Tcherkassy

Tcherkassy (en ukrainien Черкаси ; en russe Черкассы) est une ville d'Ukraine et le chef-lieu de l'oblast de Tcherkassy. Sa population s'élevait à 276 360 habitants en 2019.

Tcherkassy
Черкаси

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Ukraine
Subdivision  Oblast de Tcherkassy
Maire Anatoliy Vasyliovytch Bondardenko
Code postal 18000 — 18499
Indicatif tél. +380 472
Démographie
Population 276 360 hab. (2019)
Densité 3 543 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 25′ 49″ nord, 32° 04′ 13″ est
Altitude 94 m
Superficie 7 800 ha = 78,0 km2
Divers
Première mention 1286
Statut Ville depuis 1795
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tcherkassy
Tcherkassy
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Tcherkassy
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Tcherkassy
Liens
Site web town.ck.ua
Sources
Liste des villes d'Ukraine

    Géographie

    Tcherkassy est située sur la rive droite du réservoir de Krementchouk sur le Dniepr, à 159 km  189 km par la route  au sud-est de Kiev.

    Histoire

    Tcherkassy en 1910.
    Tcherkassy en 2010.

    Tcherkassy fut probablement fondée au XIIIe siècle et intégrée un siècle plus tard dans le grand-duché de Lituanie. C'était une forteresse, lieu de refuge pour les habitants des steppes, plus qu'une ville. La région devint une starostie, rapidement lieu de rassemblement des Cosaques qui formaient au milieu du XVIe siècle la majorité de sa population. Tcherkassy était en quelque sorte la capitale des Cosaques des villes. En aval du Dniepr commençait déjà le domaine des Cosaques Zaporogues.

    En 1569, la ville fut intégrée à la couronne polonaise, avec l'ensemble de l'Ukraine.

    Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Tcherkassy fut bombardée dès le et occupée par l'armée allemande le 22 août suivant. La région de Tcherkassy fut le théâtre d'une grande bataille d'encerclement de plusieurs unités allemandes le long du Dniepr, à la fin de l'année 1943. La poche de Korsoun regroupa quelque 50 000 hommes appartenant à plusieurs unités allemandes et étrangères, dont la division SS Wiking (volontaires nord-européens de la Waffen SS) et la Brigade d'assaut SS Wallonie du chef rexiste Léon Degrelle. Le , une opération de percée réussit à faire sortir du « chaudron » (Kessel en allemand) quelques milliers d'hommes. La ville fut libérée par l'Armée rouge le , mais était presque entièrement détruite.

    En 1954, la ville devint le chef-lieu du nouvel oblast de Tcherkassy. Dans les années 1960, la ville connut un essor rapide grâce à la nouvelle centrale hydroélectrique de Krementchouk et au réservoir de Krementchouk. Divers établissements industriels furent mis en service, notamment trois grandes usines chimiques : Azot (engrais azoté), Himvolokno (fibres synthétiques) et Himreaktyv (réactifs chimiques pour la défense).

    Population

    Démographie

    Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

    Évolution démographique
    1897 1923 1926 1939 1959 1970
    29 60031 08438 56351 72384 822158 393
    1979 1989 2001 2011 2012 2013
    228 197290 340295 414286 987286 163285 605
    2014 2015 2016 2017 2018 2019
    285 170284 766283 356281 549277 944276 360

    Nationalités

    Évolution de la répartition par nationalités
    Recensement de 1926Recensement de 1959
    Ukrainiens 61,9 % 70,0 %
    Juifs 27,6 % 6,0 %
    Russes 8,6 % 22,0 %

    Transports

    Tcherkassy possède un aéroport (code AITA : CKC).

    Jumelage

    Notes et références

    Article connexe

    Lien externe

    • Portail de l’Ukraine
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.