Septième bataille de l'Isonzo

La septième bataille de l'Isonzo est une opération militaire de la Première Guerre mondiale, qui eut lieu du au , entre l'armée italienne et l'armée austro-hongroise.

Septième bataille de l'Isonzo
Carte de la bataille
Informations générales
Date du au
Lieu Vallée de l’Isonzo, Italie
Issue Offensive italienne repoussée
Belligérants
Royaume d'Italie Autriche-Hongrie
Commandants
Luigi CadornaSvetozar Borojević von Bojna
Conrad von Hötzendorf
Forces en présence
240 bataillons
1 150 pièces d’artillerie
150 bataillons
770 pièces d’artillerie
Pertes
17 000 hommes15 000 hommes

Première Guerre mondiale

Batailles

Coordonnées 45° 55′ 59″ nord, 13° 36′ 58″ est
Géolocalisation sur la carte : Frioul-Vénétie Julienne
Géolocalisation sur la carte : Italie

Préambule

Un mois après le succès de la 6e bataille de l’Isonzo et la prise de Gorizia, le commandement italien décide de lancer une attaque afin d’étendre sa tête de pont en direction du sud-est, en particulier vers Miren-Kostanjevica, située sur le Haut plateau Karsique, en direction de Trieste.

La bataille

Le à 9 heures du matin, la 3e armée italienne lance une attaque sur un front de 10 km au Sud et au Sud-Est de Gorizia.
Après 3 jours d’offensive sont emportées quelques tranchées et la place forte de Merna-Castagnevizza.

Bilan

Les Italiens gagnent du terrain, mais le mauvais temps et la résistance acharnée des Austro-Hongrois les empêchent de progresser de façon significative.
Moins d’un mois après, le , aura lieu la huitième bataille de l'Isonzo.

  • Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de l’Autriche-Hongrie
  • Portail de l’armée italienne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.