Stephen Geller

Stephen Geller, né à Los Angeles en Californie, est un scénariste et un écrivain américain, auteur de roman policier.

Pour les articles homonymes, voir Geller.
Stephen Geller
Nom de naissance Stephen David Geller
Naissance Los Angeles, Californie, États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Biographie

Fils de Harry Geller, musicien et compositeur de musiques de films, inscrit sur la liste noire de Hollywood, Stephen Geller passe une partie de sa jeunesse en Europe. De retour aux États-Unis, il suit des études au Dartmouth College puis à l'université Yale.

En 1969, il s’installe à Rome où il écrit le scénario de Cosa Nostra réalisé par Terence Young. En 1972, il écrit l'adaptation cinématographique du roman de Kurt Vonnegut Abattoir 5 ou la Croisade des enfants, film réalisé par George Roy Hill sous le titre Abattoir 5. Il reste seize ans en Italie avant de revenir à Hollywood en 1986.

En 1966, il publie son premier roman Où grincent les chimères (She Let Him Continue) racontant l'histoire d'un jeune mythomane se faisant passer pour un agent de la CIA auprès d'une adolescente meurtrière, perverse et manipulatrice. En 1967, il écrit Crocs rouges (Pit Bull) qui est, selon Claude Mesplède, un « roman sur le milieu de chiens de combat est, comme le précédent, inoubliable »[1].

Œuvre

Romans

  • She Let Him Continue, 1966
  • Pit Bull, 1967
    • Crocs rouges, Série noire no 1213, 1968
  • Joop's Dance, 1969
  • Feist, 2012
  • Jews On The Moon, 2013
  • Jews Beyond Jupiter, 2013
  • Jews In Black Holes, 2013
  • Jews and the Theories of String, 2013
  • A Warning of Golems, 2013

Filmographie

Adaptations

En tant que scénariste pour le cinéma

En tant que scénariste pour la télévision

  • 1992 : Warburg, le banquier des princes, mini-série télévisée

Sources

Notes et références

  1. Les Années Série noire vol.3 p. 126

Liens externes

  • Portail du polar
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la littérature américaine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.