Siège de Mannheim (décembre 1795)

Le siège de Mannheim est un épisode de la première coalition des guerres de la Révolution française. Il débute le 18 octobre 1795 et s'achève le 22 novembre de la même année.

Siège de Mannheim (1795)
Ville et fortifications de Mannheim en 1794.
Informations générales
Date 18 Octobre – 22 Novembre 1795
Issue Victoire autrichienne
Belligérants
 République française Saint-Empire
Commandants
Jean-Charles Pichegru
Anne Charles Basset de Montaigu
Dagobert Sigmund von Wurmser
Forces en présence
Siège : 10 000Siège : 25 000
Pertes
Garnison faite prisonnière400 hommes

Première Coalition

Batailles

Coordonnées 49° 29′ 20″ nord, 8° 28′ 09″ est

Après la prise de la ville de Mannheim par les troupes françaises, le 20 septembre 1795, les troupes du général Dagobert Sigmund von Wurmser stoppent l'avancée des troupes françaises dirigées par Jean-Charles Pichegru et les contraignent à faire retraite dans la citadelle de Mannheim. Après un mois de siège, les 10 000 Français de la garnison de Anne Charles Basset Montaigu se rendent aux 25 000 Autrichiens commandés par Wurmser, mettant un point d’arrêt à la campagne d'Allemagne de 1795.

Située sur le Rhin à son point de confluence avec le Neckar, Mannheim se trouve aujourd'hui dans l'état de Bade-Wurtemberg en Allemagne.

Références

  • Portail de l’histoire militaire
  • Armée et histoire militaire françaises
  • Portail de la Révolution française
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail des années 1790
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.