Thomas Gore Browne

Thomas Robert Gore Browne ( - ) est un officier britannique est un homme d'État. Il est successivement gouverneur de Ste Hélène, Gouverneur de Nouvelle-Zélande, Gouverneur de Tasmanie et Gouverneur des Bermudes.

Pour les articles homonymes, voir Thomas Browne (homonymie), Gore et Browne.

Thomas Gore Browne
Fonctions
Gouverneur de Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha

(3 ans, 4 mois et 27 jours)
Monarque Victoria
Prédécesseur Patrick Ross
Successeur Edward Hay Drummond Hay
Gouverneur de Nouvelle-Zélande

(6 ans et 27 jours)
Monarque Victoria
Premier ministre Henry Sewell
William Fox
Edward Stafford
Prédécesseur George Grey
Successeur George Grey
Gouverneur de Tasmanie

(7 ans et 19 jours)
Prédécesseur Henry Young
Successeur Charles Du Cane
Biographie
Nom de naissance Thomas Robert Gore Browne
Date de naissance
Lieu de naissance Aylesbury,
Angleterre
Royaume-Uni
Date de décès
Lieu de décès Londres

Jeunesse

Browne est né à Aylesbury, dans le Buckinghamshire, en Angleterre. Il servit dans l'armée britannique en Afghanistan et en Inde avant de se retirer de la vie militaire en 1851 pour devenir gouverneur de l'île de Sainte Hélène.

Gouverneur de Nouvelle-Zélande

En septembre 1855, il fut nommé gouverneur de Nouvelle-Zélande à la place de Robert Wynyard. Son comportement fut un des principaux facteurs déclencheurs de la première guerre de Taranaki : un petit chef maori avait vendu des terrains aux Britanniques malgré le véto du principal chef de tribu, ce qu'il ne pouvait faire d'après les accords passés entre Britanniques et maoris. Bien qu'il ait été parfaitement au courant de la situation, Browne fit occuper le terrain par les troupes britanniques le 5 mars 1860 ce qui provoqua le déclenchement de la guerre douze jours plus tard.

La ville de Gore en Nouvelle-Zélande lui doit son nom.

Gouverneur de Tasmanie

De 1861 à 1868, il fut gouverneur de Tasmanie.

Gouverneur des Bermudes

De septembre 1870 à avril 1871, il fut gouverneur des Bermudes.

Liens externes

  • Portail de la politique
  • Portail du monde colonial
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.