Stelco

Stelco est une entreprise canadienne spécialisée dans la fabrication de l'acier. Rivale de longue date de Dofasco, elle est l'une des grandes aciéries canadiennes.

Stelco

Création
Action retirée de la bourse de Toronto en août 2007 suite au rachat par US Steel.
Siège social Hamilton
Actionnaires U.S. Steel
Activité Sidérurgie
Société mère U.S. Steel
Site web www.stelco.ca

L'action était cotée avec le code STE à la bourse de Toronto.

En 1910, plusieurs petites aciéries fusionnèrent leurs activités pour devenir la Steel Company of Canada. À plusieurs reprises, elle a repoussé les tentatives de syndicalisation. En 1946, à la suite d'une grève importante, la United Steelworkers of America est parvenue à faire reconnaître son droit de représenter les membres auprès de la direction.

Son siège social est situé à Hamilton, Ontario.

En plus de l'unité principale Hilton Works (nommée en l'honneur de Hugh Hilton, ancien PDG), elle opère Stelco McMaster Works (Contrecœur, Québec) et Stelwire and the Lake Erie Works (Nanticoke, Ontario).

En 2004, elle éprouve de graves problèmes financiers et se met à l'abri de ses créanciers. Le 31 mars 2006, elle se dégage de la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies. Pendant cette période, elle s'est restructurée en neuf divisions distinctes, tout en se départissant de différentes unités de production non-essentielles.

En juin 2006, elle emploie 4 800 travailleurs.

Le 27 août 2007, U.S. Steel achète Stelco pour 1,9 millard de dollars -1,1 millards de dollars en cash, et reprenant 800 millions de dollars de dettes. L'affaire est conclue le 31 octobre 2007. La société est renommée U.S. Steel Canada Inc. et les actions sont retirées de la bourse de Toronto[1].

Notes et références

  1. (en) « U.S. Steel to acquire Stelco for $1.1 billion », Reuters, (lire en ligne, consulté le 21 mars 2020)

Liens externes

Sources

  • Portail des entreprises
  • Portail de Hamilton
  • Portail du Canada
  • Portail de la métallurgie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.