TEE Settebello

Le TEE Settebello était un train de la catégorie des Trans-Europ-Express (TEE) interne italien, qui reliait Milan à Rome durant dix années, entre 1974 et 1984. Il tenait son nom d'une combinaison du jeu de carte la Scopa, qui signifie le beau sept.

TEE Settebello

Type TEE
Pays Italie
Départ Milano Centrale
Terminus Roma Termini
Itinéraire via Bologna CFirenze S.N.M.
Longueur du parcours 629.1 km
Exploitant FS
Premier jour de circulation
Dernier jour de circulation
Matériel mis en jeu ETR 300
Écartement Voie normale (1 435 mm)
Électrification CC 3 000 V
Le salon d'un ETR 300, situé en avant de la cabine de conduite (1983)

Historique

Dès 1954, les trois rames ETR 300 des Ferrovie dello Stato (FS) effectuaient la relation elettrotreno de luxe entre la capitale italienne et Milan, capitale de la Lombardie et « cœur économique de l'Italie ». Ces rames n'offraient que des places première classe et comprenait une voiture-restaurant. Le public avait déjà baptisé ce train Settebello, mais il ne porta officiellement ce nom qu'à partir du .

Le , le Settebello devint un TEE. Aucune innovation ne fut apportée ; horaires et matériel roulant restèrent inchangés ! De plus, la relation MilanRome comprenait déjà une liaison TEE depuis une année : le TEE Vesuvio, qui se prolongeait jusqu'à Napoli-Mergellina. En fait, il s'agissait juste pour les FS de confirmer que la grande classe offerte par ce train méritait bien les standards TEE.

Itinéraire et points d'arrêts

Milano CBologna CFirenze S.N.M.Roma Termini.

Matériel roulant

Durant toute son exploitation, le TEE Settebello fut assuré par les trois trains ETR 300, qui étaient réservés à ce seul service ; deux assuraient simultanément la relation en sens opposés, le troisième restait en entretien au dépôt de Milano Greco.

En cas d'indisponibilité des ETR 300, la relation pouvait être également assurée par des ETR 220, 250 Arlecchino, voire ALe 601. Ces remplacements devenaient de plus en plus fréquents vers la fin.

Numérotation

  • TEE 69 Milan – Rome
  • TEE 68 Rome – Milan

Restauration

La restauration était assurée par la Compagnie des wagons-lits (CIWL)

L'après-TEE

Après plus de trente ans de bons et loyaux services, les ETR 300, commencent à accuser leur âge ; la clientèle des TEE ne voulait plus se contenter de véhicules aussi anciens. Le , le Settebello effectue son dernier voyage, et est remplacé dès le lendemain par une rame tractée comprenant des voitures Gran Confort de 1re classe, et tirée par une E 444. Les ETR 300 assureront après leur retrait du Settebello des services de treno rapido (it) Milano CFirenze S.N.M.Venezia S.L., jusqu'en 1992.

Auprès de la clientèle, le nom Settebello désignait les ETR 300 ; il fallut donc rebaptiser la relation : elle prit le nom de TEE Colosseum, en l'honneur du célèbre monument romain. Trois ans plus tard, l'adjonction de voitures de 2e classe déclassera la relation en InterCity.

Dès 1989, le train devient un EuroCity international et traverse les Alpes pour relier l'Allemagne via la Suisse : Roma TerminiMilano Cligne du GothardLuzernBasel SBBMannheim HbfFrankfurt (Main) Hbf.

Le Colosseum sera limitée à Bâle deux ans plus tard avec l'introduction des services Intercity-Express de la Deutsche Bundesbahn (DB), puis disparaîtra complètement le , lorsque les ETR 470 Cisalpino s'approprièrent dès le lendemain les relations diurnes à travers le Gothard.

Notes et références

  • Maurice Mertens et Jean-Pierre Malaspina, La Légende des Trans Europ Express, LR Presse, (ISBN 978-29-036514-5-9)
    • Portail du chemin de fer
    • Portail de l’Italie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.