Thierry I de Valkenburg

Thierry I de Valkenburg, également Thierry de Clèves (Clèves, vers 1190 - Heinsberg, ), est un chevalier du Moyen-âge appartenant à la Maison de Clèves. Il est l'ancêtre de la branche dite de Clèves de la Maison Valkenburg-Heinsberg. Il portait parmi d'autres titres, ceux de seigneur de Valkenburg et seigneur de Heinsberg.

Thierry I de Valkenburg
Thierry I de Valkenburg-Heinsberg
Fonctions
Thierry de Clèves
vers 1190
Seigneur de Valkenburg
peut-être 1207
Prédécesseur Gosewijn IV de Valkenburg (nl)
Successeur Thierry II de Valkenburg
Seigneur de Heinsberg
Prédécesseur Adelheid de Heinsberg?
Successeur Henri de Sponheim (nl)
Biographie
Dynastie Maison Valkenburg-Heinsberg
Date de naissance vers 1190
Lieu de naissance Clèves
Date de décès
Lieu de décès Heinsberg
Père Arnold II de Clèves
Mère Adelheid de Heinsberg
Conjoint Isolda van Limburg / Isolde de Limbourg
Enfants Henri
Agnes
Mechtilde
Thierry
Deuxième conjoint Beatrix de Kyrberg-Dhaun et de Bolanden (ca. 1190 - 1236)
Enfants avec le 2e conjoint Thierry
Englebert II
Arnold
Winand
une autre fille

Ébauche biographique

Concernant la vie de ce personnage peu d'informations sont connues. Il est le fils d'Arnold II de Clèves (vers 1171 - vers 1200), qui lui-même était le plus fils de Thierry III de Clèves, et Adelheid de Heinsberg (1168 - 1217). L'origine de cette Adelheid est très obscure. Ses deux parents seraient des descendants de Gosewijn II de Valkenburg-Heinsberg (nl). En tout cas, Thierry hérite à la fois des terres de Valkenburg et du domaine Heinsberg par le biais de sa mère.

Par son propre mariage avec une fille de Henri III de Limbourg, il s'implique dans la conflit franco-anglais de 1202-14. A la suite de la bataille de Bouvines (1214), le château de Valkenburg est assiégé par les troupes de l'empereur, renforcées par l'armée de l'évêque de Liège, Hugues de Pierrepont. Bien que la place ait sérieusement souffert des dégâts du siège, le château n'a pas été pris. Le une trève fut établie. Le château, qui se composait alors d'un donjon décagonal, a probablement été fortement endommagé et n'a été reconstruit que sous son fils Thierry II vers 1236.

Le Thierry a assisté dans la cathédrale d'Aix-la-Chapelle au couronnement festif (en all. Festkrönung) de l'empereur Frederic II. Le sceau de Thierry est attaché à une charte de 1217, qui indique qu'il était autant seigneur de Heinsberg que de Valkenburg.

Le nom de Thierry apparaît à la bataille de Ane, le , du côté d'Otto de Lippe (évêque d'Utrecht) et y a été blessé. Quelques mois plus tard il succombe à ses blessures. Parce que son fils Thierry était encore mineur, sa seconde épouse Beatrix a agit comme régente. Jusqu'en 1236, son nom apparaît dans les actes comme Dame de Valkenburg.

Mariages et descendances

Thierry est marié deux fois. Sa primière épouse fut Isolda (ou Isalda, peut-être Isabelle ?), fille de Henri III de Limbourg, le duc du Limbourg. Isolda décède en 1221 et fut inhumée dans l'église du cloître de Heinsberg. De son union avec Isolda sont nés quatre enfants :

  • Henri, prévôt de St. Aposteln à Cologne
  • Agnes, mariée à Henri de Sponheim, seigneur de Heinsberg
  • Mechtilde, mariée à Arnold II, comte de Heusden
  • Thierry, mort prématurément, inhumé dans l'église du cloître à Heinsberg.

A peine une année après la disparition d'Isolda, Thierry épouse Beatrix (vers 1190 - 1236), fille de vicomte de Kyrberg-Dhaun (peut-être Gérard de Kyrburg ???) et veuve de Philippe de Bolanden. De ce mariage avec Beatrix viendra cinq enfants :

  • Thierry, seigneur de Valkenburg
  • Englebert II, archevêque de Cologne
  • peut-être Arnold
  • peut-être Winand
  • peut-être une fille, religieuse à Heinsberg

Notes

    Voir aussi

    Articles connexes

    • Portail du Moyen Âge central
    • Portail de l’histoire
    • Portail des Pays-Bas
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.