Kansas, Kansas City. La statue est également utilisée pour réaliser le logo de cette nouvelle équipe[1]. Sid Abel est désigné directeur général de l'équipe, poste qu'il occupe pendant les deux saisons de l'existence de la franchise[4]. Bep Guidolin, ancien entraîneur des Bruins de Boston et finaliste de la Coupe Stanley la saison précédente, est nommé nouvel entraîneur de l'équipe. Ed Thompson est le président de la franchise[5].

1974-1975, première saison décevante

En 1974, la LNH finit sa première grande phase d'expansion après avoir triplé son nombre de franchises passant des « six équipes originales » à dix-huit clubs[6]. Ainsi les Capitals de Washington et les Scouts de Kansas City s'ajoutent aux seize équipes existantes pour jouer les quatre-vingt matchs du calendrier de la saison 1974-1975.

Le premier match de l'histoire de la franchise est joué contre les Maple Leafs de Toronto le et l'équipe perd cette première rencontre six buts à deux. Le premier but de l'histoire de la franchise est inscrit par Simon Nolet, capitaine de l'équipe[7] alors que Michel Plasse est le gardien de but de l'équipe[8].

Un spectacle de rodéo ayant lieu dans la salle des Scouts, ces derniers ne peuvent y faire leur début que pour leur neuvième date du calendrier alors que l'équipe a récolté une partie nulle et que des défaites. Cette première rencontre à domicile est jouée contre les Black Hawks de Chicago. Ivan Boldirev permet à Chicago d'ouvrir la marque après trois minutes de jeu et d'inscrire le premier but dans un filet de la nouvelle salle. Wilf Paiement, choisi lors de la première ronde, deuxième position du repêchage amateur de 1974, joue sa première saison dans la LNH et inscrit ce soir là le premier but de l'histoire de la franchise dans sa patinoire. Une foule de 14 758 personnes assistent à ce premier match, une défaite 4-3 des joueurs locaux[9],[10].

Les joueurs du Missouri doivent attendre encore une journée pour conclure leur premier succès. Ils jouent alors sur la glace de l'autre équipe d'expansion. La rencontre commence mal puisque les Capitals mènent deux à zéro puis deux à quatre avant de se faire remonter cinq buts à quatre, Butch Deadmarsh inscrivant le but de la première victoire de l'équipe dans la LNH[11]. Au cours de la saison, l'équipe change de gardien de but en envoyant Plasse jouer aux Penguins de Pittsburgh en retour de Jean-Guy Lagace et d'un gardien remplaçant des Penguins, Denis Herron[8],[12]. Au cours de ce mois de janvier, Bep Guidolin est désigné entraîneur de la conférence Prince de Galles pour le vingt-huitième Match des étoiles pour honorer son parcours des séries de 1974. Nolet représente les Scouts en étant sélectionné pour jouer avec la conférence Campbell[12].

À la fin de la saison, l'équipe totalise quinze succès pour onze matchs nuls et cinquante-quatre défaites. Seuls les Capitals font pire avec huit victoires, cinq nuls et le reste de défaites[13]. Nolet est le meilleur pointeur de la saison avec cinquante-huit points[14], loin derrière les chiffres de Bobby Orr des Bruins, meilleur pointeur de la LNH, avec 135 réalisations[15].

1975-1976, deuxième et dernière saison

La seconde saison voit l'arrivée d'un nouvel entraîneur et le changement semble porter ses fruits puisque l'équipe commence la saison par un match nul et une victoire. L'équipe croit même à la qualification aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pendant un temps. Mais fin décembre, début janvier une série de seize matchs sans victoires et même de quatorze défaites consécutives fait s'envoler les rêves d'une meilleure saison. Ainsi, le 7 janvier, l'entraîneur de l'équipe annonce qu'il faut rapidement faire des changements dans l'effectif sinon l'équipe court à la catastrophe. Dès le lendemain, le meilleur joueur et capitaine de l'équipe, Simon Nolet est échangé aux Penguins de en compagnie d'Ed Gilbert et de Steve Durbano et de Chuck Arnason[16],[17]. Steve Durbano, bagarreur de la LNH finit la saison comme le joueur le plus pénalisé de la ligue[18]. Durbano arrive au sein de l'équipe pour satisfaire la volonté de l'entraîneur d'avoir des joueurs physiques : lors d'un match au début du mois, Guy Charron et Craig Patrick sont blessés à la suite d'un match contre les Flyers de Philadelphie et aucun Scout ne peut alors défendre les vedettes de l'équipe. Quelques jours plus tard, Charron devient le nouveau capitaine de l'équipe des Scouts mais celle-ci ne parvient pas à redresser la barre[17].

