Solheim Cup 2013

La treizième édition de la Solheim Cup se dispute du 16 au sur le parcours du Colorado Golf Club de Parker, Colorado aux États-Unis.

Solheim Cup 2013
Généralités
Sport Golf
Éditions 13e
Lieu(x) Parker, Colorado, États-Unis
Date 16 au

Palmarès
Vainqueur Europe

Navigation

L'équipe d'Europe, dont la capitaine est la Suédoise Liselotte Neumann, défend victorieusement le trophée qu'elle avait remporté en 2011 en s'imposant 18 à 10 face à l'équipe américaine dirigée par Meg Mallon. C'est la première fois de l'histoire de cette compétition que l'équipe européenne s'impose sur le sol américain.

Le contexte

Après trois victoires consécutives, de 2005 à 2009, l'équipe américaine est vaincue en Irlande lors de l'édition 2011. Elle domine toutefois le palmarès avec huit victoires en douze éditions.

L'équipe européenne ne s'est encore jamais imposée sur le sol américain.

Les équipes

Liselotte Neumann, six participations et assistante de Alison Nicholas lors de l'édition 2009, est désignée capitaine pour cette édition en mars 2012[1]. Elle désigne deux compatriotes, Carin Koch et Annika Sörenstam comme vice-capitaines, cette dernière occupant ce rôle en 2011 auprès de Alison Nicholas[2].

Chez les Américaines, Meg Mallon est désignée capitaine en janvier 2012[3]. Celle-ci, qui a disputé huit éditions en tant que joueuse, et vice-capitaine de Beth Daniel en 2009, choisit Laura Diaz et Dottie Pepper comme vice-capitaines[4].

Les critères et règles éligibilités sont différents selon les équipes. La sélection américaine applique pour la dernière fois une règle qui limite la sélection d'une joueuse à une américaine née sur le sol américain[5]. En ce concerne le mode de sélection, le premier critère de sélection pour une Américaine est l'obligation de faire partie du circuit de la LPGA (Ladies professional golf association). Les huit premières américaines d'un classement établi sur les deux dernières années avec les résultats obtenus sur le circuit de la LPGA sont automatiquement sélectionnées. Deux places sont ensuite réservées aux deux joueuses les mieux classées du Women's World Golf Rankings. La capitaine a ensuite la responsabilité du choix des deux dernières participantes[6]. Le choix de Mallon de prendre Michelle Wie est vivement critiquée, celle-ci ne présentant que peu de résultats probants sur les dernières années, avec une seule place dans Top 10 sur la saison 2013[7]. Mallon choisit également Gerina Piller, joueuse qui dispute ainsi sa première Solheim Cup, ce qui porte à quatre le nombre de débutantes américaines.

Toutes les européennes doivent être membres du Ladies European Tour (LET). Les quatre premières joueuses sélectionnées sont les quatre joueuses possédant le plus de points sur les deux dernières saisons du tour européen. Les quatre suivantes sont les quatre joueuses les mieux classées au Women's World Golf Rankings. Liselotte Neumann, qui a la possibilité de choisir quatre joueuses, sélectionne la Suédoise Caroline Hedwall, l'Anglaise Jodi Ewart-Shadoff, l'Italienne Giulia Sergas et l'Anglaise Charley Hull, celle-ci devenant également la plus jeune joueuse de l'histoire de la compétition[8]. Cette sélection porte à six le nombre de débutantes pour la sélection européenne.


Composition des équipes
États-Unis
Europe
Capitaines
Meg Mallon Liselotte Neumann
Meg Mallon
Liselotte Neuman
Assistantes
Laura Diaz Carin Koch
Dottie Pepper Annika Sörenstam
Joueuse Note Joueuse Note
Stacy Lewis2e participation Suzann Pettersen 7e participation
Paula Creamer5e participation Catriona Matthew 7e participation
Cristie Kerr7e participation Carlota Ciganda 1re participation
Angela Stanford5e participation Caroline Masson 1re participation
Brittany Lincicome4e participation Beatriz Recari 1re participation
Lexi Thompson1re participation Anna Nordqvist 3e participation
Jessica Korda1re participation Karine Icher 2e participation
Brittany Lang3e participation Azahara Muñoz 2e participation
Lizette Salas1re participation Caroline Hedwall Choix du capitaine
2e participation
Morgan Pressel4e participation Jodi Ewart Shadoff Choix du capitaine
1re participation
Gerina PillerChoix du capitaine
1re participation
Giulia Sergas Choix du capitaine
1re participation
Michelle WieChoix du capitaine
3e participation
Charley Hull Choix du capitaine
1re participation

