Tmoutarakan

Tmoutarakan (en russe Тмутаракань), auparavant Hermonassa (en grec Ἑρμώνασσα), est une ancienne cité qui dominait la Tauride. Elle est située sur la péninsule de Taman, dans l'actuel kraï de Krasnodar, en face de Kertch.

Tmoutarakan
Hermonassa
Localisation
Pays Russie
Coordonnées 45° 13′ 09″ nord, 36° 42′ 51″ est
Géolocalisation sur la carte : Kraï de Krasnodar
Tmoutarakan
Géolocalisation sur la carte : Russie
Tmoutarakan

Histoire

La ville est à l'origine une colonie grecque du nom d’Hermonassa qui, avec les cités de Phanagoria et Panticapaeum, constitue un des principaux ports de négoce du royaume du Bosphore. Détruite par les Huns, la ville est reconstruite au VIIe siècle par les Khazars sous le nom de Tamatarkha ou Samkarsh.

Samkarsh devient un important marché sur la route commerciale entre l'Empire byzantin et l'Europe du Nord. Elle devient le siège d'un évêché au VIIIe siècle sous la juridiction de Constantinople et obtint le titre de métropole au Xe siècle.

La ville est prise par la Russie kiévienne vers la fin des années 980, et devint le siège d'une principauté souvent donnée en apanage à des princes rurikides.

Au XIIe siècle, la ville est isolée du reste des terres russes par les Coumans et décline graduellement. La dernière mention y faisant référence date de 1378.

Idiotismes

En russe familier, le nom de Tmoutarakan est habituellement associé à un lieu inaccessible et inconnu, avec une connotation dépréciative (des équivalents français seraient Pétaouchnok, Saint-Linlin-des-Meumeu ou Perpète-les-Oies). « Tarakan » signifie « cafard » en russe.

Ancienne phiale (coupe rituelle) grecque découverte à Tmoutarakan.

Voir aussi

̈Musée archéologique de Taman

  • Portail de la Russie
  • Portail de l’archéologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.