Senkaku-jinja

Le Senkaku-jinja (尖閣神社) est un sanctuaire shinto situé à Uotsuri-jima sur les îles Senkaku au Japon. Il est consacré à Amaterasu.

Fondé le , le sanctuaire sert pour prier pour le passage en toute sécurité de tous les bateaux à travers les îles Senkaku et la mer de Chine orientale. La construction est menée par le Nihon Seinensha, une organisation de droite affiliée aux yakuzas du Sumiyoshi-kai (en). Des hokora en bois sont également construits. Lorsque le sanctuaire est fondé, c'est la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale qu'un kannushi se trouve sur l'île.

Chaque année, les deux phares construits par le Seinensha sur l'île sont inspectés et entretenus et, pendant ce temps, un festival annuel est organisé et des prières sont dites pour un passage sûr. En 2006, le Seinensha donne les phares au gouvernement et ils sont maintenant « biens nationaux » administrés par la garde côtière japonaise.

En mars 2004, plusieurs militants chinois débarquent illégalement sur l'île. Le Seinensha signale l'incident à la police d'Okinawa qui arrête les militants et fait un rapport des dommages[1]. Ensuite, le Seinensha reconstruit le hokora et érige un socle inscrit avec les mots « Senkaku Jinja ». Le hokora et le socle sont construits en granit massif.

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Senkaku Jinja » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Japan: China out of step in handling of fishing boat collision incident », Mainichi Daily News, (lire en ligne, consulté le 12 juin 2019).
  • Portail du Japon
  • Portail du Shinto
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.