Territoire de Nouvelle-Guinée

Le territoire de Nouvelle-Guinée (en anglais : Territory of New Guinea) était un mandat australien de la Société des Nations qui comprenait le quart nord-est de l'île de Nouvelle-Guinée.

Pour les articles homonymes, voir Nouvelle-Guinée (homonymie).
Territoire de Nouvelle-Guinée
en 'Territory of New Guinea'

1919–1949


Drapeau de l'Australie, utilisé dans le territoire
Carte du sud-ouest du Pacifique mettant en évidence le territoire de Nouvelle-Guinée.
Informations générales
Statut Mandat australien de la SDN
Capitale Canberra
Langue · Officielle : anglais
· Locales : langues austronésiennes, langues papoues, tok pisin
Monnaie Dollar australien
Histoire et événements
Traité de Versailles
1949 Union avec le territoire de Papouasie

Entités précédentes :

Le mandat fut créé à la suite de la Première Guerre mondiale et de la signature du traité de Versailles : la colonie allemande de Nouvelle-Guinée fut mise sous administration de l'Australie.

En 1949, le territoire fusionna avec le territoire de Papouasie pour donner naissance au territoire de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le territoire de Nouvelle-Guinée forme désormais la partie nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Articles connexes

  • Portail de l’histoire
  • Portail de la Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Portail de l’Empire britannique
  • Portail de la Société des Nations
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.