Simon Michaux

Simon Michaux, né le , est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste de deuxième ligne.

Pour les articles homonymes, voir Michaux.
Simon Michaux

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
Taille 2,06 m (6 9)
Poste deuxième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
ASM Clermont
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2013
2013-????
Stade aurillacois
US Dax
Stade montois
US Marmande
Biscarrosse olympique
1 (0)[1]
7 (0)[1]
7 (0)[1]


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
Dernière mise à jour le 6 janvier 2018.

Biographie

Simon Michaux évolue en catégorie junior avec l'ASM Clermont jusqu'en 2008[2], après quinze saisons[3], avant de rejoindre le Stade aurillacois[2].

Après une saison dans le Cantal, il signe un contrat pour rejoindre le Stade montois en [2]. Néanmoins, le club de Mont-de-Marsan fait l'objet d'une procédure administrative de la DNACG cette intersaison ; en effet, douze licences de joueurs, dont celle de Michaux, sont bloquées par l'organisme, à la suite d'une non-validation du budget du club. Après la présentation de garanties financières par les dirigeants du club landais, dix des licences sont alors validées, mais deux d'entre elles restent bloquées, dont celle de Michaux[2],[4],[5]. N'ayant pas évolué depuis le début de la saison, il est recruté en tant que joker médical par l'US Dax, club voisin du département, jusqu'à la fin du championnat[2],[6]. En parallèle, il paraphe un nouveau contrat avec le Stade montois pour la saison à venir, jusqu'en 2010-2011[7].

En fin de contrat au terme de cette unique saison jouée avec les jaune et noir[8], il continue de pratiquer le rugby au niveau amateur. Après avoir évolué en Fédérale 1 avec l'US Marmande, il s'engage en division Honneur avec le club du Biscarrosse olympique ; il y retrouve deux de ses anciens coéquipiers du Stade montois, Rudolph Bérek et David Goletto. Les trois joueurs peuvent ainsi se permettre de concilier rugby amateur et carrière professionnelle, afin de plus se consacrer à leur entreprise montée ensemble quelques mois plus tôt, la SARL Bémigo, spécialisée dans la rénovation de bâtiment[9].

Notes et références

  1. « Michaux Simon », sur www.itsrugby.fr (consulté le 6 janvier 2018).
  2. « Dax : Simon Michaux (Aurillac) joker médical », sur www.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 6 janvier 2018).
  3. « US Dax - Stade montois. Simon Michaux, empêché de jouer par la DNACG avec le Stade Montois, a signé comme joker médical à Dax. Samedi, il frisera le dédoublement de personnalité », Sud Ouest, édition Dax/Sud-Landes, (ISSN 1760-6454, lire en ligne, consulté le 6 janvier 2018).
  4. « Mont-de-Marsan perd cinq points », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 6 janvier 2018).
  5. La Nouvelle République des Pyrénées, « Licences bloquées à Mont-de-Marsan : sanctionner le club, pas les joueurs (Provale) », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 6 janvier 2018).
  6. « Mutation de Simon Michaux », sur www.stademontoisrugby.fr, Stade montois, (consulté le 6 janvier 2018).
  7. « Simon Michaux s'engage avec le SMR », sur www.stademontoisrugby.fr, Stade montois, (consulté le 6 janvier 2018).
  8. Julien Grousset, « Ce n'est qu'un au revoir », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 6 janvier 2018).
  9. Julien Grousset, « Berek, Michaux et Goletto au BO », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 6 janvier 2018).
  • Portail du rugby à XV
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.