SdKfz 7

Le SdKfz 7 (Sonderkraftfahrzeug 7) était une autochenille (halftrack en anglais) à usage militaire utilisé au cours de la Seconde Guerre mondiale par la Wehrmacht.

SdKfz 7 (Sonderkraftfahrzeug 7)

SdKfz 7 (Sonderkraftfahrzeug 7)
Caractéristiques générales
Équipage 1-12
Longueur 6,85 m
Largeur 2,35 m
Hauteur 2,62 m
Masse au combat 11,53 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 8 mm
Armement
Armement principal aucun pour le modèle de base / 2 cm Flakvierling 38 (2 cm Flak 30/38/Flakvierling) pour le Sdkfz 7/1 / 3.7 cm Flak 36 ou Flak 37 pour le Sdkfz 7/2
Mobilité
Moteur Maybach HL 62 6 cylindres.
Puissance 140 ch
Suspension Barres de torsion
Vitesse sur route 50 km/h
Puissance massique 12,14 ch/t
Autonomie 250 km (route) 120 km (tout-terrain)

Le développement du SdKfz 7 remonte à une demande émise en 1934 pour la création d’un half-track de huit tonnes (7,87 tonnes). Le véhicule fit sa première apparition en 1938, et était destiné à servir essentiellement de tracteur pour le canon antiaérien Flak de 88 mm. Il pouvait transporter jusqu’à huit hommes et une importante quantité de matériel, ainsi que tracter jusqu’à 8 000 kg. En général, il était équipé d’un treuil. Il fut généralement considéré comme très utile.

Il servit de base à la conception du Sdkfz 251, et fut également aménagé comme plateforme antiaérienne (SdKfz 7/1 et SdKfz 7/2), et comme véhicules d’observation et de commandement pour les batteries de V2 (Vergeltungswaffe 2) (Feuerleitpanzer auf Zugkraftwagen 8t).

Ils suscitèrent l'intérêt des Britanniques, dont l'entreprise Vauxhall[1] réalisa une copies.

Modèles

SdKfz 7 
Autochenille SdKfz de base
SdKfz 7/1 
SdKfz 7 armé d’un canon Flakvierling 38 L/112.5 de 20 mm (2 cm Flak 30/38/Flakvierling)
SdKfz 7/2 
SdKfz 7 armé d’un canon Flak 36 ou Flak 37 L/98 de 37 mm.
Feuerleitpanzer auf Zugkraftwagen 8t 
Poste d’observation et de commandement pour les lancements de fusées V2.

Notes et références

  1. Site internet www.avions-bateaux.com __ "Sd.Kfz. 7. Mittlerer Zugkraftwagen 8 t".

Annexes

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.