Par la suite, Guidolin essaie de redresser la barre mais il se heurte aux joueurs et finalement à la suite d'un couvre-feu non respecté par plusieurs joueurs dont Larry Johnston, il donne un ultimatum à Sid Abel : soit Johnston est affecté aux Indians de Springfield dans la Ligue américaine de hockey – franchise affiliée aux Scouts – soit il donne sa démission. Une réunion a lieu entre les joueurs et Abel le 21 janvier mais Guidolin décide de ne pas participer. Abel décide de conserver Johnston dans l'effectif dans la LNH et doit alors trouver un nouvel entraîneur. En attendant, le directeur-général de la franchise prend le poste intérimaire et lors du deuxième, il offre sa chance à Bill Oleschuk pour son premier match dans la LNH. Malgré quarante-huit arrêts sur cinquante-deux tirs, l'équipe s'incline 4-1 contre les Golden Seals de la Californie. Au bout de trois matchs, et autant de défaites, Eddie Bush prend le poste d'entraîneur de l'équipe[17] mais le bilan ne s'arrange pas pour autant : les Scouts possèdent une fiche d'une victoire, huit matchs nuls et trente-cinq défaites entre le 28 décembre et la fin de la saison. La seule victoire de cette période se joue en février contre la seule équipe pire que les Scouts, les Capitals de Washington[19].

L'équipe continue ses mauvais résultats au cours des matchs et l'affluence dans la patinoire s'en fait sentir. Les finances suivent la même pente et en mars 1976, la franchise se fait prêter 300 000 dollars par la LNH afin de finir la saison. Le 27 mars, les premières rumeurs de délocalisation de l'équipe circulent et la ville de Denver est citée[20]. Une semaine plus tôt le record d'affluence de la salle est atteint avec 16 219 personnes assistant au match nul deux buts partout contre les Seals. Ce pique de spectateurs s'explique par un billet d'entrée à deux dollars. Le 22 mars, les Scouts jouent leur plus mauvais match de la saison : alors qu'ils mènent 5-2 au début du dernier tiers temps, ils se font remonter par les Capitals qui obtiennent le match nul. Le dernier match de la saison à domicile est joué le 30 mars et encore une fois l'équipe ne parvient pas à conserver un avantage de 6-5 avant le dernier tiers-temps et perdent la rencontre 8-6[21]. L'équipe termine finalement la saison à l'avant-dernière place de la LNH avec quasiment les pires statistiques dans tous les domaines[22]. Guy Charron finit meilleur pointeur de l'équipe avec soixante-et-onze points[23], soit une cinquantaine de moins que Guy Lafleur des Canadiens de Montréal[18].

La fin de l'équipe et le départ de la franchise

Malgré deux saisons catastrophiques, les équipes des Scouts et des Capitals sont envoyées après la fin de la saison au Japon afin de jouer quatre matchs amicaux dans les villes de Tōkyō et de Sapporo. Les deux équipes sont choisies car dès février, il est clair qu'aucune des deux n'a la moindre chance d'assister aux séries de la Coupe Stanley[24]. Les deux premiers matchs sont joués à Sapporo et se soldent par deux victoires des Capitals, 5-2 et 6-2. Les deux dernières rencontre sont jouées dans la capitale japonaise et les joueurs de Washington remporte leur troisième succès toujours sur la marque de 6-2. Le dernier match au Japon, qui s'avérera être également la dernière apparition de l'équipe des Scouts, tourne enfin à l'avantage de ces derniers, 4-2[25].

