Tifariti

Tifariti est un village du Sahara occidental[1]. Pour le Maroc, c'est une commune rurale relevant administrativement de la province de Smara. Elle est située entre cette ancienne capitale spirituelle du Sahara et fief du Cheikh Ma El Aïnin (50 km) et la ville algérienne de Tindouf (90 km).

Tifariti
Noms officiels
(ar) تيفاريتي
Tifariti
Noms locaux
(ar) تيفاريتي, (tzm) ⵜⵉⴼⴰⵔⵉⵜⵉ
Géographie
Pays
Partie de
Western Sahara Free Zone (en)
Capitale de
Revendiqué par
Altitude
490 m
Coordonnées
26° 09′ 29″ N, 10° 34′ 01″ O
Démographie
Population
55 hab. ()
Nombre de ménages
15 ()
Fonctionnement
Statut
Commune rurale du Maroc (d), commune du Maroc
Chef de l'exécutif
Mohammed Salem Dayah (d)
Jumelages

Tifariti était une ville de 7 000 habitants en 1975 ; ceux-ci l'ont abandonnée en 1976 à cause de la guerre[2].

La ville a ensuite servi de place-forte et de base militaire pour les deux adversaires à différents stades de la guerre de 1976-1991. Elle est aujourd'hui largement en ruines. Le front Polisario a fait part, à l'occasion des festivités marquant le trente-deuxième anniversaire de sa création, de son intention de construire à Tifariti le siège qui abritera le futur Parlement de la RASD.

Notes et références

  1. (en) Michael Bhatia, Western Sahara under Polisario Control: Summary Report of Field Mission to the Sahrawi Refugee Camps (near Tindouf, Algeria) in Review of African political economy, numéro 88, juin 2001, version en ligne
  2. (en) Marvin Howe, Saharan Guerrillas Roam Freely In Territory Ceded to Moroccans, New York Times, 15 mars 1977 lire en ligne

Liens externes

  • Portail du Maroc
  • Portail du Maghreb
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.