Shona (langue)

Le shona (ou chishona, chona, swina, zezuru) est une langue bantoue (ou plutôt une langue commune supradialectale[1]) parlée principalement au Zimbabwe où elle figure parmi les 16 langues officielles[2], également dans plusieurs autres pays d'Afrique australe, tels que l'Afrique du Sud, le Botswana, le Malawi et la Zambie[3].

Pour les articles homonymes, voir Shona.

Shona
chiShona
Pays Zimbabwe, Mozambique, Zambie et Botswana
Nombre de locuteurs 7 millions
Typologie SVO à tons
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Zimbabwe
Codes de langue
ISO 639-1 sn
ISO 639-2 sna
ISO 639-3 sna
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF sn
Linguasphere 99-AUT-a
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

1. Chisungo cheKutanga

Vanhu vese vanoberekwa vakasununguka uyewo vakaenzana pahunhu nekodzero dzavo. Vanhu vese vanechipo chokufunga nekuziva chakaipa nechakanaka saka vanofanira kubatana nomweya wohusahwira.

Plus de 80 % de la population du Zimbabwe pratiquent la langue shona, soit environ 6 millions de personnes (1989). Le nombre total de locuteurs est au moins de 7 millions (UBS 1990).

L'orthographe et la grammaire du shona ont été codifiées au début du XXe siècle et fixées dans les années 1950. Le shona est enseigné à l'école, mais n'est pas utilisé comme langue d'enseignement des autres disciplines. Il possède une littérature, et il existe des dictionnaires shona et des dictionnaires bilingues (principalement shona-anglais). Le shona moderne est basé sur le dialecte parlé par l'ethnie zezuru du centre du Zimbabwe.

Avec la colonisation britannique, il intègre des mots et du vocabulaire de la langue anglaise, mais aussi de l'afrikaans.[réf. souhaitée]

Lexique de base

MotTraduction
bonjour (le matin)mangwanani
bonjour (l'après-midi)masikati
bonsoirmanheru
au revoirchisarai zvakanaka
s'il vous plaîtndapota
excusez-moipamusoroi
mercindatenda / mazvita
hommemurume / varume
femmemukadzi / vakadzi
où ?kupi
quand ?rini
comment ?sei / nei
pourquoi ?sei
combien ?i marii
argentmari
cherzvinodhura
eaumvura
painchingwa
poissonhove
viandenyama
légumesmuriwo
fruitmuchero / michero
froidchando / hunotonhora
chaudkupisa
assezzvakwana
plusrimwe
1potsi
2piri
3tatu
4ina
5shanu
6tanhatu
7nomwe
8tsere
9pfumbamwe
10gumi

Personnalité(s) portant un prénom shona

PersonneTraduction française
Tendai Mtawariragratitude[4]
Zendayarendre grâce

Notes et références

  1. IdRef
  2. (en) Constitution (final draft, 2013, p. 22)
  3. (en) Fiche langue[sna]dans la base de données linguistique Ethnologue.
  4. Karim Ben-Ismaïl, « Tendai Mtawarira « la Bête » remue encore », L'Equipe, , p. 16

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Wiseman Magwa, « The Shona writing system: an analysis of its problems and possible solutions », Zambezia, vol. 29, no 1, , p. 1–11 (présentation en ligne, lire en ligne)
  • Ignatiana Shongedza, Petit dictionnaire français-shona, shona-français : suivi d’éléments pour la conversation courante et d’un mini-guide touristique au Zimbabwé, Paris, L’Harmattan, , 153 p. (ISBN 978-2-296-04938-3)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des langues
  • Portail du Zimbabwe
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.