Theodor Wolff

Theodor Wolff, né le à Berlin et mort le dans la même ville, est un écrivain et journaliste allemand.

Theodor Wolff
Fonction
Rédacteur en chef
Biographie
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Berlin
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Lieu de détention
plaque commémorative

Biographie

Theodor Wolff est le rédacteur en chef du Berliner Tageblatt de 1906 à 1933[1], [2]. C'est un des membres fondateurs du Parti démocrate allemand[2].

En 1933, date de l'arrivée au pouvoir des nazis, Wolff s'exile et s'installe à Nice dans un appartement sur la promenade des Anglais. En 1943, les autorités italiennes d'occupation le livrent aux Nazis. Déporté au camp de concentration d'Oranienbourg-Sachsenhausen, il est ensuite transporté, gravement malade, à l'hôpital juif de Berlin (de) où il meurt[1].

Postérité

Le Prix Theodor Wolff est remis chaque année à un journaliste.

Ouvrages

  • Der Krieg des Pontius Pilatus, Oprecht, 1934; traduction en français, éditions Michel, 1936
  • Der Marsch durch zwei Jahrzehnte, Allert de Lange Verlag, 1936; traduction en français, éditions Michel, 1937
  • Die Schwimmerin, roman, Oprecht, 1937

Notes et références

  1. Manfred Flügge 1999, p. 154-156
  2. Sternfeld et Tiedemann 1970, p. 555.

Sources

  • Manfred Flügge (trad. Josie Mély), Exil en paradis : artistes et écrivains sur la Riviera (1933-1945, Paris, Ed. du Félin, coll. « A la croisée », , 181 p. (ISBN 978-2-866-45315-2, OCLC 742505874).
  • (de) Wilhelm Sternfeld, Eva Tiedemann, 1970, Deutsche Exil-Litteratur 1933-1945 deuxième édition augmentée, Heidelberg, Verlag Lambert Schneider.

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Allemagne
  • Portail du nazisme
  • Portail de Berlin
  • Portail de la littérature
  • Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail du XXe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.