Finalement, la franchise est revendue à un groupe menée par Jack Vickers qui décide de délocaliser l'équipe. En effet, au cours de la dernière saison, l'équipe ne réussit à vendre que 2 000 abonnements sur 8 000 possibles. La ville de Denver dans le Colorado est donc préférée à celle de Kansas City dans le Missouri[1]. L'équipe prend alors le nom de Rockies du Colorado en référence aux montagnes Rocheuses qui traversent l'état du Colorado – en anglais Rocky Mountains mais la nouvelle équipe change beaucoup trop d'entraîneur pour pouvoir construire dans la durée et finalement au bout de six saisons, elle déménage une nouvelle fois pour devenir les Devils du New Jersey[26].

Statistiques collectives

Match après match

Ce tableau reprend les résultats de l'équipe au cours des deux saisons jouées, les buts marqués par les Scouts étant inscrits en premier. La colonne « fiche » indique dans l'ordre les nombres de victoires, défaites et matchs nuls[27].

Saison 1974-1975
DateAdversaireScoreFichePts
09-oct.-74@ Maple Leafs de Toronto2-60-1-00
12-oct.-74@ Islanders de New York2-60-2-00
13-oct.-74@ Flyers de Philadelphie2-30-3-00
18-oct.-74@ Flames d'Atlanta2-40-4-00
19-oct.-74@ Kings de Los Angeles0-30-5-00
23-oct.-74@ Golden Seals de la Californie4-40-5-11
25-oct.-74@ Canucks de Vancouver3-50-6-11
27-oct.-74@ Bruins de Boston2-80-7-11
02-nov.-74Black Hawks de Chicago3-40-8-11
03-nov.-74@ Capitals de Washington5-41-8-13
05-nov.-74Penguins de Pittsburgh3-51-9-13
07-nov.-74Canucks de Vancouver4-61-10-13
09-nov.-74Sabres de Buffalo1-61-11-13
13-nov.-74Blues de Saint-Louis5-32-11-15
15-nov.-74Islanders de New York4-23-11-17
16-nov.-74@ North Stars du Minnesota1-33-12-17
20-nov.-74Flames d'Atlanta0-13-13-17
22-nov.-74Canadiens de Montréal6-73-14-17
23-nov.-74@ Black Hawks de Chicago0-63-15-17
26-nov.-74Canucks de Vancouver4-34-15-19
27-nov.-74@ Flames d'Atlanta2-44-16-19
30-nov.-74Red Wings de Détroit0-14-17-19
01-déc.-74@ Flyers de Philadelphie0-104-18-19
04-déc.-74@ Black Hawks de Chicago3-74-19-19
06-déc.-74Flyers de Philadelphie3-34-19-210
07-déc.-74@ Islanders de New York1-44-20-210
10-déc.-74Bruins de Boston2-64-21-210
12-déc.-74Golden Seals de la Californie5-35-21-212
14-déc.-74Canucks de Vancouver2-25-21-313
18-déc.-74Kings de Los Angeles0-65-22-313
19-déc.-74@ Penguins de Pittsburgh4-45-22-414
21-déc.-74@ Blues de Saint-Louis4-65-23-414
22-déc.-74Islanders de New York2-55-24-414
28-déc.-74@ Canadiens de Montréal2-75-25-414
29-déc.-74@ Rangers de New York1-25-26-414
02-janv.-75Blues de Saint-Louis1-25-27-414
04-janv.-75Red Wings de Détroit2-16-27-416
06-janv.-75North Stars du Minnesota5-27-27-418
08-janv.-75Rangers de New York1-67-28-418
11-janv.-75Capitals de Washington5-38-28-420
