Selvans

Selvans est le dieu étrusque de la forêt, adopté ensuite par les Romains sous le nom de Sylvanus dont la fonction est de veiller sur les limites, les confins, la frontière entre les lieux cultivés et les lieux incultes (matérialisés par les cippes de bornage)[1].

Statuette étrusco-romaine en bronze représentant Selvans/Silvanus

Description

Sur des statuettes retrouvées, Selvans apparaît sous les traits d'un jeune homme, il reçoit souvent des offrandes (bronzes portant une dédicace).

De nombreuses fois accompagné d'une épithète : canzate, enizpeta ou sanχuneta, cela a incité les archéologues à le mettre en rapport avec le dieu latin des serments dont le nom est Sancus.

Dans la ville de Tarquinia, Selvans est associé à Suri sur une stèle.

Son nom est mentionné également en deux emplacements sur le Foie de Plaisance, destiné à la divination pratiquée par les haruspices :

  • à côté de Fufluns.
  • dans la partie gauche intérieure, à côté de Leta (Leθam), autre divinité.

Notes et références

  1. Texte sur l'arpentage des Gromatici

Articles connexes

Liens externes

  • Selvans sur le blog de Clélie
  • Portail de la mythologie
  • Portail des Étrusques
  • Portail de la Rome antique
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.