Siya Kolisi

Siyamthanda Kolisi dit Siya Kolisi, né le à Port Elizabeth, est un joueur sud-africain de rugby à XV évoluant au poste de troisième ligne aile ou troisième ligne centre. Il joue avec la Western Province en Currie Cup depuis 2011 et avec les Stormers en Super 15 depuis 2012.

Siya Kolisi

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Siyamthanda Kolisi
Naissance
à Port Elizabeth (Afrique du Sud)
Taille 1,87 m (6 2)[1]
Poste Troisième ligne aile, troisième ligne centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2011-
2012-
Western Province
Stormers
30 (35)[2]
115 (95)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2013- Afrique du Sud50 (30)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 19 septembre 2019.

Premier capitaine noir de l'équipe d'Afrique du Sud, il soulève le trophée William Webb Ellis le 2 novembre 2019 à Yokohama, à l'issue de la finale de la coupe du monde de rugby à XV 2019, remportée 32-12 face à l'Angleterre. Il s'agit du troisième sacre pour les Springboks en Coupe du monde.

Biographie

Il naît le à Zwide, un township pauvre de Port Elizabeth, alors que sa mère Phakama a 16 ans et que son père en est à sa dernière année d'école. Il est élevé par sa grand mère, qui était femme de ménage, suite au décès de sa mère alors qu'il a 15 ans. C'est à l'âge de 12 ans qu'il impressionne des recruteurs lors d'un tournoi de jeune à Mossel Bay et qu'il se voit offrir une opportunité à l'école Grey Junior à Port Elizabeth. Il intègre par la suite la prestigieuse école Grey High School et devient un membre régulier de l'équipe première de rugby.

Siya Kolisi fait partie de la liste des trente joueurs appelés par Heyneke Meyer le 4 août 2012 pour disputer le Rugby Championship[3] mais il ne dispute aucun match de la compétition[4]. Il fait ses débuts avec l'équipe nationale le contre l'Écosse au Mbombela Stadium de Nelspruit où il est nommé homme du match[5]. Il fait depuis régulièrement partie des sélections des Springboks.

Le , il est nommé capitaine de l'équipe nationale[6]. Le sélectionneur Rassie Erasmus justifie sa décision en disant que Kolisi est « le capitaine le plus performant en Super Rugby » avec les Stormers. Par la suite, Erasmus estimera avoir « peut-être été un peu naïf en pensant que ça ne représenterait pas une charge énorme pour lui[7] ». Kolisi conduit les Springboks au titre mondial le à Yokohama (Japon)[8].

Statistiques

Au , Siya Kolisi compte quarante-trois sélections avec les Springboks, depuis le à Nelspruit contre l'Écosse[9].

Notes et références

  1. (en) « Siya Kolisi », sur www.thestormers.com, Stormers (consulté le 18 mai 2013)
  2. (en) « Kolisi Siya », sur www.itsrugby.fr (consulté le 19 septembre 2019)
  3. (en) « Cilliers and Kolisi win Springbok calls », sur www.espnscrum.com, ESPN, (consulté le 19 mai 2013).
  4. « Siya Kolisi », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 9 octobre 2016).
  5. (en-GB) « South Africa vs Scotland 15 June 2013 Match Breakdown », SA Rugby (consulté le 10 décembre 2013).
  6. Adrien Barbier, « Un capitaine noir pour les Springboks », sur lemonde.fr, 8 juin 2018 (consulté le 4 novembre 2019).
  7. Arnaud Coudry, « Siya Kolisi, symbole malgré lui de la « Nation Arc-en-ciel », sur sport24.lefigaro.fr, 4 novembre 2019 (consulté le 4 novembre 2019).
  8. « Siya Kolisi (capitaine de l'Afrique du Sud championne du monde) : « Un moment fantastique pour nous et notre peuple », sur lequipe.fr, 2 novembre 2019 (consulté le 4 novembre 2019).
  9. (en) « Siya Kolisi », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 19 septembre 2019).

Liens externes

  • Portail du rugby à XV
  • Portail de l’Afrique du Sud
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.