14-janv.-75Flyers de Philadelphie4-68-29-420
16-janv.-75@ Red Wings de Détroit4-78-30-420
18-janv.-75Black Hawks de Chicago4-19-30-422
19-janv.-75@ Sabres de Buffalo0-59-31-422
23-janv.-75@ Bruins de Boston3-210-31-424
25-janv.-75@ North Stars du Minnesota1-410-32-424
27-janv.-75Bruins de Boston3-310-32-525
29-janv.-75Flames d'Atlanta4-410-32-626
01-févr.-75North Stars du Minnesota2-310-33-626
02-févr.-75@ Sabres de Buffalo1-810-34-626
04-févr.-75Black Hawks de Chicago3-310-34-727
06-févr.-75Maple Leafs de Toronto3-211-34-729
07-févr.-75@ Blues de Saint-Louis0-511-35-729
09-févr.-75@ Golden Seals de la Californie2-112-35-731
11-févr.-75@ Canucks de Vancouver0-412-36-731
13-févr.-75Capitals de Washington5-113-36-733
15-févr.-75Golden Seals de la Californie0-313-37-733
16-févr.-75@ Capitals de Washington0-313-38-733
18-févr.-75Rangers de New York2-213-38-834
20-févr.-75Canadiens de Montréal3-613-39-834
23-févr.-75North Stars du Minnesota4-214-39-836
26-févr.-75@ Maple Leafs de Toronto2-414-40-836
01-mars-75@ Flyers de Philadelphie0-314-41-836
02-mars-75@ Flames d'Atlanta0-414-42-836
04-mars-75@ Kings de Los Angeles4-714-43-836
05-mars-75Penguins de Pittsburgh4-414-43-937
07-mars-75Rangers de New York2-514-44-937
08-mars-75@ Red Wings de Détroit1-514-45-937
11-mars-75@ Canucks de Vancouver3-314-45-1038
14-mars-75@ Blues de Saint-Louis1-614-46-1038
16-mars-75@ Penguins de Pittsburgh3-614-47-1038
19-mars-75Islanders de New York1-314-48-1038
22-mars-75Sabres de Buffalo2-414-49-1038
25-mars-75@ North Stars du Minnesota1-214-50-1038
26-mars-75Maple Leafs de Toronto2-214-50-1139
29-mars-75@ Canadiens de Montréal1-414-51-1139
30-mars-75@ Rangers de New York2-814-52-1139
01-avr.-75Kings de Los Angeles3-115-52-1141
03-avr.-75@ Black Hawks de Chicago4-615-53-1141
06-avr.-75Blues de Saint-Louis2-315-54-1141
Saison 1975-1976
DateAdversaireScoreFichePts
08-oct.-75Islanders de New York1-10-0-11
11-oct.-75Canucks de Vancouver4-21-0-13
14-oct.-75@ Blues de Saint-Louis1-51-1-13
18-oct.-75Flames d'Atlanta3-51-2-13
22-oct.-75@ Capitals de Washington4-22-2-15
23-oct.-75@ Bruins de Boston3-23-2-17
25-oct.-75Black Hawks de Chicago0-43-3-17
29-oct.-75@ North Stars du Minnesota0-23-4-17
30-oct.-75Capitals de Washington2-63-5-17
01-nov.-75@ Maple Leafs de Toronto0-33-6-17
02-nov.-75@ Flyers de Philadelphie0-103-7-17
05-nov.-75Golden Seals de la Californie3-24-7-19
07-nov.-75Maple Leafs de Toronto3-34-7-210
12-nov.-75@ Flames d'Atlanta1-24-8-210
13-nov.-75@ Red Wings de Détroit3-64-9-210
16-nov.-75@ Bruins de Boston2-44-10-210
19-nov.-75@ Rangers de New York6-45-10-212
22-nov.-75@ Islanders de New York2-55-11-212
23-nov.-75@ Sabres de Buffalo2-65-12-212
26-nov.-75@ Blues de Saint-Louis3-35-12-313
