Syrmie (district)

Le district de Syrmie (en serbe cyrillique : Сремски округ ; en serbe latin : Sremski okrug; en croate : Srijemski okrug) est une subdivision administrative de la République de Serbie. Au recensement de 2011, il comptait 311 053 habitants[1]. Le centre administratif du district de Syrmie est la ville de Sremska Mitrovica.

Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Pour les articles homonymes, voir Syrmie.

Syrmie (Srem)
Administration
Pays Serbie
Villes
ou municipalités
Šid
Inđija
Sremska Mitrovica
Irig
Ruma
Stara Pazova
Pećinci
Démographie
Population 311 053 hab. (2011)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ nord, 19° 37′ est
Superficie 348 500 ha = 3 485 km2
Localisation

Localisation du district de Syrmie (Srem) en Serbie

    Le district est situé au nord-ouest de la Serbie, dans la province autonome de Voïvodine et dans la région de Syrmie.

    Villes et municipalités du district de Syrmie

    Nom Superficie
    (en km²)
    Population 2002[2] Population 2011[1] Statut
    Inđija38449 60947 204Municipalité
    Irig23012 32910 717Municipalité
    Pećinci48921 50619 675Municipalité
    Ruma58260 00654 141Municipalité
    Sremska Mitrovica76285 90279 773Ville
    Stara Pazova35167 57665 508Municipalité
    Šid68738 97334 035Municipalité
    Total3 485335 901311 053

    Répartition de la population par nationalités (2002)

    Répartition de la population par nationalités (2002)

    Au recensement de 2002, le district comptait 335 901 habitants[2], répartis de la manière suivante[3] :

    Nationalité %
    Serbes 84,51
    Croates 3,13
    Slovaques 2,78
    Yougoslaves 1,52
    Hongrois 1,26
    Roms 1,04
    Autres

    Quelques caractéristiques

    Les monastères de la montagne de Fruška gora constituent le plus grand trésor culturel de cette région. Le monastère de Grgeteg remonte à 1471 et celui de Jazak à 1522. Le monastère de Krušedol abrite des peintures parmi les plus belles de Voïvodine. Il fut fondé en 1514 par l’évêque orthodoxe Maksim Branković et sa mère Angelina. Le monastère de Novo Hopovo est célèbre pour ses fresques et l’architecture de son église. La date de sa fondation reste inconnue. Il fut reconstruit en 1765.

    Sur le plan économique, Sremska Mitrovica est connue pour l’usine Matroz (cellulose et papier), pour la fabrique de meuble 1 novembar et pour les Bois de Serbie.

    Références

    1. (sr + en) « Livre 20 : Vue d'ensemble comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991, 2002 et 2011, données par localités) » [PDF], Pages du recensement de 2011 en Serbie - Institut de statistique de la République de Serbie, (consulté le 23 septembre 2015)
    2. (sr) Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités (Livre 9), Belgrade, Institut de statistique de la République de Serbie, (ISBN 86-84433-14-9)
    3. (sr) « Population par nationalités au recensement de 2002 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 23 septembre 2015)

    Articles connexes

    • Portail de la Serbie et du peuple serbe
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.