Sophie Mouquin

Sophie Mouquin, née en 1974, est une historienne de l’art, spécialiste des arts du décor et arts décoratifs du XVIIIe siècle.

Sophie Mouquin
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Carrière

Docteure en histoire de l'art (Paris-Sorbonne, 2003), maître de conférences à l'Université de Bordeaux (2004-2007), elle est, depuis 2008, maître de conférences en histoire de l'art moderne à l'Université de Lille et a été directrice des études de l’École du Louvre de 2011 à 2016[1].

Domaines d'études

Sa thèse consacrée aux Marbriers des Bâtiments du Roi (1661-1745) : étude des principaux marbriers travaillant pour la couronne de France sous l'Ancien régime a reçu, en 2004, le Prix Nicole décerné par le Comité français d'histoire de l'art et la Société de l'histoire de l'Art français. La bourse Focillon lui est ensuite allouée pour une recherche sur De la curiosité à la science, des Wunderkammer aux collections géologiques : lithothèques françaises et anglaises aux XVIIe et XVIIIe siècles . Ses travaux couvrent les champs des arts décoratifs du XVIIIe siècle (Pierre Migeon, Paris, 2001 ; Le style Louis XV Paris, 2003 et L'Ancienne France au quotidien, Vie et choses de la vie sous l'Ancien Régime, 2007), du grand décor, et en particulier des décors de marbres des maisons royales sous le règne de Louis XIV (Versailles en ses marbres, 2018), de l'histoire du goût dans ses liens avec la minéralogie et l'histoire naturelle (Le luxe, le goût, la science, Neuber, orfèvre minéralogiste à la cour de Saxe, 2012), de l'histoire des collections et des collectionneurs, de l'histoire des techniques (Cuir de Russie, mémoire du tan), de la sculpture (Ecrire la sculpture, Paris, 2012), et des liens entre art et théologie.

Publications

Ouvrages

  • Versailles en ses marbres, politique royale et marbriers du roi, Éditions Arthéna, 2018 (ISBN 978-2-903239-61-9)[2].
  • Cuir de Russie, mémoire du tan, Saint-Rémy-en-l’eau, éditions Monelle Hayot, 2017 (ISBN 9791096561018)[3].
  • Curieux du Grand Siècle, Le géant, la Licorne et la Tulipe, Paris, Flammarion, 1994, rééd. 2012 (annotée et mise à jour : Sophie Mouquin, Mickaël Szanto et Patrick Michel)[4] (ISBN 9782081282636)[5].
  • Écrire la sculpture. De l'Antiquité à Louise Bourgeois, avec Claire Barbillon, Éditions Citadelles & Mazenod, 2011 (ISBN 978-2-850883-42-2).
  • Curieux du Grand Siècle, Le géant, la Licorne et la Tulipe, Paris, Flammarion, 1994, rééd. 2005 (annotée et mise à jour : Sophie Mouquin et Michaël Szanto) (ISBN 978-2080801548)[6].
  • Le style Louis XV, Paris, Éditions de l'Amateur , 2003 (ISBN 978-2859173906).
  • Pierre IV Migeon, 1696-1758, au cœur d'une dynastie d'ébénistes parisiens, Paris, Éditions de l'Amateur , 2001 (ISBN 978-2859173340).

Participation à des ouvrages collectifs

  • « “Cet appartement est dédié à la magnificence, & fait une des sept merveilles de Versailles” Das Appartement des Bains Ludwigs XIV. in Versailles », dans (de) Kristina Deutsch, Claudia Echinger-Maurach, Eva-Bettina Krems (dir.), Höfische Bäder in der Frühen Neuzeit, Gestalt und Funktion, De Gruyter, Berlin, 2017, p. 146-169 (ISBN 9783110501681)[7].
  • « D’agate, de jaspe et de sardoine : pierres fines dans les collections minéralogiques françaises au XVIIIe siècle », dans Alexis Kugel (dir.), Le luxe, le goût, la science, Neuber orfèvre minéralogiste à la Cour de Saxe, Saint-Rémy-en-l’eau, éditions Éditions Monelle Hayot, 2012 (ISBN 978-2-903824-80-8).Traduction anglaise par Paul Holberton, Gold, Jasper and Carnelian, Johann Christian Neuber at the Saxon Court[8].
  • « Pour Dieu et pour le Roi : l’élaboration d’une symbolique du marbre sous l’Ancien Régime », dans Marbres jaspés de Saint-Rémy et de la région de Rochefort, Namur, Musée des Arts anciens du Namurois, 2012, p. 205-231 (ISBN 978-2-87502-037-6).
  • « La marbrerie parisienne et ses liens avec le pays rançois » dans Van Belle (Jean-Louis, dir.), Deux livres d’expéditions de marbres d’un marchand de Beaumont-Rance en Hainaut (1769-1784), Bruxelles, Palais des Académies, 2010 (ISBN 978-2870440049).
  • L’Ancienne France au quotidien. Vie et choses de la vie sous l’Ancien Régime, sous la direction de Michel Figeac, Paris, Armand Colin, 2007 (ISBN 978-2200289560).

Décorations

Prix

  • Prix Nicole du Comité français d'histoire de l'art et de la Société de l'histoire de l'Art français, 2014, pour une thèse consacrée aux Marbriers des Bâtiments du Roi (1661-1745) .
  • Prix du Livre d'art, Syndicat national des Antiquaires, 2018 pour Versailles en ses marbres, politique royale et marbriers du roi, Arthena [11].
  • Médaille Gobert de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, 2019 pour Versailles en ses marbres, politique royale et marbriers du roi, Arthena [12].
  • Prix Eugène Carrière de l'Académie Française, 2019 pour Versailles en ses marbres, politique royale et marbriers du roi, Arthena [13].

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’histoire de l’art
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.