27-nov.-75Blues de Saint-Louis3-26-12-315
29-nov.-75Red Wings de Détroit3-56-13-315
30-nov.-75@ Black Hawks de Chicago1-16-13-416
03-déc.-75Canadiens de Montréal6-57-13-418
05-déc.-75Rangers de New York2-37-14-418
06-déc.-75@ North Stars du Minnesota0-47-15-418
09-déc.-75Penguins de Pittsburgh3-28-15-420
11-déc.-75North Stars du Minnesota3-58-16-420
13-déc.-75@ Canadiens de Montréal1-48-17-420
16-déc.-75@ Flames d'Atlanta1-38-18-420
17-déc.-75Canucks de Vancouver6-59-18-422
19-déc.-75Red Wings de Détroit4-110-18-424
20-déc.-75@ Maple Leafs de Toronto1-510-19-424
23-déc.-75Sabres de Buffalo1-510-20-424
27-déc.-75@ Kings de Los Angeles4-910-21-424
28-déc.-75@ Golden Seals de la Californie3-111-21-426
30-déc.-75@ Canucks de Vancouver2-511-22-426
01-janv.-76Flyers de Philadelphie2-411-23-426
03-janv.-76Flames d'Atlanta4-611-24-426
06-janv.-76@ Islanders de New York1-811-25-426
07-janv.-76Kings de Los Angeles2-511-26-426
10-janv.-76Rangers de New York4-811-27-426
14-janv.-76@ Red Wings de Détroit3-811-28-426
15-janv.-76Maple Leafs de Toronto4-611-29-426
17-janv.-76Flyers de Philadelphie1-711-30-426
21-janv.-76Blues de Saint-Louis2-411-31-426
23-janv.-76@ Golden Seals de la Californie1-411-32-426
25-janv.-76@ Black Hawks de Chicago1-311-33-426
28-janv.-76@ North Stars du Minnesota3-911-34-426
29-janv.-76@ Penguins de Pittsburgh2-611-35-426
31-janv.-76Penguins de Pittsburgh4-411-35-527
04-févr.-76Blues de Saint-Louis3-311-35-628
07-févr.-76Capitals de Washington5-112-35-630
12-févr.-76Islanders de New York2-212-35-731
14-févr.-76Black Hawks de Chicago4-512-36-731
15-févr.-76@ Rangers de New York1-512-37-731
17-févr.-76@ Penguins de Pittsburgh1-612-38-731
18-févr.-76Bruins de Boston3-312-38-832
20-févr.-76Flames d'Atlanta1-312-39-832
22-févr.-76North Stars du Minnesota3-612-40-832
25-févr.-76Canadiens de Montréal1-312-41-832
26-févr.-76@ Islanders de New York2-212-41-933
28-févr.-76Sabres de Buffalo4-412-41-1034
04-mars-76Flyers de Philadelphie1-612-42-1034
06-mars-76Canucks de Vancouver3-512-43-1034
07-mars-76@ Flyers de Philadelphie1-412-44-1034
10-mars-76@ Canucks de Vancouver1-312-45-1034
13-mars-76@ Blues de Saint-Louis3-512-46-1034
16-mars-76Black Hawks de Chicago3-612-47-1034
18-mars-76Bruins de Boston2-512-48-1034
20-mars-76Golden Seals de la Californie2-212-48-1135
21-mars-76@ Sabres de Buffalo1-312-49-1135
23-mars-76@ Capitals de Washington5-512-49-1236
24-mars-76North Stars du Minnesota1-412-50-1236
27-mars-76@ Canadiens de Montréal2-812-51-1236
28-mars-76@ Rangers de New York2-412-52-1236
30-mars-76Kings de Los Angeles6-812-53-1236
31-mars-76@ Black Hawks de Chicago3-612-54-1236
03-avr.-76@ Kings de Los Angeles1-512-55-1236
04-avr.-76@ Canucks de Vancouver2-512-56-1236

