Société des Apaches

La Société des Apaches (ou simplement Les Apaches) est un groupe artistique français formé vers 1900 et composé principalement de musiciens et d'écrivains.

Pour les articles homonymes, voir Apache.

Origines

Le nom « apache », signifiant familièrement « voyou » en référence au groupe de délinquants parisiens connu à cette époque sous ce nom, aurait été choisi après qu'un marchand de journaux les a bousculés en s'exclamant : « Attention les Apaches ! ». Sur proposition de Maurice Ravel, le groupe adopta comme mélodie symbolique le premier thème de la Deuxième Symphonie de Borodine. Les Apaches se réunissaient chaque samedi, le plus souvent dans la maison de Paul Sordes, rue Dulong, ou celle de Tristan Klingsor, rue du Parc-de-Monsouris, ou bien encore dans l'atelier de Maurice Delage rue de Civry à Auteuil. Le groupe défendit Claude Debussy après la création mouvementée de Pelléas et Mélisande en 1902. Ravel dédia chacune des pièces de ses Miroirs pour piano à un membre des Apaches.

Symbole de l'effervescence culturelle du Paris de la Belle Époque, la Société se réunit régulièrement jusqu'en 1914 et se dispersa du fait de la Première Guerre mondiale.

Membres du cercle

Bibliographie (ordre chronologique)

  • Maurice Delage, « Les premiers amis de Ravel », Maurice Ravel par quelques-uns de ses familiers, Paris, Éditions du Tambourinaire, , p. 97-113 (notice BnF no FRBNF37749367)
  • Jann Pasler, « La Schola Cantorum et les Apaches : l’enjeu du pouvoir artistique, ou Séverac médiateur et critique », La Musique : du théorique au politique, Paris, Klincksieck, , p. 313-343 (ISBN 2-87841-046-7, notice BnF no FRBNF35413953)
  • Nathalie Morel Borotra, « Ravel et le groupe des Apaches », Musiker. Cuadernos de música, no 8, , p. 145-158 (ISSN 1137-4470, lire en ligne)
  • Philippe Rodriguez, « De l'Apachie et des Apaches », Maurice Delage ou La solitude de l'artisan, Drize, Éditions Papillon, , p. 11-35 (ISBN 2-940310-08-4, notice BnF no FRBNF38913259)
  • Laurent de Freitas, « Apachamicalement… Petits-mots d’Apaches adressés à Léon-Paul Fargue », Ludions, no 6, 2002-2003, p. 175-180 (ISSN 1621-4714, notice BnF no FRBNF37130596)
  • Malou Haine, « Cipa Godebski et les Apaches », Revue belge de musicologie, no 60, , p. 221-266 (ISSN 0771-6788, notice BnF no FRBNF34459732)
  • Manuel Cornejo, « La première rencontre de Maurice Ravel et Léon-Paul Fargue chez Paul Sordes », Ludions, no 15, , p. 109-121 (ISSN 1621-4714, notice BnF no FRBNF37130596)
  • Maurice Ravel, L'intégrale : Correspondance (1895-1937), écrits et entretiens : édition établie, présentée et annotée par Manuel Cornejo, Paris, Le Passeur Éditeur, (ISBN 2-36-890577-4, notice BnF no FRBNF45607052)
    Contient de nombreuses correspondances de membres du cercle des Apaches

Notes et références

    • Portail de la musique classique
    • Portail de la peinture
    • Portail de l’Art déco
    • Portail des années 1900
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.