Tire-veille

Tire-veille est un terme de marine désignant une corde servant de rampe à l'escalier extérieur d'un navire.

Barre à tire-veille sur une yole de Bantry.

Il y en a une de chaque côté de cette échelle. Par extension : les garde-fous ou sauvegardes tendus sur le beaupré. C'est également le nom donné au cordage semi élastique servant à sortir de l'eau la voile d'une planche à voile[1].

Le tire-veille ou plutôt les tire-veilles (au nombre de deux) sont aussi un dispositif pour diriger un canot à avirons ou une périssoire de course avec barreur.

Sur une embarcation à avirons, les tire-veilles sont reliés au gouvernail (la barre de gouvernail est alors perpendiculaire à la quille du bateau au lieu d'être longitudinale).

Le barreur, qui fait face à l'avant, a le gouvernail dans son dos et peut ainsi veiller à la route suivie, éviter les obstacles, encourager ceux qui rament (en mer les puristes parlent de nager aux avirons plutôt que de ramer), et leur donner la bonne cadence.

Notes et références

  • Portail du monde maritime
  • Portail de la voile
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.