Saisons après saisons

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

No  Saison régulière[28] Séries éliminatoires
 PJ V  D  N Pts BP BCPunClassement
11974-19758015541141184328744 Cinquièmes sur cinq dans la division Smythe
Neuvièmes sur neuf dans la conférence Clarence Campbell
Dix-septièmes sur dix-huit dans la LNH[13]
Non qualifiés
21975-19768012561236190351984 Cinquièmes sur cinq dans la division Smythe
Neuvièmes sur neuf dans la conférence Clarence Campbell
Dix-septièmes sur dix-huit dans la LNH[29]
Non qualifiés

Personnalités de la franchise

Joueurs

Cinquante joueurs ont porté les couleurs des Scouts alors que Simon Nolet en est le premier capitaine au cours de la première saison jouée[1] puis lors de la deuxième jusqu'à son départ en janvier 1976. Il est remplacé par la suite par Guy Charron[17]. Avec cent-cinquante-six parties disputées, Gary Croteau est le joueur le plus utilisé par l'équipe au cours des deux saisons alors Wilf Paiement est le meilleur buteur, quarante-sept réalisations et Charron le meilleur passeur et pointeur – soixante-treize passes et cent-treize points[30].

NomNatPos PJ B  A PtsPunSaisons jouéesRemarque(s)
Arnason, ChuckChuck ArnasonAD39141024211975-76  Arrive des Penguins de Pittsburgh en janvier 1976
Baumgartner, MikeMike Baumgartner (en)D1700001974-75Première et unique saison dans la LNH
Bergman, GaryGary BergmanD7553338821975-76Dernière saison dans la LNH
Boland, MikeMike Boland (en)D100001974-75
Boucha, HenryHenry BouchaC284711141975-76
Buhr, DougDoug Buhr (en)AG602241974-75Première et unique saison dans la LNH
Burdon, GlenGlen Burdon (en)D1102201974-75Première et unique saison dans la LNH
Burns, RobinRobin Burns (en)AG1493133641071974-75 et 1975-76
Cairns, DonDon Cairns (en)AG700001975-76
Charron, GuyGuy CharronC1294073113331974-75 et 1975-76  Arrive des Red Wings de Détroit en décembre 1974
Capitaine de l'équipe pour la fin de saison 1975-76
Coalter, GaryGary Coalter (en)C3024621974-75
Crashley, BartBart Crashley (en)D27369101974-75 Départ pour les Red Wings de Détroit en décembre 1974
Croteau, GaryGary CroteauAG156272552281974-75 et 1975-76
Deadmarsh, ButchButch Deadmarsh (en)AG20325191974-75
Dubé, NormandNormand DubéAG5781018541974-75 et 1975-76
Dupéré, DenisDenis Dupéré (en)AG436814161975-76
Durbano, SteveSteve DurbanoD37111122091975-76  Arrive des Penguins de Pittsburgh en janvier 1976
Evans, ChrisChris Evans (en)D202221974-75 Départ pour les Blues de Saint-Louis en octobre 1974
Gagnon, GermainGermain Gagnon (en)AG31191061975-76  Récupéré des Black Hawks de Chicago en octobre 1975
Dernière saison dans sa carrière
Gilbert, EdEd Gilbert (en)C121203050221974-75 et 1975-76 Départ pour les Penguins de Pittsburgh en janvier 1976
Giroux, LarryLarry Giroux (en)D21066241974-75  Arrive des Blues de Saint-Louis en octobre 1974
Départ pour les Red Wings de Détroit en décembre 1974
Harvey, FredFred HarveyAD395121761975-76  Arrive des Flames d'Atlanta en octobre 1975
Départ vers les Red Wings de Détroit en janvier 1975
Harvey, HughHugh Harvey (en)AG1811241974-75 et 1975-761974-75, première saison dans la LNH
1975-76, dernière saison de sa carrière
Herron, DenisDenis HerronG86011181974-75 et 1975-76  Arrive des Penguins de Pittsburgh en janvier 1975
Horbul, DougDoug Horbul (en)AG410121974-75Première et unique saison dans la LNH
Houde, ClaudeClaude HoudeD59369401974-75 et 1975-76  Arrive des Red Wings de Détroit en décembre 1974
1974-75, première saison dans la LNH
1975-76, dernière saison dans la LNH
Hudson, DaveDave Hudson (en)C144205272391974-75 et 1975-76
Hughes, BrentBrent Hughes (en)D6611819431974-75Dernière saison dans la LNH
Johnston, LarryLarry JohnstonD86217191221974-75 et 1975-76
Lagace, Jean-GuyJean-Guy Lagace (en)D88519241301974-75 et 1975-76  Arrive des Penguins de Pittsburgh en janvier 1975
Dernières saisons dans la LNH
Lefley, BryanBryan Lefley (en)D2903361974-75
Lehvonen, HankHank Lehvonen (en)D400001974-75Première et unique saison dans la LNH
Lemelin, RogerRoger Lemelin (en)D1901161974-75 et 1975-76Premières saisons dans la LNH
Lemieux, RichardRichard Lemieux (en)C81102030641974-75 et 1975-76 Départ vers les Flames d'Atlanta en octobre 1975
McDonald, TerryTerry McDonald (en)D801161975-76Première et unique saison dans la LNH
McDuffe, PeterPeter McDuffe (en)G3601101974-75
McElmury, JimJim McElmuryD11672330311974-75 et 1975-76
McKenzie, BillBill McKenzie (en)G2201141975-76
Murray, KenKen Murray (en)D31044381974-75 et 1975-76Dernières saisons dans la LNH
Nolet, SimonSimon NoletAD113364783461974-75 et 1975-76Capitaine de l'équipe
Départ pour les Penguins de Pittsburgh en janvier 1976
Oleschuk, BillBill Oleschuk (en)G100001975-76Première saison dans la LNH
Paiement, WilfWilf PaiementAD1354735822221974-75 et 1975-76Première saison dans la LNH
Patrick, CraigCraig PatrickC80171835141975-76
Patterson, DennisDennis PattersonD13562127671974-75 et 1975-76Premières saisons dans la LNH
Plasse, MichelMichel PlasseG24011181974-75 Départ vers les Penguins de Pittsburgh en janvier 1975
Powis, LynnLynn Powis (en)C73112031191974-75Dernière saison dans la LNH
Roberto, PhilPhil Roberto (en)AD3771522421975-76  Arrive des Red Wings de Détroit en janvier 1975
Rota, RandyRandy Rota (en)AG151273259441974-75 et 1975-76
Snell, TedTed Snell (en)AD2932581974-75 Départ pour les Red Wings de Détroit en décembre 1974
Wright, JohnJohn WrightC400021974-75Dernière saison dans la LNH

