Simon Guillain

Simon Guillain, né en 1581 à Paris où il est mort en 1658[1],[2], est un sculpteur français.

Pour les articles homonymes, voir Guillain.
Simon Guillain
Portrait de Simon Guillain, gravure de Pierre-Louis Surugue (1747).
Naissance
Décès
(à 69 ans)
Paris
Activité
Maîtres

Biographie

Élève de son père[3] Nicolas Guillain dit de Cambrai[4], Simon Guillain étudie également la sculpture en Italie, à Rome[5], au côté d'Alessandro Algardi[3]. De retour en France en 1612[3], il sculpte plusieurs monuments funéraires[6]. En 1638, il reçoit la commande du fronton de l'aile Gaston d'Orléans du château de Blois[6]. Il crée en bronze, en 1647, les statues royales du monument du Pont au Change[6]. Il orne des bâtiments royaux et ecclésiastiques[1]. Il participe en 1648 à la création de l’Académie royale de peinture et de sculpture dont il est nommé recteur en 1657[6].

Il est influencé par l'art baroque qui apparaît en Italie, mais reste précurseur du classicisme français[6].

Élèves

Notes et références

  1. Simon Guillain sur l'Union List of Artist Names Online.
  2. Sur Answers.com, les dates indiquées sont un baptême le 15 juin 1589 et un décès le 26 décembre 1658.
  3. Simon Guillain sur Answers.com.
  4. « Nicolas Guillain » sur Answers.com.
  5. « Simon Guillain » sur l'encyclopédie Larousse en ligne.
  6. Simon Guillain sur l'encyclopédie Encarta.
  7. Simon Guillain sur le site Art Renewal Center.

Liens externes

  • Portail de la sculpture
  • Portail de la France du Grand Siècle
  • Portail de Paris
  • Portail de l’histoire de l’art
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.