Format de la compétition

La compétition se déroule sur trois jours et compte vingt-huit parties, chacune d'entre d'elle octroyant un point au vainqueur, un demi point étant octroyé à chacune des équipes en cas d'égalité sur une partie[9].

Lors des deux premières journées, les parties se déroulent sous forme de foursomes et de four balls, quatre balles meilleure balle[9]. Lors de ces rencontres, les capitaines n'ont pas l'obligation de faire participer l'ensemble des joueuses. Lors de la dernière journée, douze rencontres sont disputées sous la forme de simple[9].

Compétition

Première journée

La première journée voit la session du matin se dérouler sous la forme de foursomes. Quatre rencontres sont également au programme de la deuxième session, disputée en quatre balles meilleure balle.

L'équipe européenne termine cette première journée avec un avantage de un points, 6 ½ à 5 ½[10]. Deux de ces points sont apportés par la Norvégienne Suzann Pettersen, septième participation, d'abord avec l'Espagnole Beatriz Recari qui fait ses premiers pas dans la compétition, puis l'après-midi avec Carlota Ciganda, autre espagnole et également débutante. Celle-ci est à l'origine d'un incident sur le quinzième trou du parcours : après près de 30 minutes de discussions, elle drop un coup, les officiels déclarant plus tard que la règle n'avait pas été respectée[11]. Cela est d'autant plus mal accepté par l'équipe américaine qu'aucune des deux joueuses de cette paire ne réussit le birdie, alors que c'est l'Espagnole qui assure le par permettant aux européennes de partager ce trou[11].

Une autre européenne, Caroline Hedwall choix de la capitaine, apporte deux points à son équipe : d'abord avec sa compatriote Anna Nordqvist, puis avec l'allemande Caroline Masson[12].

Simples
États-Unis
Résultats Europe
Lewis/SalasEurope : 4 & 2Nordqvist/Hedwall
Lang/StanfordEurope : 2 & 1Pettersen/Recari
Pressel/KordaÉtats-Unis : 3 & 2Matthew/Ewart Shadoff
Kerr/CreamerEurope : 2 & 1Muñoz/Icher
1 Session 3
1 Au général 3
Simples
États-Unis
Résultats Europe
Lewis/ThompsonEurope : 1 upPettersen/Ciganda
Stanford/PillerEurope : 2 & 1Hedwall/Masson
Lincicome/LangÉtats-Unis : 4 & 3Nordqvist/Sergas
Kerr/WieÉtats-Unis : 2 & 1Matthew/Hull
2 Session 2
3 Au général 5

Deuxième jour

Comme la première journée, la session du matin se déroule sous la forme de foursomes, l'après-midi en quatre balles meilleure balle.

Malgré la réussite de Nordqvist qui réussit le premier trou en un de l'histoire de la compétition, et remporte sa partie avec Hedwall après avoir remonté un déficit de quatre points face à la paire Morgan Pressel et Jessica Korda[13], l'équipe américaine revient à un point après la session des foursomes.

Toutefois, l'équipe européenne prend un grand avantage en remportant les quatre parties de l'après-midi. La dernière partie opposant les Américaines Cristie Kerr et Morgan Pressel à l'Espagnole Beatriz Recari et la Française Karine Icher voit de nouveau une grand discussion après que Kerr et Recari aient toutes deux mises leur balle dans l'eau. Finalement, la paire européenne remporte cette partie avec deux coups d'avance.

