Tomáš Martinec

Tomáš Martinec (né le à Pardubice, Tchécoslovaquie) est un joueur germano-tchèque de hockey sur glace.

Tomáš Martinec
Nationalité République tchèque
Allemagne
Naissance ,
Pardubice, Tchécoslovaquie
Joueur retraité
Position Attaquant
Tirait de la gauche
A joué pour DEL
Adler Mannheim
Iserlohn Roosters
Ice Tigers de Nuremberg
ESV Kaufbeuren
1. Liga
EHC Timmendorfer Strand 06
Extraliga
HC Pardubice
HC Slezan Opava
2. Liga
HC ZUBR Přerov
Carrière pro. 1994-2011

Biographie

Tomáš Martinec commence sa carrière à l'ESV Kaufbeuren, d'abord chez les juniors puis dans l'équipe première lors de la fondation du nouveau championnat d'Allemagne de hockey sur glace[1]. Après un retour dans son pays natal, il revient en Allemagne en 1998 aux Iserlohn Roosters, avec lesquels il revient en DEL en 2000. Pour la saison 2002-2003, il choisit les Adler Mannheim. En échange de Thomas Greilinger, l'entraîneur Greg Poss, avec qui il a joué au sein des Iserlohn Roosters, l'envoie chez les Ice Tigers de Nuremberg. Il signe un contrat de deux ans et devient le capitaine des Tigers.

En 2006, il revient à Mannheim pour un contrat de trois ans. Les Adler remportent le championnat et la Coupe d'Allemagne en 2007.

En septembre 2010, il accepte de jouer un an pour les Heilbronner Falken en 2. Bundesliga. À la fin de la saison en 2011, il met fin à sa carrière[2].

Sélectionné par l'équipe d'Allemagne de hockey sur glace, il participe aux championnats du monde 2002, 2003, 2004, 2005 ainsi qu'à la Coupe du monde de hockey sur glace 2004 et aux Jeux olympiques de 2006[3].

Tout au long de sa carrière, il porte le maillot numéro 13 que son père Vladimír Martinec portait au HC Pardubice.

Avec sa femme, Martinec ouvre à Mannheim une école privée de hockey sur glace[4], entre au conseil d'administration du club et devient l'entraîneur des scolaires des Jungadler Mannheim[5].

Statistiques

Références

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de la République tchèque
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.