Synaptula lamperti

L’holothurie-serpent miniature (Synaptula lamperti) est une espèce de concombre de mer de la famille des Synaptidae.

Holothurie-serpent miniature

Synaptula lamperti
holothurie-serpent miniature
Classification selon WoRMS
Règne Animalia
Embranchement Echinodermata
Sous-embr. Echinozoa
Classe Holothuroidea
Ordre Apodida
Famille Synaptidae
Genre Synaptula

Espèce

Synaptula lamperti
(Chamisso & Eysenhardt, 1821)

Description

Il s'agit d'une toute petite holothurie serpentiforme, mesurant de 3 à 10 cm de longueur. Elle est généralement d'un blanc pur (pouvant tirer sur le jaune ou le gris), et parcourue longitudinalement par cinq fines doubles lignes bleuâtres. La bouche est entourée de tentacules digités[1].

Quand elle se sent menacée, cette holothurie se contracte[1].

Habitat et répartition

Cette espèce est largement répartie dans le bassin Indo-Pacifique tropical ainsi qu'en Mer Rouge, jusqu'à l'Australie[1].

Espèce benthique, on la trouve posée sur le fond, principalement dans les lagons calmes, sur fonds sableux peu profonds, les herbiers et à proximité des éponges, entre 5 et 30 m de profondeur. On la trouve parfois en groupes[1].

Écologie et comportement

Alimentation

Comme toutes les holothuries de son ordre, cette espèce se nourrit en ingérant le substrat sableux, qu'elle trie grossièrement et porte à sa bouche à l'aide de ses tentacules buccaux préhensiles et adhésifs pour en digérer les particules organiques (régime en grande partie détritivore)[1]. L'espèce profite notamment des rejets de l'éponge Ianthella basta à laquelle elle est fortement associée[2].

Reproduction

La reproduction est gonochorique, et mâles et femelles relâchent leurs gamètes en même temps grâce à un signal phéromonal, en pleine eau, où œufs puis larves vont évoluer parmi le plancton pendant quelques semaines avant de se fixer.

Parasitisme

Le petit gastéropode Vitreobalcis laevis de la famille Eulimidae a été observé parasitant l'holothurie[3].

Annexes

Références taxinomiques

Liens externes

Notes et références

  1. Jack Harrang, « Synaptula lamperti », sur Sous Les Mers (consulté le 6 décembre 2013)
  2. (en) L.S. Hammond et Clive R. Wilkinson, « Exploitation of sponge exudates by coral reef holothuroids », Journal of Experimental Marine Biology and Ecology, vol. 94, nos 1-3, , p. 1-9 (lire en ligne, consulté le 3 mai 2016).
  3. (en) Anders Warén, « Descriptions of new taxa of Eulimidae (Mollusca, Prosobranchia), with notes on some previously described genera », Zoologica Scripta, vol. 9, , p. 283-306 (lire en ligne, consulté le 28 août 2017).
  • Portail des échinodermes
  • Portail de la biologie marine
  • Portail de l’océan Indien
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.