Tillac (navigation)

Le tillac est un mot de vieux français désignant le pont supérieur d'un navire (entre les gaillards). Il est parfois employé dans le sens de plancher pour une embarcation.

Pour les articles homonymes, voir Tillac.

Historique et description

Il est attesté pour la première fois dans un rapport du Clos des galées de Rouen et appartient à la longue série des mots norrois passés en ancien français via le normand (cf. hauban, hune, etc.). Le terme norrois est Ƿilja « planche » avec une finale inexpliquée probablement issue d'un autre terme.

Le franc-tillac était le nom donné autrefois au pont le plus élevé et s'étendant d'un bout à l'autre du navire ; on l'appelait encore pont sur gueule et pont courant.

Le Franc-tillac est l'exact équivalent du terme flush-deck employé par anglomanie dans le monde de la plaisance.

Le mot tillac est toujours employé en droit maritime : « le capitaine d'un navire marchand ne peut charger sur le tillac qu'avec l'autorisation des chargeurs ». En langage moderne, on dira plutôt « ne peut charger en pontée ».

Notes et références

    Voir aussi

    Bibliographie

    • Dictionnaire Gruss de Marine, Éditions Maritimes et d'Outre-Mer
    • Portail du monde maritime
    • Portail de la voile
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.