Tok

Tok est une ville d'Alaska aux États-Unis, appartenant à la Région de recensement de Southeast Fairbanks. Sa population était de 1 258 habitants lors du recensement de 2010.

Pour les articles homonymes, voir TOK.
Tok
Géographie
Pays
État
Borough
Région
Superficie
345,29 km2
Altitude
494 m
Coordonnées
63° 19′ 27″ N, 143° 01′ 05″ O
Démographie
Population
1 258 hab.
Densité
3,6 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Identifiants
Code postal
99780
Code FIPS
02-77800
GNIS

Géographie

Tok s'étend sur une vaste plaine alluviale, la Tanana Valley, entre la rivière Tanana et la Chaîne d'Alaska. La ville est située à la jonction de la route appelée Tok Cut-Off, parce qu'elle permet d'aller directement à Valdez, qui est à 409 kilomètres, sans devoir passer par Delta Junction via la Richardson Highway. Tok est à 528 kilomètres d'Anchorage et à 331 kilomètres de Fairbanks. C'est la première localité importante depuis la frontière canadienne.

La vue sur l'Alaska depuis Tok en août 2017.

Histoire

Depuis plusieurs siècles les Athabascans occupaient la région, mais la ville de Tok a réellement commencé à exister avec la construction, en 1942, de la Route de l'Alaska. En 1947 une première école ouvre, et est agrandie en 1958 afin d'accueillir les enfants des nouveaux habitants. Un poste de douane y a fonctionné, entre 1947 et 1971, jusqu'à son déplacement à la frontière canadienne.

L'origine du nom de Tok est controversée. Pour certains, ce nom proviendrait de la langue athabascane, signifiant le carrefour de la paix. Le nom de Tok River, donné à la rivière voisine, étant attesté dès 1901, tandis qu'Allen, en 1887, observait que les indiens avaient donné le nom de Tokai à cette même rivière.

Entre 1954 et 1979, Tok a vu la construction du pipeline entre Haines et Fairbanks, avec une station de pompage dans la ville.

En juillet 1990 Tok fut victime d'un très grave incendie causé par la foudre, qui traversa deux rivières ainsi que la Route de l'Alaska. La ville fut évacuée, le feu menaçant les habitations. Alors que l'incendie n'arrivait pas à être circonscrit, le vent changea brutalement de direction, épargnant les bâtiments de la ville. Il continua toutefois à brûler pendant tout l'été détruisant 400 km2 de végétation.

Actuellement, Tok est une étape importante pour les touristes et les voyageurs, par la multiplicité des hébergements et autres lieux de restauration. Elle se trouve à environ 150 kilomètres de la frontière avec le Yukon, au Canada, par la route la plus directe. Elle est aussi desservie par un aéroport situé à 1,8 km à l'est de la ville.

Démographie

Historique des recensements
Ann.Pop.
19103 541
19201 155 -67,38%
19302 101 +81,9%
19403 455 +64,45%
19505 771 +67,03%
196013 311 +130,65%
197014 711 +10,52%
198022 645 +53,93%
199030 843 +36,2%
200030 224 -2,01%
201031 535 +4,34%
Est. 201632 751 +3,86%
Composition de la population en % (2010)[1],[2]
Groupe Tok Alaska États-Unis
Blancs 77,966,772,4
Autochtones d'Alaska 12,214,80,9
Métis 8,57,32,9
Afro-Américains 0,63,312,6
Asiatiques 0,45,44,8
Autres 0,42,76,4
Total 100100100
Latino-Américains 2,5 5,5 16,7

Selon l'American Community Survey pour la période 2011-2015, 87,84 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 9,51 % une langue amérindienne (principalement athapascane), 1,24 % le coréen, 0,83 % l'espagnol, 0,50 % le français et 0,08 % l'allemand[3].

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • L'Alaska et le Yukon - Jacques Klein - Guide peuples du monde - (ISBN 978-2-907629-76-8)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Alaska
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.