Simples
États-Unis
Résultats Europe
Pressel/KordaEurope 2 & 1Nordqvist/Hedwall
Lewis/CreamerÉtats-Unis 1 upMuñoz/Icher
Lincicome/SalasÉgalitéMatthew/Masson
Wie/LangÉtats-Unis 2 & 1Pettersen/Recari
2 ½ Session 1 ½
5 ½ Au général 6 ½
Simples
États-Unis
Résultats Europe
Creamer/ThompsonEurope : 2 upEwart Shadoff/Hull
Piller/StanfordEurope : 1 upMuñoz/Ciganda
Wie/KordaEurope : 2 & 1Hedwall/Masson
Kerr/PresselEurope : 2 upRecari/Icher
0 Session 4
5 ½ Au général 10 ½

Dernier jour : les simples

L'équipe européenne, qui a besoin de trois points et demi pour au moins terminer à quatorze partout et ainsi conserver le trophée, est rapidement rassurée :après un premier point donné par Charley Hull qui l'emporte cinq et quatre face à Paula Creamer[14], Caroline Hedwald, grâce à un birdie sur le dix-huit, l'emporte de un point sur Michelle Wie et apporte ainsi ce quatorzième point[15]. Elle devient la première joueuse de l'histoire de la compétition à remporter cinq points lors d'une même édition. Après un nouveau demi point apporté par Catriona Matthew, la victoire est assurée pour l'Europe qui l'emporte finalement 18 à 10 en remportant sept point et demi quatre et demi pour les Américaines.

Simples
États-Unis
Résultats Europe
Stacy LewisÉgalitéAnna Nordqvist
Paula CreamerEurope : 5 & 4Charley Hull
Brittany LangÉtats-Unis : 2 & 1Azahara Muñoz
Morgan PresselEurope : 4 & 2Carlota Ciganda
Michelle WieEurope : 1 upCaroline Hedwall
Gerina PillerÉgalitéCatriona Matthew
Lizette SalasÉgalitéSuzann Pettersen
Jessica KordaÉgalitéGiulia Sergas
Lexi ThompsonÉtats-Unis : 4 & 3Caroline Masson
Brittany LincicomeEurope 3 & 2Jodi Ewart Shadoff
Angela StanfordEurope 2 & 1Beatriz Recari
Cristie KerrÉgalitéKarine Icher
4 ½ Session 7 ½
10 Au général 18

Notes et références

  1. (en) « Liselotte Neumann named next European Solheim Cup captain », sur golfdigest.com,
  2. (en) « Golf-Neumann appoints Sorenstam, Koch as Solheim Cup assistants », sur reuters.com,
  3. (en) « Meg Mallon named U.S. Solheim Cup captain », sur usatoday30.usatoday.com,
  4. (en) Steve DiMeglio, « Mallon adds Diaz to Pepper for Solheim Cup team », sur usatoday.com,
  5. (en) Randall Mell, « Solheim eligibility criteria changing for U.S. team », sur golfchannel.com,
  6. (en) Brent Kelley., « How are Solheim Cup Teams Selected? », sur golf.about.com
  7. (en) Mechelle Voepel, « Michelle Wie pick invites criticism », sur espn.go.com,
  8. (en) « Hull to become youngest player in Solheim Cup history », sur northantstelegraph.co.uk,
  9. (en) « What Is the Solheim Cup Format? », sur golf.about.com
  10. (en) « Solheim Cup: Europe lead United States 5-3 after opening day », sur bbc.co.uk,
  11. (en) Mechelle Voepel, « Officials say they were wrong », sur espn.go.com,
  12. (en) Doug Ferguson, « Pettersen, Hedwall help stake Europe to lead in Solheim Cup », sur canada.com,
  13. (en) « Solheim Cup: Europe extend lead after Anna Nordqvist hole-in-one », sur bbc.co.uk,
  14. (en) Jay Coffin, « Hull, 17, thumps Creamer; a rising star in women's golf », sur golfchannel.com
  15. (en) « Solheim Cup: Europe record historic victory over United States », sur bbc.co.uk,

Liens externes

  • Portail du golf
  • Portail des années 2010
  • Portail du Colorado
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.