Souk El Berka

Le souk El Berka (arabe سوق البركة) est l'un des souks de la médina de Tunis. Il est spécialisé dans la vente et l'achat des bijoux.

Bijoux dans une boutique du souk El Berka

Histoire

Souk El Berka en 1899

Construit par Youssef Dey en 1612[1], il est destiné à la vente des esclaves[2] venus d'Afrique subsaharienne. Les esclaves d'origine européenne, considérés comme plus rares et plus précieux, n'étaient pas vendus dans le souk mais dans des endroits plus retirés car la vente ne concernait que de riches acheteurs potentiels.

Ce souk se transforme en souk des bijoutiers[1] après l'abolition de l'esclavage en Tunisie décrétée par Ahmed Ier Bey en 1846.

Localisation

Plaque métallique indiquant le souk El Berka

Il est situé à proximité de la kasbah, où se trouve le siège du chef du gouvernement[1], le Dar El Bey, ainsi que d'autres souks tels que le souk El Bey, le souk Ech-Chaouachine et le souk El Leffa. Il est perpendiculaire au souk El Trouk[1].

Architecture

Situé au carrefour de quatre rues, le souk prend une forme carrée se divise en trois allées séparées par deux rangées de colonnes[1]. Autrefois, une estrade en bois au centre était le lieu où les esclaves étaient présentés (d'où le nom de berka) et attendaient le dénouement de la vente. Le lieu était couvert par une coupole centrale et plusieurs voûtes latérales.

Notes et références

  1. « Médina de Tunis », sur inp.rnrt.tn (consulté le 17 novembre 2015)
  2. « Souk el Berka, le carré d'or de Tunis et le chant des sirènes », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 17 mars 2017)

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du commerce
  • Portail de Tunis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.