Seversk

Seversk (en russe Северск) est une ville de l'oblast de Tomsk, en Russie. Sa population s'élevait à 113 340 habitants en 2019.

Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Seversk
(ru) Северск

Héraldique

Drapeau

Rue Kourtchatov à Seversk.
Administration
Pays Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Sibérien
Sujet fédéral Oblast de Tomsk
Code postal 636000
Code OKATO 69 541
Indicatif (+7) 3823
Démographie
Population 113 340 hab. (2019)
Densité 6 297 hab./km2
Géographie
Coordonnées 56° 36′ nord, 84° 51′ est
Altitude 90 m
Superficie 1 800 ha = 18 km2
Fuseau horaire UTC+07:00 (KRAT)
Divers
Fondation 1949
Statut Ville depuis 1956
Ancien(s) nom(s) Tomsk-7 (1954-1992)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tomsk
Seversk
Géolocalisation sur la carte : Russie
Seversk
Géolocalisation sur la carte : Russie
Seversk
Liens
Site web www.seversknet.ru
Sources

    À l'époque soviétique, Seversk était une ville fermée, appelée Tomsk-7, et le site d'un vaste complexe de production et de traitement de matières nucléaires à usage militaire ; elle ne figurait pas sur les cartes.

    Géographie

    Seversk est située à 12 km au nord-ouest de Tomsk, sur la rive droite de la rivière Tom, dans la Sibérie de l'Ouest.

    Histoire

    Fondée en 1949, la ville s'appela d'abord Piaty Potchtovy (Пятый Почтoвый), puis Tomsk-7 (Томск-7), de 1954 à 1992. La ville a été une ville secrète de l'Union soviétique jusqu'à ce que le président Boris Eltsine décrète en 1992 que les villes secrètes pouvaient utiliser leurs noms. Auparavant, la ville n'était mentionnée sur aucune carte.

    Seversk est le site du Combinat chimique de Sibérie créé en 1954. Il comprend plusieurs réacteurs nucléaires et des installations de séparation isotopique, d'enrichissement et de retraitement de l'uranium et du plutonium. Les armes nucléaires sont produites et stockées sur place. L'usine de Seversk possède la particularité de pouvoir réenrichir l'uranium de retraitement.

    Aujourd'hui, en dépit du décret qui a levé le statut du secret, la ville demeure fermée pour les non-résidents, ce qui oblige ainsi ceux qui souhaitent s'y rendre à obtenir une autorisation spéciale. En 2015, Seversk héberge un projet de réacteur à neutrons rapides refroidi au plomb dénommé Brest-300.

    Population

    Recensements (*) ou estimations de la population[1]

    Évolution démographique
    1989 2002 2010 2012 2013 2014
    110 000109 106108 580109 666109 594115 472
    2015 2016 2017 2018 2019 2020
    114 942114 557114 313113 843113 340-

    Économie

    L'économie de Seversk est dominée par le Combinat chimique de Sibérie (en russe Сибирский химический комбинат, Sibirski khimitcheski kombinat), en abrégé Sibkhim, mis en service en 1953 et le stockage de centaines de milliers de tonnes de déchets nucléaires.

    Notes et références

    Liens externes

    • Portail de l’énergie
    • Portail de la Russie
    • Portail de la Sibérie
    • Portail du nucléaire
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.