Choix de première ronde

Comme pour tous les repêchages de la LNH, l'ordre du classement de la saison précédente est mis en place pour décider quelle équipe peut choisir en première. Étant donné que deux nouvelles franchises rejoignent le circuit, ce sont elles qui peuvent choisir aux deux premiers rangs. Les Scouts reçoivent le premier choix du repêchage d'expansion, les Capitals ont donc le premier choix pour le repêchage amateur 1974[31]. Alors que Washington récupère Greg Joly, les Scouts signent un joueur des Black Hawks de St.-Catharines de l'Associtation de hockey de l'Ontario : Wilf Paiement. Il jouera par la suite pendant ses deux premières saisons avec l'équipe de Kansas-City puis la suivra dans le Colorado. Il signera plusieurs autres saisons avec d'autres équipes de la LNH et sera finalement le dernier joueur des Scouts à prendre sa retraite après une ultime saison avec les Penguins de Pittsburgh en 1988[32].

Au cours du repêchage de 1975, Barry Dean est également sélectionné en deuxième choix après Mel Bridgman par les Flyers de Philadelphie. Dean est la même année choisi lors du repêchage de l'Association mondiale de hockey par les Oilers d'Edmonton. Dean ne jouera finalement pas un seul match sous les couleurs des Rockies, préférant passer la 1975-1976 dans l'AMH. Il rejoint tout de même les rangs de la LNH la saison suivante en signant avec les Rockies. Il prend sa retraite en 1982[33].

Entraîneurs-chefs

L'équipe connaît trois entraîneurs différents lors de son existence. Bep Guidolin est l'entraîneur de la première saison, mais au cours de la seconde campagne de la franchise, deux différents entraîneurs se succèdent derrière le banc. Guidolin quitte ses fonctions en janvier 1976 et le temps que Sid Abel trouve une solution, ce dernier occupe le poste pendant trois matchs. Pour trois défaites. Finalement, Eddie Bush est nommé pour les trente-deux dernières rencontres de la saison[23],[34].

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Liste des entraîneurs des Scouts de Kansas City
Nom Premier match Dernier match Saison régulière Séries éliminatoires Remarques
PJ V D N P % V
[Note 1]
PJ V D % V
1Armand Guidolin1252684156726,8----
2Sid Abel303000,0----
3Eddie Bush3212381015,6----

Directeur général

Pendant les deux seules saisons passées par les Scouts dans le Kansas, son directeur général est Sid Abel. Au déménagement de la franchise dans le Colorado, celui-ci est toutefois remplacé par Ray Miron.

