Stealthing

Le stealthing (en français : « furtivement, discrètement ») ou le retrait non consenti du préservatif désigne une forme d'agression sexuelle qui consiste, pour un partenaire sexuel, à enlever son préservatif pendant l'acte sexuel, à l'insu de l'autre partenaire. Cette pratique, qui enfreint le consentement du ou de la partenaire, est juridiquement condamnable dans de nombreux pays et s'apparente à un viol.

Conséquences

Le stealthing peut avoir de lourdes conséquences sur la vie des victimes, elle entraîne en outre une possibilité d'une grossesse non désirée, et un risque vis-à-vis du syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA) et d'autres infections sexuellement transmissibles pour lequel le préservatif constitue l'un des moyens de protection[1].

Questions juridiques et éthiques

Dans de nombreux pays, comme en Suisse ou au Canada, de tels actes ont été condamnés et se résument à un non respect du consentement du partenaire sexuel et donc à un viol[2],[3],[4]. La pratique est aussi condamnable selon les lois du Royaume-Uni[4]. Alexandra Brodsky, juriste aux États-Unis, dénonce un manque de reconnaissance légale de la pratique quand bien même elle soit répandue et connue[5]. Elle milite pour la création d'un délit adapté dans la loi américaine et rapporte que des « communautés virtuelles d'hommes » existent sur Internet dans le seul but de tromper leur partenaire, en défendant un « droit masculin à diffuser sa semence »[1],[5].

Bibliographie

  • Cécile Lefrançois, Clémence Vialatte, « « Stealthing » : quand le droit pénal se fige aux portes de l’intime… », The Conversation, 11 février 2018 [lire en ligne]
  • Ontario Canada. 30 Mai 2019 jugement de culpabilité d’agression sexuelle de M. Lupi est re confirmé malgré sa demande d’appel Jugement stealthing Canada Ontario

Annexes

Articles connexes

Notes et références

  1. (en) Alexandra Brodsky, « 'Rape-Adjacent': Imagining Legal Responses to Nonconsensual Condom Removal », Columbia Journal of Gender and Law, Social Science Research Network, vol. 32, no 2, , p. 28 (lire en ligne, consulté le 29 décembre 2019)
  2. « Le stealthing, une agression sexuelle en augmentation », sur Franceinfo, (consulté le 3 juin 2017)
  3. John Johnston et Matthieu Balu, « Le "stealthing", cette nouvelle pratique sexuelle inquiétante », sur Le Huffington Post, (consulté le 3 juin 2017)
  4. (en) Sirin Kale, « Man Convicted of Rape After Removing Condom During Sex Without Consent », sur Vice, (consulté le 29 décembre 2019)
  5. « Le "stealthing", retrait non consenti du préservatif, une pratique "courante"? », sur LExpress.fr, (consulté le 29 décembre 2019)
  • Portail de la criminologie
  • Portail des maladies infectieuses
  • Portail de la sexualité et de la sexologie
  • Portail du droit
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.