Notes et références

Notes

  1. Le pourcentage de victoires est calculé en prenant en compte le nombre de points gagnés par match : 2 points pour une victoire, 1 point pour un match nul ou une défaite en prolongation, 0 point pour une défaite en temps réglementaire.

Références

  1. (en) « Kansas City Scouts (1974-1976) », sur www.sportsecyclopedia.com (consulté le 26 juin 2010).
  2. (en) Paul Munsey et Cory Suppes, « Kemper Arena », sur hockey.ballparks.com (consulté le 26 juin 2010).
  3. (en) « Kemper Arena & Sports Complex - History & Photos : », sur www.kemperarenakc.com (consulté le 26 juin 2010).
  4. Dans l'« Official Guide & Record Book / 2010 », pages 90-91.
  5. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Excitement Builds For Home Debut », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 27 juin 2010).
  6. (en) « National Hockey League (NHL) Expansion History », sur www.rauzulusstreet.com (consulté le 23 juin 2010).
  7. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: First Game », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 27 juin 2010).
  8. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Scouts All-Time Goaltenders », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 27 juin 2010).
  9. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Scouts ’75-’76 Media Guide », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 27 juin 2010).
  10. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Finally, The Home Opener », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 27 juin 2010).
  11. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Finally, A Win », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 27 juin 2010).
  12. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Scouts Notes, January 1975 », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 27 juin 2010).
  13. (en) « Classement 1974-1975 de la LNH », sur www.nhl.com (consulté le 26 juin 2010).
  14. (en) « 1974-75 Kansas City Scouts roster and player statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 27 juin 2010).
  15. (en) « 1974-75 NHL League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 27 juin 2010).
  16. (en) « Legends of Hockey -- Simon Nolet », sur www.legendsofhockey.net, Temple de la renommée du hockey (consulté le 23 juin 2010).
  17. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Scouts Notes: January 1976 », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 30 juin 2010).
  18. (en) « 1975-76 NHL League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 27 juin 2010).
  19. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: 1-35-8 », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 30 juin 2010).
  20. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Scouts Off-Ice Notes: March, 1976 », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 1er juillet 2010).
  21. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Scouts On-Ice Notes: March—April, 1976 », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 1er juillet 2010).
  22. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Numbers From 1975-76 », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 1er juillet 2010).
  23. (en) « 1975-76 Kansas City Scouts roster and player statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 26 juin 2010).
  24. (en) Evan Weiner, « Capitals, Scouts received rare shot at April hockey », sur www.nhl.com, (consulté le 1er juillet 2010).
  25. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Scouts & Capitals Tour of Japan, April 1976 », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 1er juillet 2010).
  26. (en) « Colorado Rockies (1976-1982) », sur www.sportsecyclopedia.com (consulté le 1er juillet 2010).
  27. (en) « Résultats des saisons », sur www.shrpsports.com (consulté en 127 juin 2010).
  28. (en) « Standings for the Kansas City Scouts of the NHL », sur www.hockeydb.com (consulté le 2 juin 2010).
  29. (en) « Classement 1975-1976 de la LNH », sur www.nhl.com (consulté le 26 juin 2010).
  30. (en) « All-time roster for the Kansas City Scouts », sur www.hockeydb.com (consulté le 26 juin 2010).
  31. (en) « 1974 NHL Amateur Draft -- Quick Facts », sur www.hockeydraftcentral.com (consulté le 26 juin 2010).
  32. (en) « Legends of Hockey -- Wilf Paiement », sur www.legendsofhockey.net, le Temple de la renommée du hockey (consulté le 26 juin 2010).
  33. (en) « Legends of Hockey -- Barry Dean », sur www.legendsofhockey.net, le Temple de la renommée du hockey (consulté le 26 juin 2010).
  34. (en) Aaron Stilley, « The NHL In Kansas City: Eddie Bush of Your 1938-39 Kansas City Greyhounds », sur kcnhl.blogspot.com (consulté le 28 juin 2010).

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail du Missouri
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.